Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Municipales à Marseille : Marie-Arlette Carlotti inaugure sa permanence de (...)

< >

Municipales à Marseille : Marie-Arlette Carlotti inaugure sa permanence de campagne

lundi 27 janvier 2014

Les 4/5, un des secteurs stratégique de Marseille où les municipales peuvent se jouer. Après avoir conquis le siège de Renaud Muselier, Marie-Arlette Carlotti part à la conquête de cette mairie de secteur tenue par l’UMP Bruno Gilles. Et la candidature de la ministre chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion est prise très au sérieux, au point d’avoir fait revenir dans le jeu politique local Renaud Muselier. Preuve de son enracinement dans ce secteur, un nombreux public est venu assister à l’inauguration de la permanence.

JPEG - 51.7 ko
(Photo Philippe Maillé)

La ministre avance : « Comme vous, je refuse de voir ma ville sombrer. Marseille est accablée par la pauvreté, par la violence, et de plus en plus par le repli communautaire. Le Maire sortant et ses affidés de l’UMP ont fait le choix de l’immobilisme. C’est un choix assumé. Sauf que la ville n’a pas demandé l’autorisation à Jean-Claude Gaudin pour changer, pour évoluer ».
Elle poursuit : « Si exceptionnellement le meilleur peut surgir de l’absence de leadership, malheureusement, dans la plupart des cas, l’inaction de Jean-Claude Gaudin depuis 19 ans débouche sur le pire  ». Puis de lancer : «  Il est urgent de remettre un pilote dans l’avion ; il est urgent de reprendre en main l’avenir de notre ville, de lui montrer une direction. Alors, avec Patrick Mennucci, c’est ce que nous allons faire. Fixer un nouveau cap ! Un nouveau cap pour l’emploi. C’est notre priorité, les Marseillais en ont besoin, notamment les plus jeunes. Nous allons créer 50 000 emplois à Marseille dans les dix prochaines années. Je veux que les 4/5 y prennent toute leur part  ».

« Je veux une Maison de l’Emploi et de l’Économie Sociale et Solidaire »

La candidate indique : « Dans notre secteur, je veux une Maison de l’Emploi et de l’Economie Sociale et Solidaire. Je veux, d’autre part, défendre nos spécificités, construire une identité pour ces quartiers de centre-ville, leur construire une image, je veux défendre ce qui fait que nous nous sentons bien ici ».
Elle n’omet pas d’attaquer la municipalité actuelle sur le dossier de la Sodexo. « Des professionnels rapportent que l’on a trouvé des vers, des chenilles dans les cantines de nos enfants puis des rats dans les locaux de la Sodexo. Ce bestiaire de l’infecte est une honte pour la Mairie. Mais eux, ils n’ont pas honte, ils nous expliquent que tout va bien et mettent ça sur le compte de la polémique électorale  ».
Puis d’ajouter : «  Je veux que les enfants puissent aller à l’école avant 3 ans s’ils sont prêts et que leurs parents le souhaitent  ». Elle ajoute : «  Je veux que la réforme des rythmes scolaires soit une opportunité pour tous les enfants, quels que soient les revenus de leurs parents, de découvrir de nouvelles choses, de chanter, de créer, de faire du sport. Je mobiliserai toutes les associations sportives, culturelles et d’éducation populaire de nos quartiers pour faire de cette réforme un succès  ».
A ce propos, Patrick Mennucci indiquera :« Nous nous penchons avec mon équipe sur les détails de la Délégation de service public des cantines marseillaises ». Il rappelle : « Nous avons dit en conseil municipal, qu’il était inadmissible d’avoir fait un tel contrat, d’une durée de dix ans à la Sodexo. Avec 50 000 repas, c’est le plus grand marché de restauration collective d’Europe. Malheureusement nous n’avons pas été écoutés car il est impossible à ce niveau-là d’assurer la salubrité et les contrôles. Pourquoi l’équipe Gaudin s’est-elle acharnée à vouloir un seul lot pour ce marché ? Je pose la question ».
Marie-Arlette Carlotti de reprendre : « Je veux créer des places en crèches et je mobiliserai les associations spécialisées. Il y en a. Et je veux que les enfants apprennent la citoyenneté en créant un conseil d’arrondissements des enfants  ».
Elle en vient à la culture : « Je veux que le Palais Longchamp devienne enfin le Palais de l’Art et de la Culture pour tous, que son jardin accueille jeunes et moins jeunes. Pour cela je continuerai à m’opposer à la réalisation du parking afin de préserver l’un des rares poumons vert de Marseille Centre ».
Elle entend également requalifier La Plaine, créer un zone « artist friendly » dans les rues de l’Olivier, rue Ferrari, rue Saint Pierre, « c’est à dire une zone franche pour les artistes, les petits théâtres ou les petits commerces, un festival des arts de la rue… et bien d’autres choses encore qui sera la marque de fabrique culturelle des 4/5.  »
Pour fixer ce nouveau cap, Marie-Arlette carlotti, assure : « Nous nous appuierons sur la mobilisation inédite du Gouvernement pour Marseille. Une mobilisation qui prend la forme d’investissements de plusieurs milliards d’euros dans les transports, dans l’économie numérique, la santé, l’enseignement et la recherche ; de nouveaux effectifs de police pour démanteler les réseaux ; des crédits exceptionnels pour les écoles et assurer la tranquillité des citoyens  ».
Michel CAIRE

