Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Théâtre > Off d’Avignon : Au Théâtre Actuel Jean-Philippe Daguerre revisite génialement (...)

< >

Off d’Avignon : Au Théâtre Actuel Jean-Philippe Daguerre revisite génialement "Clérambard" de Marcel Aymé

jeudi 27 juillet 2017

JPEG - 210.4 ko
Jean-Philippe Daguerre signe une mise en scène de "Clérambard" aussi réjouissante que le féroce point de vue de son auteur (Photo Geoffroy Callenes)

Créée le 13 mars 1950 avec Jacques Dumesnil dans le rôle titre dans une mise en scène de Claude Sainval, reprise en 1986 avec Jean-Pierre Marielle mis en scène par Jacques Rosny, puis jouée par Jean-Marie Bigard au Théâtre Hébertot en 2008 sous la direction de Nicolas Briançon, donnée en version cinématographique avec Philippe Noiret, la pièce « Clérambard » est un chef d’œuvre littéraire autant qu’un Ovni théâtral. Nous sommes plongés dans une farce déjantée, caustique et, sociale où l’auteur se moque de la croyance en Dieu et signe une œuvre burlesque sur l’existence ou non d’un Créateur, qui intervient sur la vie des gens. Au centre Clérambard donc, un comte étouffé par les dettes qui réduit sa famille à manger du chat et à tricoter des pullovers qu’il vend pour sauver les murs de son château. Après avoir tué le chien du curé pour le manger, Saint-François d’Assise lui apparaît et lui confie un livre sur sa vie qui va changer la sienne. Terminé donc le comte arrogant, voilà le pêcheur repenti, s’insurgeant contre la mort d’une araignée, et qui parle au Tout-Puissant. Commence alors pour toute sa famille non une rédemption mais un chemin de Croix digne du Christ, mais sans les stigmates, qui se terminera dans une roulotte. Adaptant la pièce de Marcel Aymé en lui rendant sa force intemporelle Jean-Philippe Daguerre (auteur lui-même du bouleversant « Adieu Monsieur Haffmann ») signe une mise en scène aussi réjouissante que le féroce point de vue de son auteur sur la bourgeoisie, les hypocrisies sociales, et les faux-semblants. Dans le rôle de Clérambard, l’excellent Franck Desmedt (qui est disons-le au passage impressionnant de présence dans le rôle d’Otto Abetz sur la pièce « Adieu Monsieur Haffmann » donnée elle aussi dans le Off 2017 au Théâtre actuel d’Avignon) secoue les codes, et nous régale d’un personnage burlesque digne des Monty Python. A ses côtés la troupe est irrésistible, et, se contentant d’un minimum de décors permet au spectateur de laisser s’envoler son imagination. Humour noir, rire jaune, avec une énergie sans failles déployée par tous, y compris les personnages secondaires comme La Langouste, prostituée au grand cœur, et maître Galuchon, homme de loi à la conduite fort peu morale. Un régal qui fait aimer Marcel Aymé à tous, et en particulier à un public plus jeune peu familiarisé avec cette œuvre.
Jean-Rémi BARLAND
Clérambard de Marcel Aymé au Théâtre Actuel d’Avignon dans le cadre du Off. Jusqu’au 30 juillet à 18h55. Tarifs 22 € - 15 € -12 € - Réservations au 04 90 82 04 02. atelier-theatre.actuel.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.