Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Un rassemblement pour mettre au fond du trou l’extension du parc (...)

< >

Marseille : Un rassemblement pour mettre au fond du trou l’extension du parc Borély

dimanche 8 mars 2020

Ce projet déjà envisagé depuis les années 90, revient sur le devant de la scène, comme un serpent de mer. Et pour le coup, la mer, il en est question ici... puisqu’il s’agit, non loin de la rade, de l’extension du parc Borély, sur le site de l’hippodrome éponyme ainsi que du practice de golf (soit 22 hectares en plus des 18 du parc actuel). Force est de constater que, comme en 1995, ce projet fait toujours autant débat au sein de l’hémicycle du conseil municipal, dans les discours de campagne, échéance électorale oblige, mais aussi auprès de nombre de Marseillais qui se sont réunis ce samedi 7 mars pour signifier leur non.

JPEG - 142.3 ko
Levée de bouclier de Marseillaises et Marseillais contre le projet d’extension du parc Borély (Photo D.B.)

Le rassemblement de ce samedi 7 mars au matin qui a réuni des usagers du Golf et de l’Hippodrome Borély mais aussi de nombreux riverains est la parfaite illustration « de ce que les électeurs ne veulent plus à Marseille : des décisions arbitraires, prises unilatéralement par des élus, sans concertation avec la population à qui ils doivent pourtant rendre des comptes », indiquent les manifestants, regroupés en collectif de défense à cet effet. « Sans la mobilisation du collectif cet espace de loisirs, un des fleurons de la ville de Marseille, était appelé à disparaître sans que l’on comprenne vraiment pourquoi, si ce n’est dans un premier temps pour des effets d’annonces pré-électorales plutôt malvenues », dénonce le collectif. Le projet d’agrandissement jusqu’à la mer du Parc Borély « que rien ne justifie » et, « les travaux pharaoniques que cela engendrerait sont loin d’avoir convaincu la population d’autant que le coût de ces aménagements pourrait être consacré à des opérations plus urgentes pour notre ville, notamment dans la lutte contre les logements insalubres. » Même si en s’y penchant davantage ajoute le collectif : « On imagine aisément que ces modifications, à l’instar de la destruction du précédent jeu de boules sur ce même site, libérerait de l’espace foncier dans un lieu très prisé et qu’inéluctablement cela ferait à terme, l’affaire de promoteurs immobiliers, les riverains ne veulent plus de bétonnage sur leurs espaces verts ». Mais au-delà, c’est sur la forme de l’annonce de ce projet, que les citoyens ont tenu ce samedi matin à exprimer leur mécontentement. « Cela démontre que les Marseillais attendent désormais d’être consultés sur les décisions les concernant, en particulier lorsque ces décisions ont un impact sur leur cadre de vie ou sur leur environnement. L’époque où les décisions étaient prises par une poignée d’élus en "Mairie Centrale" est révolue, désormais c’est l’intérêt général qui doit primer pour le bien-être de tous... »
Daniel BOCCARDI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.