Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Marseille : la Région Paca lance les travaux de Campus A, établissement (...)

< >

Marseille : la Région Paca lance les travaux de Campus A, établissement d’excellence de l’apprentissage

mercredi 27 septembre 2017

JPEG - 204.2 ko
Pose de la première pierre de Campus A par Renaud Muselier, le préfet Stéphane Bouillon, Laure-Agnès Caradec, Bernard Beignier (Photo Robert Poulain)
JPEG - 188.7 ko
Un signature pour la postérité (Photo Robert Poulain)

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen, a posé, aux côtés du Préfet de la Région Paca, Stéphane Bouillon, de la Présidente d’Euroméditerranée, Laure-Agnès Caradec, et du Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, Bernard Beignier, la première pierre du futur établissement régional d’excellence de l’apprentissage. Le président de région a, à cette occasion, dévoilé le nom du futur établissement : "Campus A", affirmant : « Il s’agira d’un lieu unique en France. Nous sommes, en effet, la première Région de France à regrouper plusieurs Centres de Formation d’Apprentis, des centres ressources en matière d’emploi et de formation et un espace de promotion et de mise en valeur de l’apprentissage sur un même site », avant d’indiquer que ce projet bénéficie d’un soutien du Programme d’Investissements d’Avenir qui est piloté par la Caisse des dépôts. Il profite de l’occasion pour lancer :« Pendant des années, la Région a été ce premier financeur en laissant aux autres les retombées. Je ne veux plus que la Région soit un tiroir-caisse. Je veux que la Région pèse plus fortement sur la gouvernance de l’EPA pour promouvoir Euroméditerranée à l’international comme un démonstrateur urbain et un fleuron économique ».
L’établissement de formation verra le jour en 2020 au cœur d’Euroméditerranée. Avec plus de 23 000 m² dont 18 000 m² dédiés à la formation, il pourra accueillir chaque année 1 200 apprentis. Au terme d’un concours de maîtrise d’œuvre, c’est l’agence TVAA (Thierry Van Wyngaert et Véronique Freigel) qui a été retenue pour un projet ouvert sur l’extérieur, intégrant les principes du développement durable en mariant béton, verre, aluminium. L’investissement est de 68 M€, 53 M€ de la Région complétés par 15 M€ du Programme d’Investissement d’Avenir pour un chantier qui représente 578 emplois sur sa durée et bénéficiera à 25 entreprises. Concernant le nom de l’établissement, le Président de la Région a considéré que l’Université Régionale des Métiers était un nom trop long qui aurait fini en sigle URM. « Ce nom, indique-t-il, doit faire écho aux ressources dont bénéficieront les jeunes apprentis, leurs aides à l’orientation, leur accompagnement vers l’emploi, d’où ce choix de "Campus A" ». « Campus, poursuit-il, car, c’est une notion d’excellence et l’apprentissage est une filière d’excellence, il faut le dire, le marteler le répéter. « A » pour Apprentissage, Artisanat, Avenir, et pour sa situation sur l’îlot A1 d’Euroméditerranée. Il s’agit de permettre à des jeunes qui ont une envie d’avenir un emploi ».

« L’établissement offrira une quarantaine de formations portées par plusieurs CFA »

