Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Marseille : avec 2 600 000 visiteurs en un an, le MuCEM affiche sa (...)

< >

Marseille : avec 2 600 000 visiteurs en un an, le MuCEM affiche sa vitalité

jeudi 5 juin 2014

JPEG - 288.6 ko
(Photo Philippe Maillé)

Ce vendredi 6 juin marque le premier anniversaire du MuCEM. A cette occasion, le musée ouvre largement et gratuitement ses portes à tous ceux qui veulent le visiter et propose une soirée gourmande et musicale pour terminer la journée dans la fête. Longtemps demeuré comme une sorte « d’Arlésienne », souvent évoqué, jamais finalisé, c’est la nomination de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, en septembre 2008, qui aura finalement été le dernier argument en faveur de la réalisation du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Sa première pierre sera posée, en novembre 2009, sur l’esplanade du J4. Il est d’ailleurs intéressant de comparer les calendriers de construction des projets MP 2013 et MuCEM pour voir combien leur histoire est liée.
Inaugurée en juin 2013, en une année, cette nouvelle structure s’est imposée comme un phare culturel éclairant la Méditerranée, mais aussi l’Europe. En témoignent les expositions temporaires actuellement visibles : l’une sur les splendeurs de Volubilis regarde vers le Sud, l’autre sur les carnavals, est plutôt tournée vers le Nord. Le MuCEM, et plus largement le pôle J4, a aussi eu pour principal intérêt que les Marseillais se réapproprient « leur » espace maritime. Trop longtemps, en effet, le port, ou plutôt les ports, car le Vieux-Port était encore bordé de barrières il y a peu, sont restés des espaces fermés.
Aujourd’hui les choses changent et tous ceux qui louaient, à juste titre, l’ouverture de Barcelone sur la grande bleue, peuvent désormais profiter à domicile de ces espaces entre terre et mer.
« En un an, le MuCEM, a comblé toutes celles et ceux qui savaient le potentiel artistique et créatif de Marseille, la curiosité de ses habitants. A Marseille, il y a un avant et un après MuCEM ». Pour Bruno Suzzarelli, Président du musée, il ne fait désormais aucun doute que les Marseillais ont adopté le lieu comme étant l’un, voire le musée le plus important de leur ville. Mais plus que les Marseillais, c’est un territoire tout entier qui l’a adopté comme en témoignent les analyses des chiffres de la fréquentation. Affichant 2 600 000 visiteurs en un an, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée fait taire les grincheux qui doutaient de son utilité.
Ce succès, le MuCEM le doit, certes, à son architecture signée Rudy Ricciotti, à la qualité des expositions qui y sont présentées, mais aussi au fait qu’il ne soit pas qu’un lieu où on « montre » mais qu’il soit aussi un lieu où on « agit ». Sa polyvalence lui permet d’être cinéma, auditorium, salle de conférences : un creuset de la pensée, un lieu citoyen, un lieu de partage et d’échanges, une passerelle sur la ville, sur la mer, un lieu de questionnements plutôt que de certitudes.
En complément de ses expositions, la programmation culturelle du MuCEM a su donner rendez-vous à tous les publics, grâce à une approche pluridisciplinaire ouverte sur le monde et son actualité : les liens entre Alger et Marseille, la question du genre, la Syrie, le Maroc, la culture Hip Hop, le carnaval comme transgression... Le MuCEM fédère artistes, philosophes, écrivains, musiciens, danseurs, chercheurs, autour des questions qui font la Méditerranée dans ce qu’elle a de plus contemporain.
En ce sens il est un lieu de vie. Qu’il le demeure longtemps.

Michel EGEA

Un an au MuCEM, en chiffres

- 2 600 000 visiteurs en un an, le millionième visiteur accueilli le 16 septembre 2013, après 3 mois d’ouverture seulement. Un visiteur sur deux est originaire de PACA.
- 850 000 entrées dans les expositions permanentes et temporaires.
- 84% du public vient de France.
- 16 % vient de l’étranger, dont 20% de visiteurs Allemands, 12% de visiteurs Belges, - 11% venant d’Italie, 10% de Suisse et 6% des Etats-Unis.
- 30 000 personnes ont assisté aux concerts, projections de films, débats et spectacles de la programmation culturelle.
- 15 000 personnes ont pris part à la programmation jeune public.
- 446 rencontres, colloques, concerts-performances, spectacles, cinéma, événements, et manifestations destinées au jeune public.
- 125 emplois permanents, sans compter les 170 emplois directement induits par l’ouverture du musée (restaurants, librairies, prestataires chargés de la sécurité, de la sûreté, de l’accueil, de la médiation, de la maintenance...) et les emplois indirects générés par les activités touristiques (hôtels, boutiques, restaurants).


Les « intensités de l’été » : soirées exceptionnelles au Fort Saint-Jean

C’est Thierry Fabre, le responsable de la programmation culturelle et artistique du MuCEM qui a présenté, il y a peu, le programme estival des animations du lieu.
Tout débutera le 27 juin avec « La Nuit des idées » sur le thème « L’Autre parmi nous… Entre Atlantique et Méditerranée ». Vaste sujet avec des projections, conférences et concert. Le 28 juin, de 18 heures à minuit, c’est « Avec ma gueule de métèque », des tables rondes et conférences avec un karaoké final sur le thème « chansons et immigration en Méditerranée.
En 2014, le MuCEM poursuit ses collaborations avec les festivals de la région. Il accueille le FIDMarseille, festival international de cinéma du 2 au 7 juillet ; retransmets la soirée d’ouverture du festival d’Avignon le 4 juillet avec une présentation de Macha Makeïeff et propose, le 12 juillet, « Ariodante » de Haendel en direct du Festival d’Aix-en-Provence.
Sept soirée de cinéma et concerts en plein air sont proposées du 10 au 26 juillet avec la possibilité, avant des spectacles, de pique-niquer tout en profitant du coucher de soleil… Du côté des rencontres et débats, la soirée du 11 juillet sera consacrée à l’évocation de René Char. Puis les 29 et 30 août, place aux chroniques de Mars II avec pour thème « Consciences hip-hop à Marseille et en Méditerranée ».
Pour les enfants et les familles, du 12 au 14 juilet, ce sera « La Parade des marionnettes » avec ateliers et spectacles. Puis du 5 juillet au 30 août, de nombreuses activités, en direction du jeune public, sont organisées.

Pratique
Le programme complet et détaillé de l’été est à retrouver sur MuCEM.
Du 5 juillet au 31 août le MuCEM est ouvert de 9 à 20 heures avec nocturne le vendredi jusqu’à 22 heures.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.