Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Expositions > Musée Regards de Provence : L’exposition « La Provence, terre de rencontres (...)

< >

Musée Regards de Provence : L’exposition « La Provence, terre de rencontres entre artistes et écrivains » prolongée jusqu’au 16 mars

mardi 11 février 2014

Depuis le 25 octobre 2013 dans le cadre de l’année Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture, la Fondation Regards de Provence révèle l’exposition « La Provence, terre de rencontres entre artistes et écrivains » mettant en exergue et rapprochant des peintures, des sculptures, des dessins et des photographies d’artistes côte à côte à des textes d’écrivains ou poètes, pour qui la Provence fut ou est un territoire d’inspiration.
Au regard du succès rencontré auprès du public, plus de 18 000 visiteurs en 3 mois et demi, le Musée Regards de Provence a décidé de prolonger cette exposition jusqu’au 16 mars 2014 (clôture initialement prévue le 23 février 2013).
La Provence est la seule province française à prétendre être un carrefour si exceptionnel de cultures. Son climat attirant, sa diversité géographique, son accumulation de créations, formidable héritage qui depuis l’antiquité témoigne d’une indéniable richesse, furent des atouts essentiels pour attirer et retenir des artistes et écrivains. Au fil du temps cette terre provençale n’a cessé d’être un foyer propice aux recherches plastiques et littéraires, aux croisements, rencontres, confrontations ou recueillement.
La conception de l’exposition est une sorte de jeu et de quête à la fois, qui consiste à mettre en confrontation des peintres, sculpteurs, céramistes, graveurs, photographes avec des poètes et écrivains, parmi ceux qui par la plume ou par des moyens plastiques ont partagé une même passion pour une même terre. Le dessein est de mettre en parallèle une œuvre et un texte, et ainsi d’associer deux êtres, étrangers ou complices, de provoquer des rencontres. Ainsi des pages de romans, des extraits de poèmes, des préfaces quelquefois, voisinent alors avec un dessin, une aquarelle, une toile, un cliché, et par le fruit du hasard deviennent indissociables.
Cet ensemble, fait de recherches plastiques et littéraires, met en évidence l’importance que la terre provençale et sa lumière représentent dans l’esprit de ces créateurs. Une lumière unique qui attira beaucoup d’artistes, en retint d’autres, et fut à l’origine de bien des bouleversements dans l’histoire de l’art moderne. Dans ces rencontres imprévisibles, évidentes ou étonnantes, dans ces amitiés indéfectibles on retrouve le même attachement pour cette terre et la Méditerranée, une Provence symbole d’une quiétude favorable à la création littéraire qui séduisit des écrivains, des poètes venus, eux aussi, de nombreux horizons.
Géographiquement ces « plasticiens réunis » ou ces auteurs ont travaillé de Menton à la Camargue, du littoral varois au-delà de la Haute Durance. Si beaucoup sont Français, une vingtaine de nationalités est représentée dans ce rassemblement hétéroclite. Cette Provence élargie qui a toujours été une terre de créations, devient ici « Terre de rencontres ».
Toutes ces rencontres prévisibles, fortuites ou hors du temps illustrent des témoignages d’amitiés réciproques, des parcours partagés, des hommages aussi. Certaines de ces unions sont en totale harmonie, des créations se répondent, des échos se propagent, des textes parfois servirent de préface, sortes de dédicaces, de notes de voyages.
Beaucoup de créateurs sont absents dans ce choix d’œuvres et d’extraits de textes fait par Michel Bépoix, commissaire d’exposition indépendant, mais cet assemblage serait sans limites.

