Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Marseille : vœux offensifs de la Mutuelle France Plus

< >

Marseille : vœux offensifs de la Mutuelle France Plus

vendredi 23 janvier 2015

Un public nombreux s’est pressé aux vœux de la Mutuelle France Plus au Parc Chanot. Et les mutualistes ont prouvé qu’ils ne manquaient pas d’assurance lorsqu’une alarme s’est déclenchée...
Serge Jacquet, président de la Mutuelle France Plus, président de Solimut revient en premier lieu sur ce début d’année et ces événements tragiques. Puis d’afficher ses ambitions pour 2015, fort des succès obtenus en 2014.

JPEG - 64.2 ko
Serge Jacquet, président de la Mutuelle France Plus, président de Solimut a présenté ses voeux aux mutualistes (Photo Philippe Maillé)

Serge Jacquet revient sur ces premiers jours de 2015 « marqués par des événements tragiques, bouleversants, qui doivent bien sûr nous rassembler comme ce fut le cas lors des marches républicaines mais,sans céder à la seule émotion passagère. Nous devons collectivement réfléchir à leurs causes et trouver des réponses politiques et sociétales. Cela doit particulièrement nous conduire à agir contre toutes les formes d’exclusions, les intolérances, les mises à l’index ». Il évoque à ce propos les difficultés de la presse, évoque Viva, le Ravi et La Marseillaise « Nous ne la laisserons pas disparaître du paysage régional ».
Puis de penser aux adhérents en difficultés et plus largement « à toutes celles et tous ceux qui souffrent, qui connaissent des peines, la précarité, l’incertitude du lendemain. » Il affirme également sa volonté de voir 2015 être une année « où chacun ait enfin droit à une protection sociale rénovée, fondamentalement universelle et solidaire. » « Pour gagner ce droit à la santé, poursuit-il, pour chacun nous agissons. Nous sommes disponibles pour rencontrer, pour échapper, pour mobiliser, pour construire. Nous sommes prêts à prendre notre juste place dans la formidable réorganisation du monde de la complémentaire santé et plus particulièrement celui de la mutualité ».
Il rappelle, à ce point de son propos que la Mutuelle France Plus a construit, depuis trois ans, un grand groupe mutualiste : Solimut. « Fruit de l’union de 7 mutuelles des Mutuelles de France, fédère maintenant 10 mutuelles. Dans les semaines à venir, 2 nouvelles mutuelles nous rejoindrons », précise-t-il. Ajoutant : « Au cours du premier semestre nous nous implanterons en Ile-de-France et dans 3 nouvelles régions ». Et de signaler que Solimut est le socle de Solead, « union mutualiste réalisée avec Andrea Mutuelle et fer de lance de nombreux partenariats que nous avons à souhait de réussir avec Apicil, le Crédit Mutuel, l’Union Mutualiste retraite et la Matmut ».

« Nous militons pour la modernisation de notre Sécurité Sociale »

Il ne cache pas son plaisir de revenir sur 2014 et ses 4 500 nouveaux adhérents. rappelant également : « Nous sommes aux côtés des entreprises. Beaucoup d’entre elles nous ont rejoints, d’autres ont confirmé leur engagement santé avec notre mutuelle à l’image de la RTM. En 2016 toutes les entreprises devront couvrir leurs salariés dans un contrat santé collectif. Nous sommes prêts à les accompagner  ».
Il aborde ensuite 2015 : « Ce sera une année chargée en actualité santé, une année cruciale pour la Mutualité. Nous militons pour la modernisation de notre Sécurité Sociale, socle d’une protection sociale universelle. Seule une réforme ambitieuse de son financement permettra une prise en charge solidaire des besoins sociaux. Nous militons pour que soit mis un terme aux dépassements d’honoraires ».
Et de lancer : « Nous militons contre les déserts médicaux ; pour l’amélioration des soins de premiers secours ; pour la défense de l’hôpital public ; pour le retour à une vraie démocratie sanitaire et sociale ; pour la généralisation du tiers-payant, pour la refonte des dispositifs d’aide d’adhésion à une mutuelle ».
Serge Jacquet se réjouit enfin : « Pour la première fois en France, un texte de loi définit les fondements et les périmètres du secteur de l’économie sociale et solidaire. Il s’agit d’un moment historique qui va donner aux mutuelles de nouveaux outils leur permettant de mieux répondre aux grands défis actuels de la santé et de la protection sociale ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.