Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille-Provence Métropole : élection des 15 vice-présidents

< >

Marseille-Provence Métropole : élection des 15 vice-présidents

samedi 24 mai 2014

JPEG - 661.1 ko
(Photo Philippe Maillé)

L’opposition a eu beau protester, les 15 vice-présidents de MPM sont tous issus de la Droite républicaine, alors que sous les présidences de Jean-Claude Gaudin et d’Eugène Caselli, toutes les tendances politiques étaient représentées.
Guy Teissier a rétorqué qu’il assumait d’autant plus cette nouvelle situation qu’il créait, dans un même temps, un comité paritaire territorial.
Roland Povinelli, PS, est le premier à monter au créneau, il déplore que la règle change, que l’opposition n’ait plus de vice-présidence « contrairement à ce que fait Maryse Joissains, à la Communauté d’Agglomération du pays d’Aix. Vous commettez là une erreur politique, d’abord parce vous n’avez pas été élu sur un programme, mais suite au résultat des municipales. Vous faites d’autant plus une erreur que dans 18 mois il y aura la métropole et que c’est un très mauvais signe que vous envoyez-là  ».
Samia Ghali, PS, déplore elle aussi cette décision : « Je regrette cet état de fait, nous ne participerons donc pas au vote, nous n’en resterons pas moins une opposition constructive ». Même remarque pour le maire d’Ensuès-la-Redonne, Michel Illac : « d’autant qu’elle est liée à un accord passé avec Jean-Claude Gaudin, lors des municipales. Mais ici, nous ne sommes pas à la Mairie ». Georges Rosso, le Maire PCF du Roves, s’inscrit dans la même logique.
Sabine Bernasconi, UMP lance : « La modification du scrutin par le fléchage des conseillers communautaires lors des élections municipales permet et oblige même à dégager des majorités au sein de la Communauté Urbaine, comme au sein de toutes les institutions du territoire ».
Michel Caire

Les vice-présidents élus

- 1e vice-président, Eric Diard, chargé de la voirie, des espaces publics et des grandes infrastructures.
- 2e vice-président, Jean-Pierre Bertrand, chargé des relations internationales et de l’Europe.
- 3e vice-président, Claude Piccirillo en charge des ports et de l’espace maritime.
- 4e vice-président, Jean-Pierre Giorgi, ressources humaines, moyens généraux, juridique.
- 5e vice-président, Roland Giberti : équipements communautaires, eau, assainissement.
- 6e vice-président, Patrick Boré : développement économique, zone d’aménagement concerté.
- 7e vice-président, Danielle Milon : tourisme.
- 8e vice-président, Eric Le Dissès : développement durable, plan climat, maîtrise de l’énergie.
- 9e vice-président Jérôme Orgeas : emploi, enseignement supérieur, technopoles, recherche.
- 10e vice-président, Patrick Ghigonetto : préemption, gestion antennes de proximité, gestion des aires d’accueil des gens du voyage.
- 11e vice-président Jean Montagnac : finances, budget.
- 12e vice-président Roland Mouren, agriculture, sylviculture, viticulture, valorisation des espaces péri-urbains, incendie, secours, gestion des risques.
- 13e vice-président Laure-Agnès Caradec : urbanisme, PLUI, aménagement communautaire.
- 14e vice-président Robert Assante : transport, mobilité durable, stationnement, parkings.
- 15e vice-président Lionel Royer-Perreaut : commande publique, commission d’appel d’offres, communication, presse.
- Conseiller délégué, Monique Cordier : propreté, gestion des déchets.
- Conseiller délégué, Daniel Hermann : habitat, logement, politique de la Ville, cohésion urbaine.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.