Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Paca : Renaud Muselier revient sur les 95M€ votés en commission (...)

< >

Paca : Renaud Muselier revient sur les 95M€ votés en commission permanente

vendredi 9 juin 2017

JPEG - 124.4 ko
Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Photo Robert Poulain)

Renaud Muselier, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur entend dorénavant organiser une conférence de presse au terme chaque commission permanente « qui nous permet de voter des projets structurants pour notre région ». Cela afin de « donner de la clarté et de la lisibilité à notre action ». Et de préciser que ce 7 juin : « ce sont plus de 95 M€ au service de nos territoires qui ont été votés, 1 811 dossiers, 858 associations aidées, 150 communes et EPCI accompagnés, 86 entreprises aidées et 673 dossiers en faveur de nos lycées. ». « Cette commission permanente, signale-t-il, répond à la feuille de route que j’ai fixée dès le jour de mon élection : avoir des résultats à 3 ans avec une vision à 20 ans. Autrement dit, elle répond à notre double exigence : améliorer le quotidien des 5 millions de Provençaux, d’Alpins et d’Azuréens tout en préparant l’avenir de nos enfants ».

La Région ne sera pas le tiroir-caisse des autres collectivités

Puis de lancer : « Je veux redonner du sens et de la visibilité à l’action de la Région. Je le redis, la Région ne sera pas le tiroir-caisse des autres collectivités ». Il précise : « Actuellement personne ne sait vraiment à quoi sert la région. Au fil du temps nous avons trop financé les projets des autres ». Et de prendre pour exemple les Bouches-du-Rhône : « le sénateur maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et le sénateur président du Département, Jean-Noël Guérini prenaient des décisions et le député Vauzelle suivait ». Un système dont il ne veut plus : « Nous travaillons donc à un développement harmonieux de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cela passe par le maintien de l’équité territoriale que nous avions restauré avec Christian Estrosi
dès notre arrivée aux responsabilités il y a 18 mois. Je tiens à souligner que j’ai d’ailleurs réservé mes deux premiers déplacements en tant que Président de Région au Vaucluse et au Var dont je ne veux pas qu’ils aient le sentiment d’être "oubliés" au profit des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes.
 ». Il ajoute immédiatement qu’il s’était rendu en diverses occasions dans les deux départements alpins.
Puis d’en venir aux thématiques abordés lors de la commission permanente et, en premier lieu, « J’ai conscience qu’un territoire accessible est un territoire attractif . Nous avons donc voté d’importants crédits pour développer notre réseau de transports mais aussi pour l’accessibilité numérique du territoire ». « Nous avons à cœur, ajoute-t-il, d’inscrire notre politique d’aménagement du territoire dans un cadre de respect de notre cadre de vie et de durabilité. C’est un enjeu fondamental que nous allons
renforcer dans les semaines et mois à venir pour que Provence-Alpes-Côte d’Azur demeure la vitrine mondiale des accords de Paris.
 » Et de mettre en exergue la décision « regrettable » du Président américain sur les accords de Paris la semaine dernière. « Cette décision nous confère une responsabilité historique car la décision
d’un seul homme, fût-il à la tête de la 1ère puissance mondiale, ne peut pas hypothéquer l’avenir de l’Humanité
 ». Il signale que, dans ce contexte, la Région entend promouvoir les modes de transport durable et la complémentarité entre les modes de transports. Il tient à mettre notamment en lumière, en matière d’intermodalité : « La construction d’un pôle d’échange multimodal à Gardanne, pôle d’échange central de la Métropole Aix-Marseille pour 1.4 M€. L’aménagement des gares et haltes de la ligne Cannes-Grasse pour l’accès et le confort des voyageurs, 80 % financement régional, soit 600 000 €. Aide de la Région à l’élaboration du plan de déplacement urbain de la métropole toulonnaise : soit 100 000 € et financement du parc relais de Tamaris qui permet la connexion entre le réseau de cars urbains Mistral et les navettes de transport maritime de Toulon pour 144 000 € ». Il n’omet pas de signaler : « Nous soutenons le développement des transports dans la Métropole AMP. C’est le cas avec la rénovation de la ligne Aix-Marseille, épine dorsale du réseau de transport de la métropole Aix-Marseille pour une somme de 40 M€, soit 26 % du projet ». Parle des efforts entrepris en matière de sécurité avec, entre autre, l’installation de tourniquets de contrôle automatiques de billets dans les gares de Marseille Saint-Charles, Blancarde et Nice Ville avant la fin de l’année. Cela pour un investissement de 2,5 M€. Il en vient au déploiement du wifi dans 100 gares TER de la région avec 10 gares prioritaires équipées dès 2017 : Nice-Riquier, Aix, Gap, Arles, Avignon, Vitrolles, Cagnes, Menton, Marseille-Blancarde et Miramas, (investissement : 1.4 M€).

