Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : port du masque obligatoire à partir de ce samedi 8 août dans les (...)

< >

Marseille : port du masque obligatoire à partir de ce samedi 8 août dans les secteurs du Vieux-Port, Escale Borely, Cours Julien et La Plaine

vendredi 7 août 2020

Dans un souci de prévention et pour protéger la population, le Préfet de région Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de prendre un arrêté rendant obligatoire le port du masque à partir de ce samedi 8 août jusqu’au 30 août inclus, à Marseille, dans les secteurs du Vieux-Port, Escale Borely, Cours Julien et La Plaine.

JPEG - 158.8 ko
Marie Aubert, préfète déléguée pour l’égalité des Chances, Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint de l’Agence régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur, Denis Mauvais, directeur du cabinet du préfet de police des Bouches-du-Rhône et Christine Juste, adjointe à la maire de Marseille, en charge de la santé et de l’environnement ont fait le point sur la situation sanitaire et les mesures prises pour protéger la population. (Photo préfecture 13)

Une décision qui fait suite à une augmentation du nombre de cas de Covid-19 au cours des sept derniers jours et au passage du département du niveau de vulnérabilité « limité » à celui de « modéré ». La ville de Marseille précise via un tweet : « Face à la progression du Covid observée ces dernières semaines, l’obligation du port du masque a été décidée jusqu’au 31 août dans les lieux les plus fréquentés de la ville : en journée autour du Vieux-Port et en soirée à l’Escale Borély, au Cours Julien et à la Plaine ».

La préfecture rappelle : « Ces derniers jours, les signes d’une reprise de l’épidémie de Covid-19 sont constatés dans le département des Bouches-du-Rhône ». Elle s’appuie sur la veille sanitaire publiée le 4 août par l’Agence Régionale de Santé. Ce document indique qu’en une semaine 919 personnes supplémentaires ont été diagnostiquées positives à la Covid 19 dans le département. Il est également précisé que le nombre de tests a doublé entre fin juin et début août, passant de 12 à 24 000 ce qui ne manque pas d’avoir un impact sur l’augmentation du nombre de cas positif. Une donnée qui, toutefois, ne suffit pas à expliquer la forte accélération de la circulation du virus chez les 20-40 avec un taux d’incidence de 49 pour 100 000 habitants. D’où, insiste la Préfecture, l’importance d’efforts tout autant rapides qu’importants pour freiner l’épidémie. « Des contrôles et des sanctions pouvant aller jusqu’à une décision de fermeture, seront prévus contre les établissements festifs qui ne respecteraient pas les mesures sanitaires », prévient encore la préfecture.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.