Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Echanges > Marseille : « Safe city » enjeux et défis

< >

Marseille : « Safe city » enjeux et défis

lundi 15 septembre 2014

JPEG - 90.3 ko
Dan Ronen, Caroline Pozmentier et Barnéa Hassid ont initié une conférence sur le thème de la « Safe city » (Photo Philippe Maillé)

Le Consulat général d’Israël, la CCI international Paca et la Chambre de Commerce France Israël ont organisé, ce lundi 15 septembre, une conférence sur le thème de la « Safe city ».
Dans ce cadre, Dan Ronen ancien Directeur Général du ministère israélien de la Défense Civile est intervenu sur les enjeux de la sécurisation des villes intelligentes, la protection des infrastructures stratégiques, a présenté le panel de solutions possibles pour faire face aux risques. Dominique Verdejo, consultant en architecture, intégration et sécurité des systèmes d’information pour la protection des personnes et des biens, expert en vidéo protection amis en exergue l’état de l’art français en matière de sécurisation des sites sensibles, les enjeux, les solutions et les pistes d’innovation. Jean-Marie Angi Directeur Général de la Direction des Services de l’Information de la Ville de Marseille, expert en matière d’intelligence informatique au service de la sécurité du citoyen en milieu urbain a apporté son témoignage sur sa participation au dernier salon HLS (Homeland Security) 2012 qui s’est déroulé à Tel Aviv.
Caroline Pozmentier, présidente de la Chambre de Commerce France-Israël Marseille, se réjouit :« Nous avons eu 70 participants dont une trentaine d’entreprises et les représentants des pôles de compétitivité Pégase, Risques et Solutions Communicantes Sécurisées  ». Elle avance :« Notre association délivre un seul message : il n’y a aucun antagonisme, vu de Paca, à faire des affaires en Israël, aucune incompatibilité vu d’Israël à faire des affaires en région Paca. Bien au contraire, la synergie est le mot d’ordre qui commande à soutenir les échanges provençalo-israéliens ». Et de déplorer à ce propos : « Si une cinquantaine de sociétés israéliennes sont implantées en France, trop peu le sont sur notre territoire régional ». D’autant plus dommageable à ses yeux que « le partenariat entre Paca et Israël a tout pour être exemplaire et à haute valeur ajoutée ».
Un constat que partage Barnéa Hassid, Consul général d’Israël à Marseille : « L’importance des échanges avec la région n’est malheureusement pas assez développée alors que les deux régions se ressemblent. Pour remédier à cet état de fait nous organisons des journées à thème dans tout le Sud de la France(le Consulat général d’Israël à Marseille couvrant 26 départements du Sud de la France) ».
Puis d’ expliquer : « Cette journée s’inscrit dans le cadre du salon Israël Homeland Security qui va se dérouler du 9 au 12 novembre lors duquel nous espérons la présence d’une importante délégation française pour participer aux différentes conférences et rencontrer la centaine de compagnies israéliennes qui travaillent dans le domaine de la sécurisation des villes, de la gestion de la sécurité des villes, de la cyber-sécurité ou encore de la gestion des lieux sensibles. Nous recevrons, pour ce salon des entreprises, des experts académiques, des policiers et autres professionnels de la sécurité, tout aussi bien du public que du privé  ». Il ajoute : « Il est important que tous les partenaires se mettent ensemble pour partager leur technologie car c’est ce que font déjà les terroristes  ».
Michel Caire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.