Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Métropole Nice Côte d’Azur : forte progression de l’activité touristique

< >

Métropole Nice Côte d’Azur : forte progression de l’activité touristique

lundi 26 août 2019

Christian Estrosi, maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, vient de présenter le bilan touristique de la saison estivale 2019 de la Métropole Nice Côte d’Azur, en présence de Philippe Pradal, Premier adjoint au maire de Nice, Rudy Salles, adjoint au maire en charge du tourisme et Président de la commission Tourisme de la Métropole Nice Côte d’Azur, Denis Cippolini, Président de la Fédération de l’Hôtellerie, de la Restauration et du Tourisme Nice Côte d’Azur, et des partenaires touristiques. Un bilan qui met en exergue une fréquentation touristique du territoire métropolitain en hausse en cet été 2019.

JPEG - 124.4 ko
Christian Estrosi vient de présenter le bilan touristique de la saison estivale 2019 de la Métropole Nice Côte d’Azur ©Ville de Nice

Christian Estrosi se félicite des bons résultats de cette saison touristique estivale en rappelant que dès le premier trimestre de l’année, les chiffres étaient prometteurs avec une progression globale de +6,68% pour les chiffres d’affaires des secteurs hébergement et restauration soit +10,52% pour l’hôtellerie et + 3,45% pour la restauration. Des résultats qu’il met en lien avec la décision, prise en janvier par le conseil métropolitain lequel ayant adopté une modification en profondeur de la réglementation vis-à-vis de la location saisonnière de meublés touristiques. Un des objectifs de cette mesure était de mettre fin à la concurrence déloyale vis-à-vis des professionnels du tourisme. Et de mettre en avant une autre donnée : « L’arrivée de la ligne 2 de tramway à la station jean Médecin, en liaison directe avec l’aéroport en moins de 30 minutes, donne depuis le mois de juin une belle impulsion à ces résultats ». Il considère que « cet été, la fréquentation suit la progression que nous attendions ». Ainsi, en juin les hôtels ont été occupés à 87% (+3 points), notamment grâce à la Coupe du monde de foot féminin et à la Fête de la musique ; les veilles et jours de matchs, l’occupation hôtelière a augmenté de 4 points, soit près de 91%. Gain de 0,5 point en juillet dans les hôtels de Nice avec un taux d’occupation de 89,8% contre 89,3 en 2018. En août le taux d’occupation dans les hôtels dépasse les 92,4 % pour un résultat comparable à 2018 (chiffres arrêtés le 11 août). Le taux de réservations en augmentation de 3 points par rapport à la même époque l’an dernier (71% contre 68%). Il est également à noter une augmentation du prix moyen (+3%) et du revenu par chambre disponible (+2,2%). Christian Estrosi annonce encore que l’enquête menée par l’Office du Tourisme Métropolitain sur les réservations de septembre et octobre 2019 « laisse présager une fin d’été et une arrière-saison exceptionnelle. » Pour le mois de septembre, le taux de réservations est également en nette avance : 68% des chambres sont déjà réservées, chiffre en hausse de 12 points par rapport à l’an dernier. Et, sur le mois d’octobre, le taux de réservation est en hausse de 4 points. « L’attractivité de notre territoire ne cesse de se renforcer et laisse présager de futures saisons extraordinaires », se réjouit Christian Estrosi qui tient à ajouter : « Est-il besoin de rappeler que notre métropole est la seule en France à présenter une diversité touristique de cette ampleur : un haut pays avec activités de sports d’hiver, de montagne et parc naturel. Un moyen pays avec le pittoresque de tous nos villages perchés, la dynamique du pays vençois et bien sûr la bande littorale avec de nombreuses spécificités entre l’Est et l’Ouest de notre métropole ».

L’aéroport Nice Côte d’Azur "est le seul -hors Paris- qui permet de rallier les principales capitales en vol direct »

Christian Estrosi ne manque pas de souligner l’importance de l’aéroport Nice Côte d’Azur dans ces bons résultats. « Il constitue une porte d’entrée exceptionnelle pour notre territoire, qui contribue à son attractivité ». Au 30 juin 2019 le trafic était en hausse de 5,7% avec 6,67 millions de passagers dont 60 % du trafic à l’international ; 121 destinations dont 97 à l’international et 6 destinations long-courrier Doha, Dubaï, Koweït, New-York, Montréal et récemment Pékin. « C’est le seul aéroport -hors Paris- qui permet de rallier les principales capitales en vol direct. Et nous avons vécu un moment historique le 2 août dernier, en voyant atterrir le premier vol de la nouvelle ligne directe Pékin-Nice. Nice est fière d’avoir le 2e aéroport après Paris à obtenir une ligne directe avec la Chine et nous ne comptons pas nous arrêter là : nous sommes en train de finaliser 2 nouvelles lignes directes avec la Chine qui pourront être opérationnelles dès fin 2019/ début 2020 : Nice-Canton et Nice-Shanghai  ». Christian Estrosi revient sur la politique événementielle conduite par la métropole qui « est un atout majeur pour notre territoire ». Évoque alors : « Les grandes expositions culturelles d’envergure, les manifestations sportives, les festivals de renommée qui attirent de plus en plus de monde. Depuis 2008, Nice est la ville de France qui a accueilli le plus grand nombre de sommets internationaux, hors Paris ; une évolution croissante du nombre d’événements -669 en 2007 et 1500 en 2018- La ville de Nice soutient 500 manifestations sportives par an, pour des retombées économiques variables en fonction des événements exceptionnels accueilli chaque année ». Et Nice n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. En 2020, le départ du Tour de France aura lieu à Nice qui sera Ville départ et arrivée pour les 2 premières étapes du Tour, la 3e étape partira également de Nice. « 3 départs et 2 arrivées dans la même ville, c’est du jamais-vu sur le Tour de France ». Et d’ajouter : « Tous ces investissements sont reconnus : il y a quelques jours, la Métropole a été retenue comme finaliste du Prix Capitale européenne du tourisme intelligent. 10 finalistes ont été sélectionnés par le jury d’experts indépendants. 35 villes européennes de 17 États membres de l’Union Européenne étaient candidates et Nice Côte d’Azur défendra sa candidature pour le titre à l’occasion d’un grand oral le 9 octobre à Helsinki, devant un jury nommé par la Commission européenne ».
Anna CHERMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.