Messages

  • Mme Carlotti,

    Je vous salue,

    Pour votre courage,Votre engagement pour cette Ville,
    Qui a besoin de personnes comme vous !!!

    Ces marseillais qui ont toujours dit " On est au soleil, cela nous remonte le moral".
    "Le moral aujourd’hui est au plus bas".

    Vous êtes pour moi, le nouveau rayon du soleil, qui réchauffera de nouveau, nos cœurs et nous donnera de l’espoir.

    Marseille,

    Si belle, si fier hier
    Elle pleure son destin, aujourd’hui !
    Cette ville ensoleillée, tant calme jadis
    Elle appelle au secours, une armée désormais !

    Marseille,

    Survécut aux terribles, tempêtes des Dieux
    ses enfants,sa jeunesse, ses vieux !
    cherchent, aujourd’hui en ses lieux !
    quelques traces des bleus !
    les plus rebelles, les plus orgueilleux !
    a venir nombreux,
    défaire son nœud.

    Marseille,

    des rois, des marginaux, des marchants ambulants,
    ont eu gloires en son nom.

    Marseille,

    En cours d’Histoire je t’ai connu,
    Résistante a ton ennemie.
    Dans la cours de récréation, je t’ai chanté,
    Entre les copains, la marseillaise, fut répéter.

    Marseille,

    Ressaisi toi,
    Je te donne ma voix,
    Et les marseillais comme moi,
    Les plus fidèles a toi,
    On te rendra ta joie.

    A. NEDJADI

  • Chère Madame,
    Je me permets de vous faire part de quelques interrogations à propos de votre candidature :
    Propreté : "cantonniers sous l’autorité de la Mairie" Qui va contrôler la qualité de leur travail ? Continuer à "abreuver" en eau nos caniveaux sans aucun résultat probant !
    Sécurité : "ouvrir un commissariat de la police municipale dans le secteur" Pourquoi faire si c’est pour que les agents demeurent à l’intérieur des locaux ?
    Stationnement : ce n’est pas en élargissant le trottoirs (délaissés d’ailleurs par les piétons) que l’on va régler le problème. cela à pour conséquence de supprimer des places.
    Circulation et transports en commun : c’est quoi exactement la "requalification" du jarret déjà saturé par la traversée de 2 lignes de tramway ? Qu’attend-t-on pour créer des parkings "sécurisés" à des prix "abordables" pour diminuer le flot des voitures entrant dans Marseille.
    Je voudrais terminer par la chaussée la moins "carrossables" de France à cause de l’incohérence entre "enfouissement des réseaux" (edf ou autres) et réfection des rues.
    Pensez-vous être en mesure de régler tous ces problèmes ?
    Pouvez-vous m’assurer de votre engagement dans tous ces domaines ?
    Veuillez agréer, chère Madame, mes respectueuses salutations.
    Un citoyen déçu par tant de laisser aller.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.