Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Municipales à Marseille. L’appel de Michèle Rubirola à Samia Ghali : "Après la (...)

< >

Municipales à Marseille. L’appel de Michèle Rubirola à Samia Ghali : "Après la victoire dans les urnes, place au projet partagé pour tous les Marseillais"

jeudi 2 juillet 2020

Michèle Rubirola, la tête de liste du Printemps Marseillais, qui arrive en tête au sortir des urnes, vient de lancer un appel à Samia Ghali DVG (ex PS) et ses colistiers en les invitant à partager avec le Printemps Marseillais un projet qui assure un rééquilibrage de Marseille et de ses politiques publiques dans tous les secteurs.

JPEG - 120.4 ko
Michèle Rubirola (PM) lance un appel à Samia Ghali (DVG - ex.PS) (Photos archive Destimed/R.P. & Philippe Maillé)

Michèle Rubirola déclare dans une lettre ouverte : « Ce dimanche, les Marseillaises et les Marseillais ont exprimé un choix clair et sans appel : celui du changement. Avec 13 000 voix d’avance sur la candidate LR Martine Vassal, notre rassemblement inédit des forces de gauche, écologistes et citoyennes a battu la droite au pouvoir depuis 25 ans. Par ce vote, les électeurs ont validé le projet porté par le Printemps Marseillais d’une ville plus juste, plus verte, plus démocratique. Les Marseillaises et les Marseillais ont trop longtemps été abandonnés par une équipe à la dérive qui a creusé les inégalités, délaissé une partie de la ville, incapable de répondre aux aspirations de sa population. Ce système c’est celui de Martine Vassal et de ses amis qui restent pourtant dans le déni, incapables d’imaginer céder la place. Pourtant, et très largement, les Marseillais ont exprimé leur volonté de les voir partir et ils ne comprendraient pas qu’une droite minoritaire dans la ville, minoritaire dans les urnes, battue dans son fief puisse se maintenir au prix de manœuvres politiciennes hasardeuses et indignes des urgences dont il faut s’occuper : la défaillance des services publics, la fracture sociale, l’état des écoles, la pollution de l’air, des sols et de l’eau... Personne ne souhaite rajouter une crise démocratique à la crise sociale, environnementale et sanitaire que connaît Marseille. Personne ne peut trahir cette attente et cet espoir exprimés par les Marseillais dimanche. Samia Ghali et ses colistiers ont exprimé cette même volonté et je souhaite qu’ils travaillent avec nous dans cette direction en partageant avec le Printemps Marseillais un projet qui assure un rééquilibrage de Marseille et de ses politiques publiques dans tous les secteurs. Cette volonté, c’est celle de se mettre dès demain au travail pour assurer que partout dans Marseille puissent exister des transports en commun, des écoles rénovées, des logements dignes et des lieux de culture. Cela passe notamment par un plan d’urgence pour les quartiers délaissés depuis si longtemps par la majorité sortante afin de redonner une même chance de réussir à tous les habitants, comme notre programme le prévoit. L’avenir de Marseille ne se jouera pas sur des ambitions de postes, ou des mauvaises combinaisons politiques. Notre ville mérite mieux, elle mérite une alliance de projets. C’est pourquoi j’appelle à un rassemblement de raison et d’espoir de toutes les forces de gauche, progressistes et écologistes autour de cette ambition et à l’unité de toutes celles et tous ceux qui souhaitent rendre Marseille aux Marseillais. Je serai la Maire de cette Marseille apaisée et réconciliée, la Maire des Marseillais, de tous les Marseillais ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.