Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Nice : Christian Estrosi fait le point sur la rentrée scolaire

>

Nice : Christian Estrosi fait le point sur la rentrée scolaire

lundi 31 août 2020

Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de tenir une conférence de presse sur la rentrée scolaire 2020-2021 dans les établissements du premier degré. Il a abordé les sujets suivants : les mesures sanitaires mises en place par la collectivité pour assurer la protection et la sécurité des élèves, des personnels municipaux et de l’éducation nationale dans les écoles ; les travaux effectués cet été dans 70 écoles publiques ; les grandes orientations de la politique éducative municipale pour ce troisième mandat comme les créations de groupes scolaires, le renforcement des actions artistiques et culturelles à l’école, les projets de verdissement de cours d’écoles et la poursuite du développement numérique. Cette conférence avait lieu en présence de Jean-Luc Gagliolo, Adjoint au maire délégué à l’Éducation, au Livre, à la Lutte contre l’Illettrisme et à l’Identité niçoise, Gaëlle Frontoni, conseillère municipale subdéléguée aux activités périscolaires et à la restauration scolaire, Pierre Fiori, conseiller municipal subdélégué aux travaux et à la citoyenneté dans les écoles, Laurence Navalesi, conseillère municipale subdéléguée à l’enseignement privé et & Michel-Jean Floc’h, Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Éducation Nationale des Alpes-Maritimes représentant Richard Laganier, Recteur de l’Académie de Nice, Chancelier des Universités.

JPEG - 69.3 ko
Christian Estrosi maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Photo archives Destimed/R.P.)

