Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Mozabites : Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le (...)

< >

Mozabites : Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le Consulat d’Algérie à Marseille

jeudi 9 juillet 2015

Depuis plusieurs jours, "une folie meurtrière" entre les communautés mozabites (berbères) et chaâmba (arabes) s’est emparée de la wilaya de Ghardaïa, préfecture située à 600 km au sud d’Alger et porte d’entrée du Sahara.

JPEG - 176.7 ko
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le consulat d’Algérie, rue paradis à Marseille (Photo Antoine Lazerges)

De nombreuses manifestations, sit-in, rassemblements ont eu lieu ce jeudi 9 juillet en Algérie mais également en Europe en soutien aux Mozabites. A Marseille, à l’appel du collectif des Mozabites en Europe, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le Consulat d’Algérie. Dans une lettre, le président du Collectif Abdallah Zekri, lance un appel au secours au peuple algérien. indiquant que « s’attaquer au M’zab c’est s’attaquer à toute l’Algérie ». « Une véritable déstabilisation de notre pays est en cours. Ce qui se passe aujourd’hui au M’zab n’est que le premier pas qui mène aux situations inextricables dont il sera difficile de s’en sortir. Ce qui se passe au M’zab peut arriver à n’importe quelle région de notre pays. », prévient le Collectif. Rappelant : « En 48 heures, plus de 30 morts et des centaines de blessés. Le bilan s’alourdit d’heure en heure. Les villes de Guerrara et de Melika sont assiégées par des groupes terroristes locaux. Les routes sont coupées par des barrages de terroristes armés. A Ghardaïa, Bounoura, Berriane, les criminels et les voyous pillent, brûlent, tuent en toute impunité. Devant ces horreurs, la mobilisation de l’ensemble des algériens pour isoler les groupes assassins, dont l’objectif est de créer le chaos favorable à tous les trafics, est plus que nécessaire. » Et exige : « une intervention ferme, juste et immédiate des forces de sécurité pour assurer la protection et la sécurité des populations du M’zab ».
Depuis deux ans, la situation est tendue dans le M’zab, cette région du sud algérien, théâtre de heurts récurrents - mais jamais d’une telle ampleur meurtrière - entre les deux communautés. Le conflit avait éclaté une première fois de manière sanglante en 2013 au sujet d’intérêts fonciers, les Mozabites reprochant aux Arabes, plus nombreux, de se saisir « de gré ou de force » de leur foncier et de les repousser hors de Ghardaïa et de son agglomération, alors que ces mêmes Mozabites mettent en avant leur « empreinte séculaire » sur la ville.
Destimed

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.