Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille capitale européenne du Sport s’emploie pour l’emploi

< >

Marseille capitale européenne du Sport s’emploie pour l’emploi

samedi 8 avril 2017

JPEG - 167.4 ko
Au sein d’Orange Vélodrome rencontre entre élus, jeunes et représentants des métiers sport ou autour du sport (Photo Robert Poulain)
JPEG - 121.8 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 98.9 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 87.5 ko
(Photo Robert Poulain)

Marseille capitale européenne du Sport entend bien s’employer contre le chômage pour ce faire un Forum des Métiers du Sport, labellisé destinée aux personnes de 16 à 30 ans a été mis en place. Cette première édition a permis de faire découvrir à un public venu en nombre, quelque 600 jeunes, sur une journée, les métiers du sport, rapprochant ainsi l’offre et la demande d’emplois dans ce secteur à fort potentiel de recrutement. Organisé au stade Orange Vélodrome, ce forum s’est voulu un salon de services axés sur les valeurs du sport et pour lequel les jeunes sont préparés en amont par les conseillers en insertion de la Mission Locale de Marseille et ses partenaires. Deux cents postes ont été proposés dans le commerce, la sécurité ou les relations clients liées au sport et à ses valeurs. Trente-cinq entreprises et organismes de recrutement étaient présents pour l’occasion.
Dominique Tian, premier adjoint au maire de Marseille d’avancer : « Nous voilà dans le temple mythique, l’Orange Vélodrome, pour célébrer la première édition du Forum des Métiers du Sport. Destiné aux personnes de 16 à 30 ans, parfois en situation de précarité, il témoigne que le sport à Marseille, avec ses 1 500 clubs, ses 150 000 licenciés, ses 220 000 pratiquants, ses grandes manifestations sportives, est aussi un vecteur économique à part entière avec déjà 10 000 emplois dans le département des Bouches-du-Rhône et 1,5 milliard de chiffre d’affaires ». « Avec ses grandes enseignes poursuit-il, comme Décathlon, Intersport, Shark, Gymnova, etc. ou encore son cluster d’entreprises autour du technosport de Luminy, le sport à Marseille est devenu une filière particulièrement attractive au point d’avoir constitué un argument de poids pour être désigné Capitale européenne du sport 2017 ». Il ne manque pas de rendre hommage au travail accompli par les équipes de la Mission Locale « pour accompagner vers l’emploi les jeunes qui en sont le plus éloignés. 25 000 jeunes ont été accueillis et près de 4 500 sont entrés en emploi en 2016. Merci de les sensibiliser aux métiers du sport et à toutes les opportunités d’emplois qu’ils présentent, non seulement pour cet événement mais aussi pour deux autres opérations également labellisées Capitale européenne du Sport. La première s’intitule "Il n’y a pas que le football à Marseille, la seconde "retrouve la forme, retrouve un job" ». L’adjoint au Sport, Richard Miron d’ajouter : « Nous travaillons pour la création à Marseille d’un institut de formation aux métiers du commerce et de l’industrie du sport avec la Chambre de commerce et d’autres partenaires. C’est même l’une de nos 19 propositions du Conseil municipal extraordinaire pour l’emploi du 13 juin 2016 ». Maurice Di Nocéra représentant Martine Vassal, qui préside aux destinées du Département 13. Signale que l’Institution« a fait de la lutte contre le chômage une priorité » et qu’il est le deuxième département en matière d’aide au sport. Fabrice Greffet, président régional de Prism’Emploi se réjouit de cette opération et considère que pour les publics éloignés de l’emploi, en particulier les personnes faiblement qualifiées et sans, ou peu d’expérience, « l’intérim est un véritable tremplin vers l’emploi, permettant d’acquérir une première expérience professionnelle. Avec près d’un quart des salariés intérimaires qui ont moins de 25 ans, les agences d’emploi ont développé une expertise dans l’accompagnement des plus jeunes vers l’insertion professionnelle. Face à l’expertise des missions locales et agences d’emploi, il nous est apparu indispensable de travailler ensemble ». De nombreuses conventions ont été signées avec des Missions locales. C’est ainsi qu’en juin 2016, un accord régional a été signé en faveur des jeunes. Fabrice Greffet, tient alors à souligner : « 670 agences d’emplois sont présentes en région Paca pour 39 200 salariés équivalent temps plein. L’emploi intérimaire a progressé dans notre région en 2016 de 3,5%. En février 2017, en comparaison avec le mois de janvier 2016, l’intérim a progressé de 7%  ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.