Nous allons désormais nous mettre au service des TPE-PME

Renaud Muselier d’en venir à la stratégie de dynamisme et d’aménagement du territoire couplée à la politique d’attractivité économique mise en place depuis 18 mois. « Comme je l’ai dit le jour de mon élection, nous allons désormais nous mettre au service des TPE-PME, qui représentent 95 % de notre tissu économique et 75 % des créations d’emplois, en faisant de la Région la collectivité de la proximité ». En matière de préservation du bien-être, de la qualité de vie et éducation il avoue son admiration pour Thomas Pesquet, indique qu’une réflexion est en cours pour présenter les photos qu’il a réalisé de l’espace de la région. « On voit bien, poursuit-il, avec les six mois passés par Thomas Pesquet dans la station internationale que la conquête spatiale fait toujours rêver. Nous accompagnons les associations qui veulent faire naître des vocations comme celle de Thomas Pesquet pour permettre d’alerter encore et encore sur la fragilité de notre planète. » Il ne manque pas de mettre en lumière l’action en matière de culture : « Provence-Alpes-Côte d’Azur est une terre de festivals, de créations artistiques les plus diverses… Des grands projets culturels de rayonnement international aux projets plus modestes pour faire de la culture pour tous une réalité, nous accompagnons de nombreux acteurs culturels ».
Enfin, il considère que le résultat des législatives ne devrait pas avoir d’impact sur sa majorité : « Nous sommes dans une situation politique où le curseur est très clair : avec Christian Estrosi nous ne voulons pas du FN ». Il indique donc être plus inquiet pour les instances nationales que régionales : « Moi, je soutiens mes candidats, et je dois dire que je suis abasourdi lorsque je vois le clip d’En Marche, expliquant que les candidats ne sont pas des professionnels. Mais être parlementaire c’est une tâche conséquente, si on n’a pas les connaissances, l’expérience, cela peut vite être problématique. Je ne me ferais pas opéré par quelqu’un qui n’est pas médecin ou a été choisi sur internet ».
Michel CAIRE

Programmation des fonds européens

Renaud Muselier a fait le point sur le comité régional de programmation des fonds européens qui s’est tenu le 5 mai dernier.« C’est en quelque sorte l’équivalent pour les fonds européens de ce que la commission permanente est pour les fonds régionaux ». Lors de ce comité,12 M€ de fonds européens ont été engagés pour le territoire :
- 4 M€ pour plus de 550 éleveurs qui veulent protéger leurs troupeaux contre la prédation, pour une aide moyenne située autour de 7 000 euros par agriculteur,
- 255 000 euros pour l’association syndicale du canal de Manosque, pour rénover le canal au niveau de Volx et Villeneuve,
- 365 000 euros pour financer un module anti-effraction qui permet à la fois de sécuriser et favoriser l’inspection des conteneurs arrivant dans nos ports,
- 1,1 M€ pour l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) pour leur programme de recherche dans le traitement des cancers et des maladies inflammatoires.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.