Les artistes

Les natifs de cette région sont : Pierre Ambrogiani, Louis Audibert, Charles Camoin, César, Auguste Chabaud, Lucien Clergue, Christian Courrèges, Emile Crociani, Gérard Detaille, Albert Dubout, Etienne-Martin, Bernard Faucon, Robert Malaval, Henri Manguin, André Marchand, Gustav Adolf Mossa, Louis Pons, Raymond Reynaud, Germaine Richier, Jean-Jacques Surian, Nicolas Valabregue, ou Mathieu Verdilhan …
D’autres, attirés par la lumière et un ciel plus clément, décidèrent de s’installer dans le midi : Brigitte Bauer, Olivier Bernex, Pierre Bonnard, Bernard Buffet, Alberto Burri, Antoni Clavé, Othon Coubine, Jacky Coville, Bernard Damiano, Jean Deyrolle, Raoul Dufy, Max Ernst, Jean-Michel Folon, Franta, Raymond Guerrier, Hans Hartung, Joseph Inguimberty, Vivien Isnard, Agathe Larpent, Paul Mansouroff, André Masson, Henri Matisse, Léon Markarian, Jean Miotte, Harry Morton-Colvile, Pierre Parsus, Pablo Picasso, Bernard Plossu, Mario Prassinos, Nicolas de Staël, Francis Tailleux, Kostia Terechkovitch, Victor Vasarely, Etienne Viard, Jan Waclaw Zawado…
Certains créateurs viennent ou vinrent dans le Sud vivre un certain temps ou souvent se ressourcer, habitués de lieux affectionnés, ce sont les cas d’Yves Alix, d’Yves Brayer, de Jacques Busse, d’Henri-Edmond Cross, d’André Derain, de François Desnoyer, de Jean Dubuffet, de Philippe Favier, de Ladislas Kijno, de Peter Klasen, d’André Lhote, de Maximilien Luce, de Francis Picabia, d’Edouard Pignon, de Raza, de Willy Ronis, de Maurice Elie Sarthou, de Paul Signac, de Pierre Tal Coat, de Dorothea Tanning, de Louis Valtat, ,,..
Il y a aussi ceux qui y passèrent moins de temps, séjours quelques fois éphémères, mais cependant riches de notes ou de clichés pour Eugen Batz, Lucien Hervé, Germaine Krull, Man Ray, Lisette Model, Joachim Mogarra, Nadar, Joel Peter Witkin,…
Pour d’autres, ce furent les événements qui les conduisirent ici, Victor Brauner, Wifredo Lam et Jacques Herold, étaient à Marseille pour fuir le péril nazi, auparavant Max Ernst et Ferdinand Springer furent internés au Camp des Milles ; Jean-Michel Atlan, Henri Goetz et Christine Boumeester se cachèrent près de Nice et Léo Marchutz, à Aix-en- Provence…

Les écrivains

En parallèle de ces plasticiens, il y a ces auteurs qui sont nés ici, comme : Paul Arène, Gérard Blua, Henri Bosco, Albert Cohen, Alphonse Daudet, Joëlle Gardes, Jean Giono, Léo Ferré, Jean-Claude Izzo, Raymond Jean, Jean-Marie Magnan, Marie Mauron, Frédéric Mistral, Louis Nucera, Marcel Pagnol, l’Abbé Papon...
D’autres, attirés par tous les attraits de cette terre, décidèrent de s’y fixer : Vicente Blasco Ibanez, Vincent van Gogh, Frédérique Guetat-Liviani, René Kaës, Pierre Magnan, Jacqueline de Romilly, Saint-John Perse, Francis Ponge, Philippe Raggeneau, Dominique Sorrente.
Lieu de passage et de séjours de courtes ou longues durées, nombreux sont ceux qui élirent cette terre comme une terre de créations et rencontres comme : Guillaume Apollinaire, Simone de Beauvoir, Jean Cocteau, Colette, André Gide, Jean Grenier, Peter Handke, Victor Hugo, Anaïs Nin, Michel Tournier, Rainer Maria Rilke, Jacques Prévert, Françoise Sagan, Laurette Séjourné, André Suarès...

Billet expositions temporaires : Plein Tarif : 6,00 €. Tarifs réduits : 5,00 € - 4,20 € - 2,00 €. Plus d’info : Regards de Provence

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.