Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > French Tech > Ouverture de thecamp : le futur dispose désormais d’une base d’envol

< >

Ouverture de thecamp : le futur dispose désormais d’une base d’envol

samedi 30 septembre 2017

Le campus thecamp vient d’être inauguré en présence de près de 1 500 personnes. Frédéric Chevalier, concepteur du projet et fondateur de la société HighCo, disparu en juillet 2017, voulait un lieu où pourrait se rencontrer des startuppers, des artistes, des scientifiques, des dirigeants d’entreprise, des codeurs, des représentants d’ONG pour se former à demain, car, en cet espace, on entend bien transformer des possibles et parfois même l’improbable en futur. Un futur où des transformations radicales sont à l’œuvre, où l’on ne pense plus de façon linéaire, mais systémique. Où l’on réinvente de nouvelles façons de se déplacer, d’utiliser les ressources de la planète, de communiquer, de grandir, d’évoluer et de penser le monde...

JPEG - 139.6 ko
Jean-Paul Bailly, Président par intérim de thecamp (Photo Aline Bellan)

Un projet tel que thecamp ne pouvait admettre n’importe quelle architecture, l’agence Vezzoni et associés à su mettre en forme cette philosophie : « Il s’agissait de trouver quelque chose d’atypique, de comment proposer un mode de vie différent, de favoriser un autre mode de rencontre, de travail. Ici nous avons posé des volumes naturellement sur l’espace, en conservant la topographie du site. Qui donne l’impression que rien ne change mais tout a changé ».
Lors d’un comité de pilotage exceptionnel, réuni le vendredi 28 juillet, Jean-Paul Bailly, l’ancien PDG de La Poste et de la RATP a été nommé Président par intérim de thecamp. Il évoque un projet « qui choisit de construire des passerelles et non des murs », parle « d’un bâtiment construit en en temps record qui est dedans et hors du monde ». Rend hommage « à la créativité, la fidélité des équipes » : « Vous avez créé un lieu non protocolaire. Merci pour ce pari de l’intelligence collective ». Et de se tourner vers demain : « thecamp devra être une fierté française et européenne, un créateur de futur souhaitable ». Et de lancer un appel à tous ceux qui veulent changer le monde : « Vous êtes ici chez vous. Ne vous laissez pas entraîner par les pessimistes, les sceptiques. Croyez en vos rêves. Demain sera ce que nous imaginons ici, ensemble, aujourd’hui ».

« Un magnifique campus, nouveau temple de l’innovation »

JPEG - 107.7 ko
Vue aérienne de nuit de thecamp ©Golem Images

Les politiques ont cru en ce projet. Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avoue : « C’est avec beaucoup d’émotion que je reviens inaugurer ce projet rêvé, finalisé, porté à bras le corps et réalisé par mon ami Frédéric Chevalier qui nous a quittés cet été. Véritable entrepreneur de génie, il a su faire émerger de terre ce magnifique campus, nouveau temple de l’innovation. J’ai donc souhaité soutenir ce projet exceptionnel avec 2 millions d’euros supplémentaires qui seront investis, soit un soutien total de 5 millions d’euros pour l’innovation ». Martine Vassal, la présidente du département des Bouches-du-Rhône note pour sa part : « Lieu unique d’innovation comme il en existe peu dans le monde, thecamp, ce projet porté par Frédéric Chevalier voit aujourd’hui le jour. Ce soir je suis fière que le Département ait été le partenaire de cette aventure et sûrement émue comme vous tous. C’est ici que générations, cultures et disciplines vont travailler ensemble afin de trouver des solutions aux défis de notre planète et de notre territoire  ». Tandis que Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, président de la métropole Aix-Marseille-Provence ne cache sa satisfaction : « d’inaugurer The Camp, projet structurant pour le territoire ». Et Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence n’omet pas de signaler que, dès 2013, Aix, le Pays d’Aix étaient là pour soutenir Frédéric Chevalier dans ce projet. Le monde économique est également présent. Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI Marseille-Provence, voit là un lieu d’innovation scientifique mais aussi dans les pratiques sociales « en matière de mieux-vivre ensemble ». Pour lui, « thecamp est un lieu exceptionnel, inoubliable, qui invite à la rencontre, la création, où, quand tu arrives, tu ne peut qu’être impressionné et te dire : chapeau l’artiste ». Johan Bencivenga, le président de l’UPE 13 ne cache pas son émotion d’être présent : « Nous sommes présents contrairement à Frédéric Chevalier qui a pensé, voulu, porté ce lieu. Nous avons besoin de gens tel que lui qui ont des visions hors normes. Il a déplacé les montagnes ».
Puis, au-delà des mots, cette soirée d’inauguration fut celle de la transmission, la création, la poésie, avec la fille de Frédéric Chevalier interprétant "Imagine" de Lennon au piano, avec ce funambule traversant le ciel signifiant que, si le chemin est périlleux, il n’en est que plus beau. Avec le fils de Frédéric Chevalier déposant, au point le plus haut de Thecamp un laser. Une lumière dans la nuit, elle devait illuminer la Sainte-Victoire, le temps ne l’a pas voulu, et c’est tant mieux, demain est à écrire.
Michel CAIRE

