Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Opération de contrôles interservices au Marché d’intérêt national (MIN) des (...)

< >

Opération de contrôles interservices au Marché d’intérêt national (MIN) des Arnavaux à Marseille (14e)

vendredi 8 décembre 2017

JPEG - 135.2 ko
Le préfet de police des Bouches-du-Rhône Olivier de Mazières s’est rendu cette nuit sur une opération de contrôles au marché d’intérêt national (MIN) des Arnavaux (Photo D.R.))
JPEG - 136.2 ko
(Photo D.R.)
JPEG - 134 ko
(Photo D.R.)
JPEG - 129.2 ko
(Photo D.R.)

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône s’est rendu cette nuit sur une opération de contrôles au marché d’intérêt national (MIN) des Arnavaux avec les services de l’État. Il a été reçu par le directeur du MIN. L’opération, qui a débuté à 4h00 du matin, avait pour objectif premier le contrôle par la direction départementale de la protection des populations (DDPP) des denrées végétales vendues sur le carreau des producteurs afin d’appréhender les pratiques commerciales de « faux producteurs », qui vendent des produits venant de l’étranger en les présentant comme des produits issus de filières régionales. Ces manquements étant passibles d’une amende de 1 500 euros par colis ou cagette non étiqueté, les « faux producteurs » ont tendance à abandonner leurs marchandises sur place. La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) avait en outre mis en place un contrôle des flux sortant du MIN pour vérifier la bonne facturation des produits transportés et lutter contre l’acquisition illégale de marchandises au sein du marché. La direction départementale de la sécurité publique (DDSP) garantissait la sécurité de ces opérations de contrôle. 5,8 tonnes de denrées végétales non conformes à la réglementation ont été découvertes par les services de l’État. Ces marchandises ont été saisies et seront remises à des associations caritatives afin d’être distribuées à des familles dans le besoin. Quatre procédures pénales ont par ailleurs été établies par la DDPP, et un individu interpellé par la police aux frontières pour infraction à la législation sur le travail (emploi illégal d’étrangers en situation irrégulière). Enfin, la Direccte a dressé 5 procédures, 3 pour défaut de facturation et 2 pour défaut de bon de livraison.« Cette opération a permis de lutter contre les trafics et la concurrence déloyale et de protéger les producteurs locaux de fruits et légumes. D’autres opérations seront organisées prochainement », déclare le préfet de police.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.