Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : cérémonie multiconfessionnelle riche de sens au pied de la tour (...)

< >

Marseille : cérémonie multiconfessionnelle riche de sens au pied de la tour La Marseillaise

samedi 5 mars 2016

C’est une cérémonie rare, riche en symboles qui s’est déroulée ce vendredi 4 mars au pied de la Tour La Marseillaise, en chantier depuis un an. Marc Pietri, Président du Groupe Constructa, a souhaité organiser une cérémonie multiconfessionnelle en prenant soin de préciser : « Il ne s’agit pas là d’une protection mais d’un symbole, le SOS, selon la formule de Luc Plamandon d’un humain en détresse qui lance un appel pour que nous vivions ensemble ».

JPEG - 109.1 ko
Marc Pietri, Président du Groupe Constructa, a souhaité organiser une cérémonie multiconfessionnelle au pied de la tour La Marseillaise (Photo D.D.)
JPEG - 123 ko
Mgr Aveline, Évêque auxiliaire de Marseille, Lionel Dray, adjoint du Grand Rabbin de Marseille et Farid Amri, Imam de la mosquée de la Busserine qui ont lu une même prière en français, en hébreu et en arabe (Photo D.D.)

Et il est vrai que la manifestation avait du sens, au pied d’une Tour qui porte le nom de La Marseillaise avec tout ce que cela peut véhiculer. Une Marseillaise qui s’élève vers le ciel, portant haut les idéaux de la République, de la laïcité, de cette laïcité qui protège, garantie la liberté de culte. Marseillaise, du nom de cette ville qui sait, encore, cultiver le dialogue intercultuel, interculturel. Ainsi, ce vendredi 4 mars à 11h, se retrouvaient sur le site du chantier, Mgr Aveline, Évêque auxiliaire de Marseille, Lionel Dray, adjoint du Grand Rabbin de Marseille et Farid Amri, Imam de la mosquée de la Busserine qui ont lu une même prière en français, en hébreu et en arabe.
Pour Marc Pietri, cette cérémonie multiconfessionnelle est plus qu’une envie, une volonté, car le projet sera celui de toute une ville. « La tour est un geste, décrit-il, un élan vers le ciel, qui a plusieurs significations. Plus on s’élève et plus le spirituel prend le pas sur le temporel. Et plus on s’élève, plus le désir de graver dans une quasi éternité la volonté d’être, de bâtir pour d’autres générations apparaît. Multiconfessionnelle, parce qu’au fond, il faut bien admettre que les hommes ont besoin de Dieu, d’un Dieu, car il est difficile d’avoir une vie sans spiritualité et sans interrogation sur le monde et ses mystères. Les hommes et les femmes ont inventé les religions, parfois contradictoires, parfois cruelles, mais avec, au fond, un seul but, celui de permettre aux femmes et aux hommes de vivre ensemble sur une même planète. J’ai voulu une cérémonie multiconfessionnelle pour démontrer que par-delà les différences, toutes les religions sont unies pour espérer un avenir meilleur et que les dérives n’entachent pas la réalité de la volonté de chacun d’avoir compris qu’ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre, et qu’en fait c’était la condition sine qua non de la survie de l’espèce de l’humanité ».
Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille parlera de cette tour en train de s’ériger : « Elle sera un phare du Marseille du 21e siècle ». Revient sur cette cérémonie « qui traduit la diversité, la tolérance, la pluralité de culture qui font la richesse de cette ville ». Mgr Aveline avoue « avoir été touché par la détermination de Marc Pietri de travailler au vivre ensemble dans cette ville. J’ai donc rédigé, en m’appuyant sur la prière du Pape François, une prière acceptable, prononçable par nos amis Juifs et Musulmans ». De demander la bienveillance des non-croyants en considérant : « Lorsqu’il est question de dignité, de solidarités, les prières des uns et les pensées des autres peuvent se retrouver ». Après la prière, deux salariés, un de confession juive l’autre musulmane, ont liés les brins d’olivier que tenaient les trois dignitaires religieux, avant de les glisser dans une pierre qui prendra sa place au sein de la construction.
Michel CAIRE
Une manifestation qui s’est déroulée en présence de Laure-Agnès Caradec, Présidente d’Euroméditerranée, de Lisette Narducci, maire du secteur, Caroline Pozmentier, vice-présidente de la Région, Solange Biaggi, vice présidente du Département et Arlette Fructus Adjointe au maire de Marseille, déléguée à la rénovation urbaine, à la politique de la ville et au logement

Prière pour la cérémonie multiconfessionnelle La Marseillaise

« Dieu tout puissant et éternel, Père bon et miséricordieux, créateur du ciel et de la terre, seul juge de tous les hommes
nous, descendants d’Abraham selon la foi en toit, Dieu unique, juifs, chrétiens et musulmans, nous nous tenons ensemble humblement devant toi et nous te prions avec confiance pour cette ville, Marseille, que nous aimons avec passion
Que tous les habitants puissent y trouver le bonheur, le respect et la paix. Que tous ses enfants apprennent dès leur jeunesse la valeur de la vie et l’art de vivre ensemble. Que cette ville, comme cette nouvelle tour, qui porte le nom "La Marseillaise", devienne pour le monde un message. Pour cela Seigneur change nos cœurs. Renforce en chacun de nous le goût de la fraternité, le courage de la justice sociale, le sens du dialogue et les respect de ta Création. Que toutes nos pensées, nos paroles et nos actes soient en harmonie avec ta sainte volonté. Veille sur La Marseillaise et tous les Marseillais. Louange et gloire éternelle à toi notre Dieu. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.