Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : campagne de sensibilisation au port du masque dans les lieux (...)

< >

Marseille : campagne de sensibilisation au port du masque dans les lieux les plus fréquentés

jeudi 13 août 2020

Face à la progression des cas de la Covid-19 observée ces dernières semaines, notamment dans la catégorie des 30-40 ans, la décision a été prise de rendre le port du masque obligatoire, pour une durée limitée - à compter du 8 août et jusqu’au 31 août - dans les lieux les plus fréquentés de la ville de Marseille. Pour faire connaître cette mesure une opération de sensibilisation au port du masque à eu lieu ce 11 août sous l’ombrière du Vieux-Port. Elle associait la préfecture de région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, l’Agence régionale de la santé (ARS) Paca , la ville de Marseille et le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM).

JPEG - 165.5 ko
Campagne de sensibilisation au port du masque sur le Vieux-Port © @prefpolice13
JPEG - 148.5 ko
Martine Aubert entourée de Christine Juste, Sébastien Debeaumont et Denis Mauvais (Photo Michel Caire)
JPEG - 128.2 ko
L’amiral Patrick Augier du BMPM revient sur la sensibilisation des citoyens (Photo Michel Caire)

Marie Aubert, Préfète déléguée à l’égalité des chances, explique : « Nous sommes sur le Vieux-Port, ce lieu de brassage, pour nous adresser tout autant aux Marseillais qu’aux touristes afin de leur expliquer la nécessité de porter le masque ». Occasion pour elle d’alerter en premier chef la tranche d’âge 20-40 ans particulièrement touchée, «  avec un taux d’incidence deux fois plus élevé que pour le reste de la population » ; D’alerter également les établissements qui accueillent cette tranche de la population : « Il faut que chacun se mobilise pour que nous ne soyons pas contraints d’aller vers des mesures plus contraignantes ». Précisant que, pour l’instant : « l’état d’esprit n’est pas de rendre le port du masque obligatoire dans toute la ville ». Christine Juste, adjointe à la maire de Marseille, en charge de l’environnement, la santé, la lutte contre les pollutions, la Propreté de l’Espace Public, annonce qu’une campagne d’affichage a lieu pour informer des secteurs où le port du masque est obligatoire. Elle appelle « à avoir, tous ensemble, les bons gestes pour briser la chaîne de la Covid-19 » en se réjouissant de voir « les comportements évoluer rapidement, sur les secteurs visés par l’obligation du port du masque et dans les transports en commun ». Denis Mauvais, directeur de cabinet du préfet de police des Bouches-du-Rhône ajoute : « Jusqu’à la fin de la semaine nous privilégions l’information, la sensibilisation car les secteurs et les horaires où le port du masque s’impose ne sont pas encore forcément clair dans l’esprit de tous. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de verbalisation en cas de refus manifeste de porter le masque ». L’amiral Patrick Augier, pour le BMPM raconte : « Nous informons et nous sensibilisons et je dois avouer que nous sommes écoutés. Lorsque l’on explique le citoyen comprend ». Une crise de la Covid que le Bataillon doit gérer en interne pour que ses effectifs ne soient pas touchés et en externe avec les opérations de sensibilisation mais aussi de contrôle de présence de virus lorsque cela est nécessaire. Des marins-pompiers qui sont également mobilisés contre les feux de forêt et au Liban avec deux unités présentes : une médicale et l’autre sur les risques portuaires. Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint de l’ARS Paca insiste sur le fait que cela fait maintenant 15 jours que l’on assiste à une augmentation du nombre de cas. D’ailleurs, dans la journée l’ARS donnait son état des lieux hebdomadaire. Et, cette semaine on compte 21 454 personnes (+ 1 711 par rapport au dernier bilan) testées positives au coronavirus Covid-19 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 402 personnes sont hospitalisées (+21 par rapport au dernier bilan) dont 15 personnes sont en réanimation (-5 par rapport au dernier bilan). Et, dans la journée un tweet de la ville informait de la fermeture de la bibliothèque du Merlan pour cas de Covid-19 à compter de ce mardi 11 août 2020. Il indiquait également que la Direction de l’Action Culturelle invite les usagers ayant fréquenté la bibliothèque du 3 au 7 août 2020 à effectuer un test de dépistage. Une décision prise après qu’une personne travaillant au sein de la structure ait été testée positive. Un protocole de désinfection des locaux est appliqué sur le site et le Bataillon de marins-pompiers effectue des prélèvements pour contrôler l’absence du virus avant sa réouverture. Rappelons que les secteurs concernés par le port obligatoire du masque en extérieur sont : le Vieux-Port - Hypercentre de 10 heures à 4 heures, l’Escale Borély de 19h à 4 heures, le cours Julien de 19 heures à 4 heures, la Plaine de 19h à 4 heures. Les contrevenants à l’obligation du port du masque s’exposeront à une amende prévue pour les contraventions de la 4e classe d’un montant de 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende de 5e classe ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.