Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Nos expositions coup de cœur de l’été - Aix-en-Provence : l’Atelier Buffile tel (...)

< >

Nos expositions coup de cœur de l’été - Aix-en-Provence : l’Atelier Buffile tel le Phénix

vendredi 28 juillet 2017

JPEG - 172.2 ko
Samir Guessab, Vincent, Romain et Monique Buffile au soir du vernissage de l’exposition. (Photo M.E.)
JPEG - 199.2 ko
Romain Buffile et Samir Guessab devant leur installation au Pavillon de Vendôme. (Photo M.E.)

Il y a un peu plus de deux ans, une nuit de janvier 2015 Monique et Vincent Buffile voyaient partir en fumée leur atelier de la traverse de l’Aigle d’Or. Quelques heures ont suffi pour anéantir des années de travail et ce petit musée de la céramique qui était né, là, au fil du temps, de façon naturelle et spontanée, comme un nid de champignons sous les mousses et les aiguilles mortes des résineux de la montagne. Il y avait des photos, des esquisses, des cadeaux, des souvenirs, des projets. Un peu comme si le passé, le présent et l’avenir de leur art vivaient ici en une colocation heureuse et colorée. Il faut avoir vu le tas de gravats noircis dans la petite cour devant l’atelier pour comprendre l’ampleur du sinistre et la violence du coup de massue qui avait frappé les artistes. Alors, proches, amis, confrères se sont unis pour accompagner Monique et Vincent Buffile dans une forme de reconstruction psychologique et matérielle pour arriver, deux ans après, à ce point d’orgue somptueux qu’est cette exposition « L’Atelier Buffile, 70 ans de céramique à Aix » qui se tient actuellement en plusieurs lieux de la Ville. Tel le phénix, l’atelier Buffile a trouvé une nouvelle vie dans ses cendres.
Buffile : le patronyme n’est pas des plus répandus et affirme surtout sa présence dans les Bouches-du-Rhône. A Aix-en-Provence, il doit sa popularité à une famille de céramistes dont le savoir-faire a largement dépassé les frontières de la Provence. Il y a d’abord eu Léonie et Jean, qui aux côtés des Sourdive, Amado, Ben Lisa, Michaelis, entre autres, font partie de cette école aixoise des céramistes mise à l’honneur il y a plusieurs années à l’occasion d’une exposition au Musée Granet. Et il convient ici de se souvenir que c’est Léonie Sautet qui a amené son chroniqueur judiciaire de mari, Jean, à la création artistique et à la céramique. C’est elle, aussi, qui confiera ses secrets à Monique, l’épouse de Vincent Buffile, le fils qui héritera de la passion pour cet art, permettant une belle transmission entre femmes… Aujourd’hui, entre Monique qui perpétue le savoir-faire de la belle céramique utilitaire et Vincent qui crée avec passion les grandes pièces, leur fils, Romain, n’a pas de mal à trouver son chemin avec des pièces contemporaines, toujours élégantes et empreintes d’une belle personnalité.

JPEG - 153.8 ko
Toutes les facettes de la production de l’Atelier Buffile sont exposées au Pavillon de Vendôme. (Photo M.E.)

L’exposition aux multiples facettes, mise en place cet été à Aix-en-Provence, permet de découvrir 70 années de création de l’Atelier Buffile. A commencer par les céramiques de Léonie et Jean exposées dans une salle du Musée du Vieil Aix. Des œuvres qui auraient mérité, à notre sens, de pouvoir « respirer » un peu plus au sein d’un espace plus conséquent. Dommage !
Au Pavillon de Vendôme, en revanche, c’est une explosion de couleurs et de formes. Une présentation quasi exhaustive de ce qui est produit à l’atelier, alternant les motifs très colorés chers à Vincent, poissons, octopus, à ceux, plus stylisés et souvent bicolores qui font le plaisir des collectionneurs. Des céramiques qui s’inscrivent dans la continuité familiale mais qui sont empreintes de la grande personnalité de leurs auteurs. Puis, au Pavillon de Vendôme, vous ne pourrez pas échapper à la pièce maîtresse de cette exposition, une installation monumentale de 64 plats, assiettes et coupelles sur le thème du Vaudou co-réalisée par Romain Buffile et Samir Guessab ; puissant et impressionnant ! Mais l’exposition ne s’arrête pas là puisqu’on peut voir, à la Gallery de Camille Moirenc, 15, rue Van Loo, des photos prises à la suite de l’incendie de l’atelier et à la Galerie Franck Marcelin, spécialisée dans les arts océanien, tribal et premier, 9, rue Jaubert, des céramiques de Vincent Buffile réalisées d’après des pièces exposées à cet endroit. Si nous avons choisi de débuter notre chronique sur les expositions de l’été par ce rendez-vous c’est qu’elle est symptomatique de la qualité du travail de cet atelier installé au cœur du patrimoine artistique aixois au sein duquel la transmission intergénérationnelle du savoir-faire est inscrite en lettres d’or.
Michel EGEA

Pratique. Rétrospective et hommage à la création céramique de l’Atelier Buffile, créé à Aix en Provence en 1945.
Jusqu’au 1er octobre  :
- Musée du Vieil Aix - Hôtel d’Estienne-de-Saint-Jean- 17, rue Gaston de Saporta -13100 Aix en Provence
- Pavillon Vendôme - 13, rue de la Molle - 13100 Aix-en-Provence
Jusqu’au 12 août :
Galerie Franck Marcelin - 9, rue Jaubert- 13100 Aix-en-Provence
Jusqu’au 31 juillet ;
- Gallery Camille Moirenc - 15, rue Van Loo - 13100 Aix-en-Provence
Plus d’information : buffile-ceramiste.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.