La rentrée 2020-2021 sera singulière. Elle fait suite à une fin d’année scolaire marquée par une crise sanitaire sans précédent, aux impacts importants. Depuis le début de la crise liée à la Covid-19 et en complément des actions de l’Éducation Nationale, la ville de Nice explique s’être « pleinement mobilisée pour assurer la protection et la sécurité sanitaire des élèves, des personnels municipaux et de l’Éducation Nationale. La collectivité a équipé de matériel, en amont du déconfinement, les écoles publiques et privées de masques, de gel hydroalcoolique, de gants, thermomètres, rubalises, affichettes avec message de prévention, stickers pour baliser le placement des enfants etc. » Pour cette rentrée scolaire du 1er septembre 2020, les 153 écoles publiques et 16 écoles privées sous contrat de Nice seront dotées de tout le matériel nécessaire : 91 500 masques destinés aux personnels communaux, de l’Éducation Nationale et des écoles privées sous contrat ; 982 litres de gel hydroalcoolique : recharge de 129 bidons de 5L et 337 bidons de 1L ; 84 bidons de virucides de 5 L pour les écoles maternelles ; 2.346 litres de savon pour nettoyage des mains ; des supports de formation pour les agents avec rappel du protocole sanitaire et des gestes barrières. Conformément au protocole sanitaire en vigueur, une attention accrue sera portée au nettoyage, à la désinfection et à la ventilation des locaux et équipements : sols et grandes surface réalisées au moins 1fois /jour. Pour les écoles maternelles, lavage des sols avec un produit virucide (1 fois/jour) et des points de contacts habituels (3 à 4 fois/ jour au moins). Pour les élémentaires, lavage des sols avec un produit détergeant, désinfectant (1 fois/jour) et points de contact (3 à 4 fois/jour au moins) et tables des enfants avec un produit virucide (1 fois /jour) ; ventilation fréquente des classes et autres locaux toutes les 3 heures, durée de 10 à 15mn au moins 3 fois par jour (avant l’arrivée des élèves, pendant les récréations, et la pause méridienne ainsi que le soir pendant le nettoyage des locaux). Il est également indiqué que « les personnels veilleront à l’application des gestes barrières et accompagneront les enfants lors du lavage des mains à minima à l’arrivée de l’établissement, avant chaque repas, après être allés aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi. » La ville de Nice a édité 600 affiches rappelant toutes les précautions à prendre par les parents d’élèves, avant d’emmener son enfant à l’école. Elles seront apposées sur les différents portails. Ces affiches rappellent : de ne pas mettre les enfants à l’école en cas de fièvre de 38°C ou plus ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Le personnel doit suivre les mêmes règles ; l’obligation du port du masque aux abords des écoles aux entrées et sorties ; le nécessaire respect de la distanciation à ces moments d’entrée et de sortie (La ville a effectué des marquages devant toutes les entrées et sorties d’écoles). L’ensemble des personnels présents dans les écoles - ATT, restauration scolaire, animateurs portera le masque dès la rentrée. Les ATSEM suivront les mêmes obligations que les enseignants. De plus, une campagne de test pour les personnels en lien avec le public scolaire est lancée dès cette semaine. Le protocole sera bien entendu adapté en fonction de l’évolution sanitaire. Il est à noter que si l’obligation du port du masque aux élèves de CM1 et CM2 - évoquée par le Ministre lors de son interview télévisée - devait se concrétiser, la Ville - qui a déjà donné un masque textile aux élèves en mai dernier - fournira les masques aux élèves afin que le budget des familles ne soit pas impacté. La question des travaux dans les écoles a également été évoqué : Plus de 100 chantiers de travaux scolaires ont été menés pendant la période estivale. Tout au long de l’année, les 153 écoles publiques niçoises bénéficient de travaux de rénovation, d’extension, de mise aux normes... Les Ateliers scolaires, un service dédié de la direction de l’éducation, réalisent de petits travaux de fonctionnement courant. Cet été plus de 100 chantiers de travaux ont été menés dans 70 écoles pour un montant de 3,5 millions d’euros. La ville de Nice lance l’opération de « verdissement » des cours d’école. Deux opérations ont été engagées dès cet été dans les cours des écoles Marcel Pagnol (L’Ariane) et Jules Ferry (Palais des Expositions). Concernant la création de groupes scolaires, Christian Estrosi a évoqué l’extension de l’établissement scolaire Ray-Gorbella. Ce projet permettra d’augmenter la capacité d’accueil des élèves avec la création de 4 classes supplémentaires, dont 2 dédiées à l’élémentaire et 2 à la maternelle. En complément, une salle d’activité sera également construite (échéance 2023. Coût prévisionnel : 15,3 M€). Il a également cité la création d’un nouveau groupe scolaire au cœur de Nice Méridia avec 4 classes maternelles, 6 classes élémentaires et une unité de restauration (échéance 2023/2024 - Coût prévisionnel de 11,3 M €). Un nouveau groupe scolaire est également annoncé à l’Ariane sur l’îlot des Bleuets dans le cadre du renouvellement urbain 11 classes prévues (échéance de mandat) ainsi qu’un autre dit « CML » (Comptoir métallurgique du Littoral), route de Turin qui comprendra 8 classes (échéance de mandat). En matière d’ouvertures d’écoles, le Maire annonce l’ouverture d’une unité d’enseignement pour les enfants autistes dans l’enceinte de l’école Sainte-Hélène. En partenariat avec l’Éducation Nationale et l’association PEP 06, 7 à 10 enfants d’élémentaire seront accueillis dans cette nouvelle unité à l’école Sainte-Hélène, en complément du pôle existant dans l’école maternelle des Orchidées (groupe scolaire du Bois de Boulogne). La Ville met également à disposition une école au Château-l’école dite « des Déficients Visuels ». Ce site accueille 30 à 40 enfants en situation de handicap différents, pas uniquement visuels. La 2e école bilingue Français/Nissart ouvre ses portes à l’école Fouont Cauda. Une école bilingue, c’est un parcours scolaire qui débute en petite section pour se poursuivre jusqu’en CM2, avec une continuité pédagogique et des cours qui se déclinent en français et niçois. Forte du succès de la 1ère école bilingue ouverte aux Orangers en 2013 (4 classes, plus de 80 élèves, une continuité pédagogique du CP au CM2), la Ville propose en partenariat avec l’Éducation Nationale l’ouverture d’une 2e école pour les élèves des secteurs géographiques du centre et nord de la Ville. 18 enfants seront accueillis cette année en petite section.
Luc CONDAMINE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.