Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > Mémorial du Camp des Milles : Le Grand Orient de France organise ce 15 (...)

< >

Mémorial du Camp des Milles : Le Grand Orient de France organise ce 15 novembre une Journée « Mémoires et Résistances »

mercredi 12 novembre 2014

JPEG - 113.1 ko
Mémorial du Camp des Milles (Photo Philippe Maillé)

Le Grand Orient de France organise une journée de réflexion, ce samedi 15 novembre, au camp des Milles, sur le thème « Mémoires et Résistances ». Une journée d’importance selon le Grand Orient. « Les francs-maçons s’inquiètent de voir les symboles, les textes fondateurs, les institutions voire les Élus de la République, malmenés, ou agressés. Ce sont les symptômes d’un mal plus profond qui nécessite une prise de conscience collective ».
Le constat qui est fait est sans appel : « Élections après élections, la montée des mouvements populistes semble devenir une tendance lourde dans le paysage politique français et européen, et l’on se doit d’enrayer cette ascension de partis ou de mouvements qui surfent avec habileté sur nos peurs et sur des mécontentements nombreux - et souvent légitimes. D’autant que ces partis ont fait ces dernières années de réels efforts pour dé-diaboliser leur image. Finis les dérapages ou les blagues antisémites ; ils reprennent aujourd’hui à leur compte la défense de la laïcité ou la dénonciation des excès du capitalisme financier. Les élections européennes du mois de mai dernier n’ont fait que confirmer cette tendance, avec une nouvelle poussée de partis populistes et europhobes ». Par ailleurs, est-il avancé : « l’anti-maçonnisme ne cesse de progresser et constitue à terme une menace majeure pour la République ».
Dans ce contexte les Francs-Maçons du Grand Orient de France « ne veulent pas rester de simples spectateurs des fractures qui ébranlent notre société. De nombreuses réflexions ont été conduites dans les Loges sur cette thématique ».
A propos du thème consacré à la Table Ronde "Mémoires et Résistances", il est souligné qu’il s’agit de « Deux mots qui appellent des actions pour préserver les valeurs républicaines auxquelles nous tenons. Alexis de Tocqueville écrivait : "Quand le passé n’éclaire plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres". Le Grand Orient de France s’est depuis toujours battu pour défendre les valeurs républicaines, résister en temps de guerre, lutter contre l’obscurantisme, la négation de l’Humanisme et s’engager pour l’Universalité ».
Un Grand Cycle de Conférences sur « l’anti-maçonnisme d’hier à aujourd’hui » est d’ores et déjà mis en place sous forme d’un tour de France qui a débuté à Lille le 25 Octobre. La deuxième manifestation aura lieu le 6 décembre à Strasbourg, la troisième à Lyon le 10 janvier. Viendront ensuite Avignon le 31 janvier 2015, Toulouse et Bordeaux en mars 2015, Nantes en avril, et Rouen en juin.

Le Grand Orient de France

Créé en 1773, le Grand Orient de France est une institution (loi de 1901) philanthropique, philosophique et progressive, composée de plus de 50 000 membres dans le monde.
- son objet : la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité ;
- son but : travailler à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité ;
- ses principes : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience (Laïcité) ;
- sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité

Programme de la journée du 15 novembre :

De 8h30 à 11h30 : visite accompagnée et guidée du camp des milles en 3 parties :
- Une première partie contextuelle de l’Europe entre les deux guerres
- Une deuxième partie mémorielle, c’est-à-dire la visite de l’ancienne tuilerie, restée quasi en l’état (dortoirs, les zones de vie, le cabaret improvisé par les prisonniers…)
- Une troisième partie où les visiteurs entrent dans la partie réflexive qui leur permet de tenter de comprendre comment une société démocratique peut se déliter au point d’exterminer sa population. On parle de la Shoah, bien sûr, mais aussi d’autres génocides reconnus par l’ONU : Arméniens, Tsiganes, Rwandais tutsis.
De 12 heures à 13h 15 : intervention d’Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camp des Milles Mémoires et Éducation et questions du public.
13h15 à 15h30 : Pause
15h30 à 17h30 Table Ronde "Mémoires et Résistances"

Intervenants :

- Herbert Traube : témoin, ancien interné du Camp des Milles qui sera invité à nous faire part de son expérience,
- Georges Cristiani : Président de l’Association des Maires des Bouches-du-Rhône, parlera de la Résistance des Maires du département contre « la Loi Métropole » et de sa crainte de voir la commune dissoute dans les institutions françaises et européennes au profit des extrêmes.
- Maître Marc Ceccaldi : Avocat, ancien Président de la Licra Provence Paca, membre du bureau exécutif national de la Licra nous dira pourquoi il est nécessaire de revisiter, repenser le travail de mémoire pour éviter la montée des négationnismes et quelles solutions envisager.
- Renaud Dély : Rédacteur en chef de l’Obs, présentera son dernier livre « Les années 30 sont de retour » (paru le 15 octobre dernier chez Flammarion), écrit en collaboration avec le journaliste Claude Askolovitch et les historiens Pascal Blanchard et Yvan Gastaud.
Dans cet ouvrage, il se livre à un incessant et inquiétant aller-retour entre le passé et le présent pour évoquer les haines et les peurs de notre temps avec un parfum de redite, celui des années 30, décennie tragique qui mena le monde à l’abîme.
- Alain Chouraqui : Président de la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation.
- Conclusion : Daniel Keller Grand Maître et Président du Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.