Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Rive Sud > Marseille : manifestation en soutien aux Kurdes de Kobané en (...)

< >

Marseille : manifestation en soutien aux Kurdes de Kobané en Syrie

samedi 4 octobre 2014

JPEG - 225.5 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 207.9 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 240.2 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 222.6 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 228.6 ko
(Photo Robert Poulain)

La mobilisation kurde ne cesse de croître à Marseille où quelque 3 000 manifestants selon la police, 6 000 selon les organisateurs, ont défilé dans le centre-ville derrière une banderole « les Kurdes résistent contre la barbarie de Daech, (l’État Islamique - ndlr), soyez solidaires » ; aux cris notamment de « Kobané n’est pas seul », alors qu’au micro, un militant dénonce : « L’inaction coupable de la communauté internationale qui met en danger de génocide la population de Kobané ». Et le Centre Démocratique de la Communauté Kurde à Marseille de réclamer des armes pour les combattants Kurdes et une aide humanitaire aux réfugiés qui ont dû fuir la ville assiégée. « Ce vendredi 4 octobre, explique Salih,militant de longue date de la cause kurde, l’aviation de l’Otan a bombardé pour la deuxième fois, à partir de 16 heures, pendant 7 minutes, les positions de l’Etat Islamique ». Et, le matin même de la manifestation « EI aurait tenté de conquérir Kobané. La tentative aurait échoué après des combats extrêmement violents. Ils perdurent actuellement dans les banlieues Est, Sud et Ouest ». Et de dénoncer la position de la Turquie. Pour la communauté Kurde : « Elle négocie avec le PKK et, dans le même temps, soutient l’État Islamique, lui ouvre des passages entre l’Irak et la Syrie. Ce qui fait que des combats ont aujourd’hui lieu entre le PKK et la Turquie ». Elle s’en prend aussi à l’Occident : « Malgré leurs appels urgents et incessants à la coalition internationale contre l’EI, les Kurdes n’ont reçu aucune aide militaire. Aucune mesure n’a été prise par cette coalition en faveur de la population civile et ce, malgré les violences et les atrocités commises par les gangs terroristes. Jusqu’à présent, les frappes effectuées par la coalition n’ont pas été efficaces, faute de coordination avec les forces kurdes sur le terrain ». Et de lancer : « Le peuple kurde continuera à se défendre face aux assauts de l’EI, comme il l’a toujours fait jusqu’à aujourd’hui. En luttant contre ces bandits, les Kurdes défendent les valeurs universelles de la dignité humaine et de la démocratie ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.