Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille : la CMA CGM grande gagnante de la visite du Premier ministre (...)

< >

Marseille : la CMA CGM grande gagnante de la visite du Premier ministre chinois

mercredi 1er juillet 2015

JPEG - 114.8 ko
Jacques Saadé a reçu, au sein de CMA CGM, le Premier ministre Chinois. Deux contrats majeurs ont été signés à cette occasion (Photo Robert Poulain)
JPEG - 207.8 ko
De nombreuse personnalités politiques et économiques étaient présentes au Mucem pour accueillir le Premier ministre Chinois (Photo Robert poulain)
JPEG - 180.7 ko
Laurent Fabius d’évoquer l’excellence des relations franco-chinoises (Photo Robert Poulain)

Le Premier ministre chinois Li Keqiang était ce 1er juillet dans les Bouches-du-Rhône pour la deuxième journée de son voyage officiel en France. Après la signature de nombreux contrats à Paris, pour plusieurs dizaines de milliards d’euros et un voyage qui se terminera à Toulouse, ce 2 juillet, où d’autres accords sont attendus, il a fait escale à Marseille. Li Keqiang et Laurent Fabius, le ministre des Affaires Étrangères, se sont rendus au siège de la CMA CGM. Une visite fructueuse puisque couronnée par la signature de « deux contrats majeurs », l’un, avec China Merchants, qui positionne CMA CGM sur le projet de nouvelle route de la soie voulu par le gouvernement chinois et le second, avec la banque Cexim, qui va permettre à la compagnie d’obtenir, en prêts ou garanties un milliard d’euros.
La délégation s’est ensuite déplacée sur Arles pour visiter les Arènes et le musée Arles-Antique. L’occasion d’une rencontre avec Michel Vauzelle, le président de Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Martine Vassal, la présidente du département des Bouches-du-Rhône. Puis, un retour sur Marseille, au Mucem où Laurent Fabius a souligné que le Premier ministre chinois a souhaité cette étape marseillaise. Puis d’évoquer le Général de Gaulle et la reconnaissance de la Chine en 1964. « Nous sommes aujourd’hui les meilleurs amis du monde et nous y tenons. Nous sommes deux pays de culture et les visites à Arles et au Mucem le traduisent. Nous sommes aussi des peuples et des terres d’ouverture ». Puis, d’évoquer les coopérations possibles, avec des entreprises telle la CMA CGM, mais aussi scientifique, universitaire ou encore touristique. « Dans peu de temps, poursuit-il, vous allez célébrer votre anniversaire, permettez moi de citer Confucius selon lequel c’est à soixante ans que l’on commence à comprendre ce que l’on voit ». Et de lui offrir à cette occasion une sculpture, d’un artiste français travaillant en Chine, une chèvre, réalisée à partir de feuilles de thé : « On dit que le thé chinois dure 100 ans, que cette œuvre symbolise notre amitié pour les 100 prochaines années ».
Li Keqiang de répondre par un « bonjour » en français avant d’ajouter : « Marseille est une fierté de la France et il y aura d’avantage de Chinois qui viendront ici pour le tourisme et les études. J’espère que cette visite pourra renforcer les relations entre nos deux pays ». Et de citer à son tour Confucius : «  Rien ne peut agacer un homme de soixante ans. Et, depuis que je suis en France rien ne peut m’agacer tant tout se passe merveilleusement ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.