Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Marseille : mobilisation des 6/8 en faveur du projet d’extension de la Zone (...)

< >

Marseille : mobilisation des 6/8 en faveur du projet d’extension de la Zone Touristique au Sud de la Ville

vendredi 6 avril 2018

Commerçants, artisans, entrepreneurs, habitants, institutions, basés dans le 8e arrondissement de Marseille, se mobilisent pour demander au Préfet de Région, Préfet des Bouches-du-Rhône de valider le projet d’extension de la « Zone Touristique » présentée par la ville de Marseille.

JPEG - 112.9 ko
Mobilisation des 6/8 en faveur du projet d’extension de la Zone Touristique au Sud de la Ville (Photo D.R.)

Un mouvement qui fait suite à l’opposition, exprimée le mardi 27 février, dans les locaux de l’UD FO sur ce projet. Ce jour là, syndicats patronaux et salariés ont signé un texte commun demandant au Préfet de surseoir à la demande municipale de créer, dans les quartiers Sud de la Ville, une Zone touristique internationale (ZTI), qui autorise l’ouverture dominicale. Une décision votée lors du dernier conseil municipal de Marseille. Alain Comba, FO, Jacques Biancotto, CFE CGC, Cyril Jouan, UD CFDT, la CFTC, absente, soutenant l’initiative ; et pour les organisations patronales, Alain Gargani, président de la CPME 13, Johan Bencivenga, président de l’UPE 13 ainsi que, André Bendano, président de l’U2P13 avaient exprimé leur désaccord, déplorant le manque de concertation qui a précédé ce vote et craignent que cette opération n’arrive trop tôt et affaiblisse un peu plus le centre-ville. Solange Biaggi, adjointe en charge du commerce, avait alors tenu à souligner que « le centre-ville n’était en rien abandonné, que la concertation aurait lieu et que l’ambition était de voir plus de touristes venir à Marseille et y rester plus longtemps. »
C’est à l’escale Borély, ce mardi 3 avril, que ce sont réunis, pour soutenir la motion, deux présidentes de CIQ - Josette Chanoux, CIQ Pointe Rouge et Yvette Rochette CIQ Saint-Giniez - les Commerçants du 8e au rang desquels Gilles Terzibachian du magasin Sunvalley, Joanna Elbaz, directrice du Centre Commercial du Prado, Henri Tulimero, président de l’Association des Commerçants de l’Escale Borély, Solange Biaggi, adjointe aumaire de Marseille en charge des Commerces et le maire des 6/8 Yves Moraine. Ils rappellent d’une même voix que « depuis les années 90, la ville de Marseille connaît une fréquentation touristique importante et en forte croissance, accompagnée par le développement de nombreuses infrastructures culturelles, commerciales et touristiques : équipements hôteliers et centres de congrès ». Notent également que l’accueil de grands événements s’est intensifié. N’oublient pas que la Ville organisera notamment en 2024 des épreuves de voile et de football des Jeux Olympiques. « La Ville, poursuivent-ils, a développé une politique de préservation de son patrimoine naturel (création du Parc National des Calanques) et une offre de loisirs nautiques de premier plan, qui lui permettent de renforcer son attractivité touristique internationale ». Et de mettre en exergue :« Dans le respect du Code du Travail, et à la suite d’un constat d’une fréquentation en hausse pendant certaines périodes de l’année, une Zone Touristique permet aux commerces de bénéficier d’une dérogation permanente au repos dominical. Donc, s’ils le souhaitent, les commerçants ont la possibilité d’ouvrir leurs portes le dimanche. La création ou l’extension d’une Zone Touristique sont prononcées par le Préfet, sur demande de la commune, et après consultation des organismes compétents, en particulier des organisations professionnelles et syndicales concernées ». Et enfin, considèrent : « La Zone Touristique actuelle a été créée en 1997, sur un périmètre allant du quartier de la Joliette au secteur Pharo-Catalans, englobant le centre-ville historique depuis la gare Saint-Charles jusqu’à la place Castellane. Le secteur Rond-Point du Prado et Littoral Sud s’est énormément développé ces dernières années avec notamment le stade Orange-Vélodrome, le Parc Chanot, le Palais des Congrès, la Corniche et les plages du Prado, le port de plaisance de la Pointe Rouge. Toutes ces métamorphoses l’ont fait évoluer vers une fréquentation touristique accrue, aussi bien pour le tourisme de loisirs que pour le tourisme d’affaires ».

Texte adressé au Préfet : Laissez nous travailler

Nous, Commerçants, Artisans, Entrepreneurs, Habitants ou Institutions, basés dans le 8ème arrondissement, demandons à Monsieur Le Préfet de Région, Préfet des Bouches-du-Rhône de valider le projet d’extension de la « Zone Touristique » présentée par la Ville de Marseille.
Ce projet correspond, en effet, tout d’abord à une réalité incontestable, puisque la zone comprend notamment les sites touristiques suivants :
Le Stade Orange-Vélodrome
Le Parc des Expositions
La Cité Radieuse « Le Corbusier »(seul bâtiment classé au Patrimoine de l’Unesco à Marseille)
Le Parc Borely et son Musée
Le Musée d’Art Contemporain (MAC)
La Corniche
Notre-Dame-de-la-Garde
Le Parc Balnéaire du Prado
L’Escale Borely
La Plage et le Port de la Pointe Rouge
Il n’est pas normal que nous soyons la seule ville dont le Littoral n’est pas en « Zone touristique » ! S’agissant de l’ouverture dominicale des commerces, nous demandons simplement les mêmes droits que ceux dont bénéficient nos collègues. Pas plus… Pas moins ! Le développement de la prospérité du secteur Sud de Marseille sera un atout pour le dynamisme économique de notre Ville et l’amélioration de l’emploi au profit de ses habitants. Marseille, Capitale Euroméditerranéenne au succès croissant doit entrer définitivement dans la modernité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.