Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > A Marseille Michèle Rubirola, Martine Vassal et Didier Raoult : l’union (...)

< >

A Marseille Michèle Rubirola, Martine Vassal et Didier Raoult : l’union sacrée contre la Covid-19... et Paris

lundi 31 août 2020

Après une campagne des municipales dure, Martine Vassal, la présidente LR du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille-Provence et Michèle Rubirola, maire Printemps Marseillais de Marseille se sont retrouvées, avec le professeur Raoult, à l’IHU Méditerranée Infection pour signifier leur union dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19... ainsi que dans leur critique de la politique du gouvernement, dénonçant, d’une même voix, un manque de concertation.

JPEG - 36.4 ko
Conférence de presse commune Michèle Rubirola, Martine Vassal et le Pr.Raoult contre la Covid-19 (Photo Capture d’écran)

Martine Vassal et Michèle Rubirola unissent donc leurs forces pour lutter contre la propagation du virus. « Dans les moments difficiles, il faut savoir se serrer les coudes. En tant que responsables politiques, c’est plus qu’un devoir, c’est une nécessité », avance Martine Vassal, insistant sur l’impératif, dans l’intérêt collectif, de dépasser les clivages politiques. Pour elle : « Depuis le début de cette crise, chacun des responsables politiques de ce territoire s’engage de manière très forte, et, désormais, nous allons agir ensemble et de façon très concertée ». Michèle Rubirola indique pour sa part : « Nous sommes avec Martine Vassal deux femmes politiques que beaucoup séparent. Mais si nous sommes ensemble aujourd’hui c’est que nous sommes toujours soucieuses de veiller à la santé de la population avant toute autre considération ». Le Département, la Métropole et la ville de Marseille lancent ainsi une campagne de communication commune afin d’inciter les Marseillais à respecter les règles de base face au virus. Et Michèle Rubirola soutient l’idée de Martine Vassal de créer rapidement un Comité de coordination « Action Covid-19 », qui permettrait la concertation entre les collectivités et acteurs locaux autour des élus délégués à la santé de la Métropole, de la Ville et du Département, des représentants du Bataillon de marins-pompiers de Marseille, du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, de l’AP-HM et de l’IHU ainsi que des personnalités qualifiées et de maires représentant l’Union des maires des Bouches-du-Rhône. Si la Maire de Marseille rend hommage au nouveau Préfet de région, Christophe Mirmand, et à sa qualité d’écoute elle regrette que « le gouvernement n’ait pas la capacité de travailler de la même manière ». Elle lance à ce propos : « Les annonces de ces derniers jours sont préoccupantes notamment sur la question des masques et le refus du gouvernement d’en distribuer aux plus pauvres. Heureusement nous répondons présentes avec Martine Vassal mais nous ne pouvons pas en permanence nous substituer à l’État ». Des propos qui feront réagir Olivier Véran, le ministre de la Santé qui était le même-jour à Marseille et pour qui toutes les décisions ont été prises en concertation avec les élus locaux.. Michèle Rubirola précise : « Nous avons besoin du soutien de l’État. Il doit, entre autres, apporter les effectifs de Police Nationale nécessaires pour faire respecter les arrêtés qu’il prend. Il serait important aussi que nous disposions, en temps normal, des effectifs nécessaires pour assurer la sécurité de notre ville ». Martine Vassal profite elle aussi de l’occasion pour envoyer également un message au gouvernement en évoquant le plan de relance qui va être présenté le 3 septembre : « Je pense qu’il serait très opportun de remettre à plat l’Agenda de la mobilité et de créer comme cela avait été envisagé un Établissement public dédié à la mobilité, une véritable agence pour la mobilité du quotidien. Cela nous permettrait de déployer une offre de transports en commun plus conséquente, comme nous le souhaitons, mais qui se heurte forcément à des difficultés de financement ». En matière de prévention Michèle Rubirola cible tout particulièrement la jeunesse en l’invitant à faire attention, à respecter le port du masque et les gestes barrières : « Protégez vos parents, vos grands-parents, protégez les plus fragiles et les personnes à risque ». Martine Vassal ajoute : « Si chacun d’entre nous ne se plie pas à ces règles, nous ne pourrons pas éviter le reconfinement ou des mesures plus contraignantes encore qui seront fatales à notre économie et à l’équilibre fragile de notre société, toute entière ». Et d’annoncer que la distribution de masques à toutes les communes du département va se poursuivre. Les lieux pour effectuer un test de dépistage vont se multiplier sur tout le territoire. Des mesures sont prises pour que la rentrée scolaire se déroule avec le maximum de sécurité pour les élèves et leurs familles. Les agents territoriaux des collèges, mais aussi les personnes économiquement fragiles, bénéficieront gratuitement de masques en tissu. Le Département met en place d’autres mesures pour que les collégiens puissent mieux faire face à la crise sanitaire. Du côté de la Ville tout est aussi fait pour que la rentrée se passe dans les meilleures conditions de sécurité possible. Et de signaler : « 500 000 masques seront distribués dès ce lundi, les mairies de secteur se chargeront de les mettre à disposition de la population. Nous développons également en proposant sous peu le dépistage gratuit avec des sessions de quatre heures sur deux secteurs de la ville par jour. Avec le Bataillons de Marins-Pompiers et le service d’assainissement de la métropole nous effectuons quotidiennement des analyses du réseau d’eaux usées de la ville pour chercher des traces de Covid-19 afin de suivre l’évolution de l’épidémie ». Martine Vassal insistera enfin sur le volet économique de la crise, notamment sur la nécessité de soutenir les bars et restaurants qui sont directement impactés par l’épidémie. « Comme je l’avais déjà indiqué il y a quelques mois, je souhaite que la Métropole puisse agir directement en diminuant ou en annulant la taxe sur les terrasses. » Le professeur Raoult revient sur l’impact de la Covid-19 : « Les dernières données avancent le chiffre de 800 000 morts pour 7,8 milliards d’habitants sur la planète lorsque la grippe espagnole est responsable de 50 millions de décès pour une population mondiale de 1,9 milliard de personnes, la grippe asiatique 1,1 million de morts pour 2,9 milliards d’habitants et celle de Hong-Kong 1 million de morts pour 3,6 milliards d’habitants ». Il en vient à l’AP-HM/IHU : « Depuis le 27 janvier nous avons réalisé plus de 198 000 tests. 86 336 patients de l’AP-HM/IHU ont été testés, pour 6 884 cas positifs, soit 8% et, 169 décès soit 2,5% ». A l’IHU sur 4 616 patients traités à l’hydroxycloroquine on compte 19 décès soit 0,45%. Dans les Ehpad, poursuit-il : « Lorsque le taux de mortalité des personnes touchées par le virus est de 27%, il est ici pour les personnes que nous avons traitées de 15,6% ». Et de lancer enfin : « A Paris le pourcentage de décès lié à la Covid 19 est de 15,8% lorsqu’il est dans les Bouches-du-Rhône de 8,1% ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.