Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Paca - Éducation : l’État enlève la Région complète

< >

Paca - Éducation : l’État enlève la Région complète

dimanche 26 juin 2016

Deux dossiers concernant l’Éducation ont été votés lors de la plénière du 24 juin, l’un pour développer des cours de soutien en français et l’autre permettant l’attribution d’une bourse au mérite pour les bacheliers. En seront bénéficiaires les étudiants boursiers ayant obtenu une mention « Très bien » au baccalauréat. Elle entend ainsi prendre par en compte l’éducation à la fois par les jeunes en difficulté et ceux en situation d’excellence.

JPEG - 126.5 ko
Ludovic Perney, LR, le plus jeune conseiller régional de France (Photo Robert Poulain)

Deux dossiers présentés par Ludovic Perney, LR, « le plus jeune conseiller régional de France », comme aime à le rappeler Christian Estrosi, le président LR de la Région. Il est rappelé que les différents rapports et analyses, comme le rapport PISA « Program for international student assessment », ou les études conduites par le Ministère de l’Éducation Nationale font état d’une dégradation de l’école dans son ensemble et de la maîtrise du français en particulier. « Un volume de plus en plus important d’élèves arrivant en classe de sixième éprouve des difficultés pour lire et écrire. Ces échecs pédagogiques se retrouvent mécaniquement répercutés au sein des lycées professionnels. En effet, les élèves orientés dans la voie professionnelle le sont majoritairement par défaut, en raison de leurs résultats dans les enseignements généraux au collége ou parce qu’ils ne maîtrisent pas suffisamment la langue française ». La Région lance donc un appel à projets pour l’année scolaire 2016/2017, à destination des lycées publics d’enseignements professionnels, qui invite à l’organisation de cours de soutien, hors temps scolaires, au travers de méthodes pédagogiques efficaces innovantes, pour l’apprentissage des bases fondamentales du français. « Il s’agit bien là, précise Ludovic Perney, d’un enjeu national en direction de notre jeunesse, car parler, lire, écrire afin de devenir des citoyens lucides et responsables, capables d’évoluer dans la société et dans la vie personnelle, d’utiliser le langage à bon escient et résister aux manipulations de ceux qui, justement, possèdent bien toutes les ressources du langage, est de nos jours une obligation fondamentale pour notre société ». Un dossier que le FN ne votera pas ce qui conduira Christian Estrosi d’ironiser : « Le FN vote contre l’apprentissage du français ».
Il est également souligné que le gouvernement a décidé dans un premier temps « de supprimer la bourse au mérite pour les bacheliers avant de faire marche arrière et de diviser par deux l’aide de l’État aux bacheliers travailleurs et méritants passant de 1800€ à 900€ ». Face à cela, la Région a décidé, à compter de la rentrée 2016, de compléter à hauteur de 900 €, la bourse au mérite pour les étudiants boursiers ayant obtenu une mention "Très bien" au baccalauréat, retenus dans le cadre du dispositif national et s’engageant à poursuivre leurs études dans le supérieur en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Sur la base des données transmises par les deux Crous, ce seront près de 750 jeunes qui bénéficieront de cette aide complémentaire régionale, durant trois ans. Grâce à ce dispositif, la baisse du montant des bourses au mérite décidée par le Gouvernement depuis 2015 sera intégralement compensée.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.