Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : Union autour de la Mission locale pour l’insertion (...)

< >

Marseille : Union autour de la Mission locale pour l’insertion professionnelle des jeunes

vendredi 31 janvier 2014

JPEG - 108.9 ko
Jacques Rocca-Serra entouré de tous les partenaires qui ont signé une convention avec la Mission Locale de Marseille(Photo D.R.)

«  Sans emploi, pas d’insertion sociale, pas d’épanouissement personnel. C’est un véritable drame face auquel il faut se mobiliser, ce que nous avons fait avec le Département et la Région », explique Jacques Rocca-Serra, adjoint au maire de Marseille en charge notamment de l’emploi, à l’occasion de la signature de conventions entre des entreprises régionales et la Mission Locale de Marseille.
Et quelles entreprises : On trouve là notamment EDF, Orange, l’Armée, la CAF, Le SPIP, la PJJ, la Chrysalide. Par la signature de ces conventions, les entreprises s’engagent, aux côtés de la Mission Locale de Marseille, à sécuriser le parcours de ces jeunes. L’enjeu est de taille lorsque l’on sait qu’aujourd’hui 25% des jeunes de 15-24 ans sont à la recherche d’un emploi sur le bassin d’emploi Marseillais.

« La Mission Locale de Marseille est la plus importante de France »

L’élu rappelle : « La Mission Locale de Marseille est la plus importante de France avec ses 160 salariés, ses 5 antennes et ses 20 relais. Elle a plusieurs missions : ramener les jeunes vers l’emploi, s’occuper de la formation mais aussi du logement, de la santé, de la mobilité. En 2013, elle a accueilli 24 000 jeunes. Plus de 5 000 jeunes sont en formation actuellement, sachant que nous avons plus de 2 000 entreprises partenaires ». Il remercie les structures qui signent des conventions. « Nous allons trouver les personnes en adéquation avec vos offres et nous allons les former  ». Il se dit, par ailleurs choqué « de voir l’inadéquation entre l’offre et la demande d’emplois. 5 000 offres sont non satisfaites. Il faut plus de formation, plus d’apprentissage  ».
Brigitte Cavallaro, la directrice de la Mission considère : « En nous occupant de la jeunesse, nous apportons un potentiel, l’avenir. En nous occupant de jeunes en difficulté, nous enlevons des freins qui bloquent leur épanouissement ».
Puis vient le moment des signatures. Bernard Castille, directeur commerce EDF Méditerranée, est le premier à apposer son paraphe : « EDF commerce c’est 1 500 personnes en Méditerranée dont 150 alternants et une cinquantaine d’embauches. C’est dans le cadre de l’aide à l’insertion, des jeunes que nous formons, une partie d’entre-eux est embauchée, l’autre, grâce à sa formation trouve un emploi ailleurs sans problème. C’est un élan pour ses jeunes, mais cela l’est aussi pour nos salariés, très impliqués dans ces formations  ».

1 000 alternants supplémentaires chez Orange

Fabien Finucci, le directeur régional d’Orange rappelle l’attachement de sa société à Marseille. «  C’est la première ville de France à avoir disposé de la 4G en juin 2012 et c’est sur la Canebière que l’on trouve la plus grande boutique Orange  ». Puis, d’expliquer : «  Nous avons 5 000 alternants chez Orange, soit 1% des alternants en France. Et nous allons en prendre 1 000 supplémentaires pour le développement du très haut débit. Puis, toujours dans une logique d’intégration, nous sommes partenaires d’opérations telle que "Nos quartiers ont du talent"  ».
Marc Vigouroux, le directeur de la Chrysalide explique avoir recruté 45 emplois d’avenir. « Une trentaine de ces jeunes vont sur des diplômes d’Etat. L’idée est d’assurer le remplacement de salariés qui partiront à la retraite et de permettre aux anciens d’assurer un tutorat  ».
L’armée est aussi présente, et c’est un partenaire de longue date de la Mission Locale. Un partenaire qui embauche, qui forme, 15 000 personnes par an pour les 3 armes.
L’administration pénitentiaire est aussi présente. La Mission Locale de Marseille dispose de deux équivalents temps plein aux Baumettes. La directrice de l’établissement d’indiquer : « Nous avons 2 100 personnes sont actuellement écrouées, 35% d’entre elles ont moins de 25 ans. Il est essentiel de préparer leur sortie, de travailler à réduire le risque de récidive et donc d’éviter au maximum les sorties sèches. En ce sens nous ne pouvons que nous féliciter de notre partenariat avec la Mission Locale. D’autant qu’elle met les moyens avec deux personnes qui s’adaptent à un milieu spécifique pour travailler avec les jeunes  ».

« Il est important d’ouvrir des pistes aux jeunes »

Jacques Rocca-Serra ajoute : « Il faut faire encore plus, j’ai parlé au Département et à la Région pour mettre en place une troisième personne de la Mission Locale à la disposition des Baumettes. Je pense qu’il faut aussi développer le travail en prison, y donner une formation professionnelle. C’est important pour permettre aux détenus de s’en sortir et donc pour la société ».
Luc Charpentier, de la Protection judiciaire de la Jeunesse va dans le même sens : « Il est important d’ouvrir des pistes aux jeunes afin de leur éviter au maximum de revenir dans leur cité aux activités qui les ont conduits en prison ».
Enfin l’Ars « privilégie l’accueil des jeunes envoyés par la Mission Locale dans ces centres d’hébergement ».
D’autres conventions vont être encore signées sous peu, chacune, à leur niveau, aidant à combattre le fléau du chômage.
Michel CAIRE

Mission locale de Marseille

Véritable acteur du développement économique du territoire, la Mission Locale de Marseille poursuit son engagement auprès des entreprises afin de répondre au mieux à leurs besoins et mettre en place des actions ciblées et tendre vers l’autonomisation des jeunes. Du sourcing, des parrainages, des permanences locales, autant d’outils proposés aux entreprises par la Mission Locale.
En Bref
Objectif : Mettre en emploi les jeunes de 16 à 25 ans.
Bilan année 2013 :
EDF, Orange, l’Armée, la CAF, Le SPIP, la PJJ, la Chrysalide, l’ARS, France Bénévolat et Epide.
- 24 000 jeunes reçus sur l’année,
- 9 000 jeunes sont venus pour la 1ère fois,
- + de 5 000 jeunes en accompagnement renforcé,
- Près de 5 000 jeunes en formation,
- 5 000 jeunes en emploi ou en contrat d’alternance,
- une cellule de recrutement forte de 1 500 entreprises utilisatrices.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.