Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille : avec Hammerson, les Terrasses viennent rafraîchir les (...)

< >

Marseille : avec Hammerson, les Terrasses viennent rafraîchir les devantures des commerces du centre-ville

jeudi 28 septembre 2017

Hammerson (les Terrasses du Port), la ville de Marseille, la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence (CCIMP), la Délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région Paca viennent de signer une déclaration dʼintention pour accompagner la rénovation des devantures des commerces du centre-ville. Opération dans laquelle Hammerson versera 200 000 euros en deux ans.

JPEG - 147.2 ko
L’ensemble des signataires de la déclaration dʼintention pour accompagner la rénovation des devantures des commerces du centre-ville (Photo Robert Poulain)

Les Terrasses du Port, la ville de Marseille et les acteurs économiques du territoire viennent de lancer un dispositif partenarial avec Hammerson pour la rénovation des devantures des commerces du centre ville de Marseille. L’opération est réalisé sur un périmètre partant de la rue d’Aubagne, descend la Canebière, monte le cours Jean Ballard, la rue Breteuil pour aller jusqu’à la rue Grignan. Hammerson met 200.000 euros sur deux ans dans cette opération. Elle permettra aux commerçants et artisans dont le chiffre d’affaires est inférieur à 600.000 euros et les entreprises en création -sachant que le plafond des travaux subventionnables est de 10 000 euros- de recevoir une subvention maximale de 8 000 euros. Elle sera de 7 000 euros maximum pour les commerçants et artisans dont le chiffre d’affaires est compris entre 600.000 et 1 million d’euros. Le montant de la subvention accordée est validé par le Comité Technique d’attribution comprenant l’ensemble des partenaires de cette opération et l’architecte conseil du dispositif.

« Nous avons besoin que le territoire se porte durablement bien »

Stéphane Girard, Directeur Exploitation et Relations Institutionnelles, Hammerson, développeur des Terrasses du Port, revient sur les raisons de l’implication de son groupe : « Il faut savoir que nous ne faisons que des opérations de centre-ville et, donc, lorsque nous aidons le territoire sur lequel nous sommes impliqués ce n’est pas par philanthropie mais parce que nous investissons et que nous voulons un retour sur investissement. Pour cela nous avons besoin que le territoire se porte durablement bien ». Concernant ce périmètre centre-ville, Sandra Chalinet, Directrice des Terrasses du Port, précise : « D’autres groupes peuvent agir de même que nous sur Marseille alors nous ne prenons pas tout, nous en laissons pour les autres ». Solange Biaggi, adjointe LR au maire de Marseille, en charge du commerce et du centre-ville réagit immédiatement : « Je leur ai déjà demandé, j’attends leurs réponses ». Elle revient sur le contexte dans lequel cette opération va être réalisée : « La rénovation et l’amélioration esthétique des devantures des commerces en pied d’immeuble constituent un enjeu important pour la requalification globale et réussie du centre-ville. Raison pour laquelle nous avons mené plusieurs Fisac (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) qui ont permis à des commerçants ou artisans du centre-ville de rénover leur devanture commerciale en bénéficiant d’une subvention ». Elle rappelle également qu’en partenariat avec le Conseil départemental 13, la Ville a engagé un vaste programme de ravalement des façades des immeubles du centre-ville, assorti de subventions aux propriétaires. « Nous avons par ailleurs engagé, avec tous nos partenaires, une dynamique "ambition centre-ville" ». Elle ajoute que la ville a mis en place un périmètre de sauvegarde de l’artisanat et du commerce qui permet de préempter des baux et fonds de commerces. « Nous souhaitons aussi pouvoir ponctuellement intervenir par l’acquisition de murs de locaux commerciaux jugés stratégiques, grâce au droit de préemption urbain renforcé, qui va être mis en place par la métropole sur le même périmètre et en confiant, dès 2018, à son aménageur, la Soleam, une mission d’étude de l’opportunité d’achats des locaux vacants  ».

« Les engagements ont été tenus »

Nicole Richard Vespieren, vice-présidente de la CCIMP se réjouit à son tour de l’initiative d’Hammerson, n’omet pas de signaler l’engagement de la Chambre en faveur des commerçants du centre-ville, des centre-villes qui figurent au rang des priorités de l’actuelle mandature. La Chambre voit dans ce fonds d’intervention d’une part un soutien à l’embellissement et l’attractivité du centre-ville et d’autre part contribue au maintien d’une offre commerciale diversifiée de qualité. Nathalie Pistolesi Administratrice à la Délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Paca évoque la première charte, signée il y a 10 ans, avec Hammerson dont « les engagements ont été tenus ». Pour rappel, en 2007, la société Hammerson, signait une charte dʼinsertion avec la ville de Marseille et les acteurs économiques du territoire visant à soutenir lʼattractivité de la ville et son dynamisme commercial. Depuis 2014, année dʼouverture des Terrasses du Port, Hammerson a ainsi contribué au financement de nombreux événements et projets de valorisation de la ville de Marseille : spectacle de clôture de MP2013, soirée dʼouverture de la Biennale Internationale des Arts du Cirque en 2015, ou encore de programmes dʼanimations commerciales en centre-ville… Hammerson est également membre actif et un partenaire financier du dispositif de création et dʼaccompagnement dʼentreprises Initiative Marseille Métropole.
Guillaume Sicard Président de la Fédération Marseille Centre, exprime à son tour sa satisfaction : « la somme plafond, 10.000 euros est tout sauf négligeable, tout comme l’aide pouvant aller jusqu’à 8 000 euros. Hammerson nous a déjà soutenus voilà dix ans, et cela a permis de réaliser de belles opérations. Là, il apporte un plus dans une dynamique qui se met en place. Et que ce groupe se rassure, nous avons déjà plein d’idées pour de futures opérations ».
Michel CAIRE

Les conditions d’éligibilité
Sont éligibles :
- les occupants ou futurs occupants de locaux d’activités situés en pieds d’immeuble (hors centres commerciaux) et sur le périmètre concerné, hors rue de Rome jusqu’à la fin de l’opération FISAC actuellement en cours.
- Les entreprises sédentaires, inscrites soit au registre du commerce et des sociétés, soit au répertoire des métiers et situées sur le périmètre éligible.
Les auto-entrepreneurs, à condition que toutes les formalités les concernant aient été effectuées auprès du Centre de Formalité des Entreprises.
- Les franchisés, à condition qu’il s’agisse d’un commerçant indépendant.
- Les entreprises ayant un chiffre d’affaires hors taxes inférieur à un million d’euros et étant financièrement viables.
Il faut par ailleurs être adhérent ou adhéré à la fédération des commerçants Marseille Centre, à partir de 55 euros.

Les travaux éligibles
Toute rénovation extérieure même partielle, susceptible de contribuer à l’amélioration esthétique du commerce et de son environnement : dépose de la devanture existante ; réalisation d’une devanture ; enseigne ou éclairage de la vitrine ; travaux d’accessibilité extérieure du commerce ; terrasse ; prestation de maîtrise d’œuvre à hauteur de 10% des travaux éligibles HT. Les travaux devront tenir compte des prescriptions du guide "comment réussir votre devanture à Marseille" élaboré par la ville de Marseille, qui sera remis lors du retrait du dossier. Pour les commerçants et artisans qui le souhaitent, un architecte conseil sera à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.