L’établissement offrira une quarantaine de formations portées par plusieurs CFA, du niveau CAP jusqu’au diplôme d’ingénieur, notamment dans les secteurs du bâtiment et de l’éco-construction -allant des métiers traditionnels comme tailleur de pierre au spécialiste froid et climatisation- ; l’environnement et le recyclage -gestion des services d’eau et d’assainissement, industries recyclage et valorisation des déchets- ; santé-prothésiste dentaire, optique lunetterie et imagerie médicale- ; électricité et génie électrique -électrotechnique sur les équipements communicants tel que les compteurs intelligents- ; tertiaire-vendeur électrodomestique et multimédia-. Le Campus rassemblera également plusieurs centres ressources : l’Observatoire Régional des Métiers, le GIP Espace Compétences, l’Institut Régional de Formation à l’Environnement et au Développement Durable. « Une pépinière de compétences sera incluse dans le projet pour mettre en valeur le fruit du travail des apprentis, ainsi qu’un incubateur pour des projets d’entreprenariat afin d’accompagner au mieux les apprentis dans leurs projets professionnels », ajoute Renaud Muselier. Le site comprendra également 150 chambres d’hébergement, des espaces de restauration et de sport mutualisés et un amphithéâtre qui permettra d’ouvrir le Campus vers l’extérieur pour organiser des conférences et des débats sur des thématiques appropriées.« Le Campus A sera un véritable levier pour promouvoir la politique régionale d’apprentissage et de formation », insiste le Président.
Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euromediterranée se réjouit de voir un bâtiment d’excellence se réaliser pour renforce l’offre d’enseignement sur ce territoire « avant la cité internationale qui doit se réaliser sur la gare du Canet ».
Le Préfet de région, Stéphane Bouillon voit, dans cette opération : « une belle concrétisation du rôle d’aménageur d’Euromed ». Il insiste sur le besoin de formation tant pour la jeunesse que pour les entreprises en déplorant le fait « que l’on ait du mal à comprendre la pertinence de l’apprentissage dans notre pays ». Raison de plus pour lui d’apprécier cette initiative : « Euromed change l’avenir de ce territoire, il doit aussi changer celui de ces jeunes qui vivent mal le fait de ne pas trouver d’emploi. Ici, ils doivent pouvoir acquérir une formation et un emploi. Je me réjouis du travail en confiance que nous menons pour ce territoire, pour l’emploi ».
Johan Bencivenga, le président de l’UPE 13 se félicite : « C’est important pour l’emploi, pour notre jeunesse. Le fait de créer un campus permet à l’alternance de gagner en lisibilité, en attractivité ».
Michel CAIRE

Trois mesures pour booster l’apprentissage

Renaud Muselier, le président de région, entend faire de l’apprentissage une priorité. Il note à ce propos : « En 1998 on comptait 28 000 apprentis ; en 2015 : 27 500, 32 000 en 2016  ». Avant d’afficher son objectif : « 50 000 apprentis d’ici la fin de notre mandat  ». Pour atteindre cet objectif, il lance 3 nouvelles mesures pour booster l’apprentissage.
- Mesure 1 : « Bâtir un partenariat avec le Top 20 des grandes entreprises de notre région. La Région jouant un rôle de facilitateur / médiateur entre l’offre et la demande d’une part et dans l’animation d’un "club des DRH" du Top 20 sur le volet formation par alternance et formation continue, cette filière de recrutement garantirait pour ces entreprises une forme de « clauses locales » de recrutement dès la formation que nous pourrions valoriser conjointement  ».
- Mesure 2 : créer des classes prépa apprentissage en collège, en partenariat avec le rectorat. « Ces classes s’adresseront aux élèves de 15 ans qui sont attirés par des approches pédagogiques pratiques et qui manifestent de l’intérêt pour un enseignement en alternance, les jeunes admis sur ce dispositif restent des collégiens rattachés à leur établissement d’origine et en tant que « pré-apprentis », ils pourront valider un certificat de formation générale en fin de collège, ces classes prépa doivent permettre d’assurer une passerelle entre la scolarité et l’apprentissage tout en poursuivant l’acquisition d’un socle commun de connaissances et de compétences ».
- Mesure 3 : accompagner les Centres de Formation d’Apprentis volontaires dans le recrutement d’un développeur apprentissage. Son rôle sera d’identifier les besoins des entreprises publiques et privées. « Il sera le lien entre le centre de formation des apprentis et l’employeur afin de : prospecter et détecter les besoins en compétences, accompagner l’entreprise dans sa recherche d’un apprenti, faciliter la signature des contrats d’apprentissage et aider l’entreprise à mobiliser les aides, contribuer par sa relation privilégiée avec l’entreprise à réduire les taux de rupture, participer à la promotion de l’apprentissage auprès des employeurs et à l’orientation de la collecte de la taxe d’apprentissage vers ce dernier ».

Diaporama

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.