thecamp, le rêve d’un entrepreneur téméraire
Même si le campus européen et futuriste imaginé par Frédéric Chevalier a l’allure d’une cité de l’innovation venue d’ailleurs, il n’est pas né par magie. Il est le fruit d’un long travail de maturation, de longues heures passées à convaincre partenaires privés et publics (banques, grands groupes et institutions publiques), à fédérer compagnons d’aventure et futurs collaborateurs autour d’un projet qui a la force d’une météorite dans l’esprit de son fondateur. Il ne faudra pas moins d’une décennie pour que le rêve de cet entrepreneur audacieux et convaincu prenne forme et se matérialise sur les 7 hectares de garrigue dont il rêve sur le plateau de l’Arbois.
Un projet qui a longuement mûri avant d’éclore. Plusieurs mois de préparation, de réflexions, de travaux ont été nécessaires avant que le projet de construction de ce campus du futur -pour lequel le cabinet marseillais d’architectes Corinne Vezzoni et Associés a reçu carte blanche-, voie le jour à l’automne 2017. À l’origine de ce projet hors normes, aucune instruction ou cahier des charges n’ont été élaborés. Les seules intentions de son fondateur sont de concevoir un lieu atypique, propice aux rencontres, à la créativité, à l’innovation, tout en « minimalité ». thecamp s’est alors imaginé, émergeant au fil des avancées, se redessinant au gré de ses différents essais, en une série de versions successives. Une composition aléatoire mais réfléchie. Ce lieu unique en Europe, dédié à l’innovation du futur, nécessitait une architecture en adéquation avec ses ambitions.
Le parcours d’un pionnier à l’esprit d’aventure. Frédéric Chevalier est d’abord un ancien sportif de haut niveau, un windsurfer passionné. Adolescent, il participe à plusieurs championnats du monde de windsurf avant de faire des études et d’intégrer l’IUT de commerce d’Aix-en-Provence. C’est aussi un entrepreneur né, il crée sa première société à 20 ans (une régie pour les radios locales) avant de faire ses premiers pas à RMC. Lorsqu’il se lance dans l’aventure de thecamp, Frédéric Chevalier a déjà développé une grande culture entrepreneuriale à la tête de l’agence de marketing digital HighCo qu’il a fondée en 1990. Six ans plus tard, il est le plus jeune entrepreneur français à la tête d’une société cotée en Bourse sur le nouveau Marché d’Euronext. En 1999, le groupe HighCo est numéro un européen des solutions digitales d’influence du comportement des acheteurs. C’est un succès d’envergure. Mais Frédéric Chevalier est aussi un passionné d’innovation qui aime les projets disruptifs, les défis et se projeter dans le futur. En 2013, le Président-Fondateur de HighCo quitte le groupe et se lance dans l’aventure de thecamp...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.