Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : l’opposition à la Loi Travail toujours aussi grande

< >

Marseille : l’opposition à la Loi Travail toujours aussi grande

mercredi 15 juin 2016

JPEG - 191.5 ko
Plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé à Marseille pour dénoncer la Loi Travail (Photo Robert Poulain)
JPEG - 181.7 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 209.3 ko
Cordon de sécurité organisé par les syndicats (Photo Robert Poulain)

Marseille a connu ce 14 juin une nouvelle journée de manifestation. Et les organisations salariales opposées à la Loi Travail n’entendent pas en rester là puisque de nouvelles actions sont annoncées les 23 et 24 juin « si la Loi n’est pas retirée ». Du côté de la CGT on se réjouit de la « forte mobilisation », il est avancé que de nombreux salariés rejoignent le syndicat en s’appuyant sur les premiers résultats de la votation, « qui confirment que l’immense majorité des travailleurs comme de la population ne veut pas de ce projet de loi rétrograde ». Dans ce contexte, l’Union Départementale des Syndicats CGT des Bouches-du-Rhône appelle donc l’ensemble des salariés : à cesser le travail pendant 48 heures, les 23 et 24 juin, à participer aux manifestations et aux initiatives qui seront organisées ces deux jours. A FO aussi on se réjouit « du succès de la mobilisation », répétant que « c’est le gouvernement qui s’obstine » alors qu’il est « minoritaire » dans le pays. Et le syndicat de mettre en avant que « de nouveaux secteurs entrent dans l’action ». Christophe est salarié chez Eurovia, dans les travaux publics : « Nous percevons des petits salaires, nous imaginons ce qu’il adviendrait avec cette Loi : nous devrions travailler encore plus pour moins et sans que cela ait un effet sur l’embauche ». Et d’annoncer avec fierté : « Pour une première action, nous sommes venus à 35 sur les 132 salariés du site d’Aix ».
Du côté de la FSU la manifestation est résolument festive, on avance en dansant sur le cultissime « Mange salade ». Pour Alain Barlatier, secrétaire départemental de la FSU : « Nous faisons une démonstration de la puissance du mouvement, de sa joie. Le pouvoir est dans l’impasse, il doit prendre conscience que la porte est ouverte, que de vraies négociations peuvent avoir lieu. D’autant que la question du travail est posée dans le privé comme dans le public ». Pour sa part, l’Union syndicale Solidaires des Bouches-du-Rhône salue elle aussi la mobilisation de cette journée de grève et de manifestation de ce mardi 14 juin. « Avec des dizaines de milliers de manifestants à Marseille, le cortège a fait la démonstration que loin d’être un baroud d’honneur, cette journée marque une mobilisation toujours plus massive face à l’entêtement d’un gouvernement sourd aux revendications de la rue ». « Nous rappelons à ce titre, poursuit le syndicat, que le vendredi 17 juin, des camarades opposants à la loi travail, passeront à nouveau devant le tribunal correctionnel de Marseille. Nous appelons à se rassembler en soutien et contre la répression du mouvement social ».
Michel CAIRE

Diaporama Robert Poulain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.