Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Pernod Ricard : Soirée placée sous le sceau de l’émotion pour le départ de (...)

< >

Pernod Ricard : Soirée placée sous le sceau de l’émotion pour le départ de Philippe Savinel et la présentation de son successeur Philippe Coutin

dimanche 16 juin 2019

Du rire, des larmes, de l’émotion, des chants dont l’hymne de Sainte-Marthe était au programme, ce jeudi soir, au Château-Ricard à Marseille, lors de la soirée de départ en retraite de Philippe Savinel, président des sociétés Pernod et Ricard et de la présentation du nouveau président Philippe Coutin. Combien de groupes du CAC 40 offrent un tel panel. Bien peu. Et pourtant cela marche comme le prouve le dynamisme du groupe qui se traduit par l’acquisition de la marque de bourbon super premium Rabbit Hole. Une manifestation qui s’est tenue sous la présidence d’Alexandre Ricard, le PDG du groupe Pernod Ricard en présence de nombreux membres de la famille Ricard, de salariés, de retraités et d’amis du groupe au premier rang desquels Michel et Marie Montana.

JPEG - 120.6 ko
Philippe Savinel, Alexandre Ricard et Philippe Coutin © Lionel Miard/Ricard SAS - Un public venu en nombre au Château Ricard © Marion Riili

Alexandre Ricard évoque les passions de Philippe Savinel : les échecs, les chevaux. Il revient sur sa carrière lorsque ce dernier rejoint le groupe Pernod Ricard en 1985 en tant qu’auditeur interne. Puis, celui de responsable du département plan-Budget. Il rejoint Orangina à Aix-en-Provence, en qualité de directeur administratif et financier. Par la suite, il exerce la même fonction au sein du groupe Ricard à Marseille avant de rejoindre Irish Distillers, filiale du groupe Pernod Ricard. De 2005 à 2015, il est président-directeur général de la société Ricard et, depuis 2015, Président-directeur général de Pernod et Ricard. Au-delà, lance Alexandre Ricard : « Il est des rencontres que je n’oublie jamais, celle avec Philippe Savinel date de 1998. J’étais consultant, financier, j’étais passionné par la vente. Nous avons discuté une partie de la nuit avant de finir celle-ci chez Castel ». Il précise : « Je m’étais présenté sous mon seul prénom, ce n’est que bien plus tard que Philippe a appris qui j’étais ». Puis de mettre en exergue trois succès de Philippe Savinel : « Il a changé la bouteille la plus célèbre de France » (la bouteille Ricard, NDLR). « Il a lancé le Ricard plantes fraîches et, enfin, il est l’artisan de l’acquisition de Lillet qui peut devenir une marque stratégique mondiale ». Didier Parakian, représentant le maire de Marseille, rend hommage, non sans humour, à l’esprit ricardien de Philippe Savinel « qui l’a conduit jusqu’à habiter à Puy...ricard », tout comme à sa force de conviction : « Il vendrait de la vodka Absolut aux Russes, du Chivas aux Irlandais ». Se souvient du rachat par Ricard du Brandy arménien, « pour le plus grand bien de ce dernier ». Et Philippe Savinel d’avouer : « Je m’étais promis de ne pas me laisser gagner par l’émotion mais c’est difficile ». A propos de son successeur, il déclare : « Il arrive fort d’une riche expérience internationale, il sera un excellent président » avant de dévoiler : « Vous allez me manquer, la famille Ricard, le groupe, les salariés ». Parle « d’une formidable aventure humaine qui a transformé ma vie personnelle, familiale et sociale ». Juge que la force du groupe réside dans le fait qu’il a su rester familial, rend hommage à « Paul, Patrick et Bernard » (Ricard, NDLR). Remercie Françoise, qui a été son assistante 14 ans durant et son épouse qu’il a rencontrée voilà trente ans... chez Ricard. Laquelle avancera : « Ricard c’est pour nous une famille. Restez une famille, c’est incroyable qu’une multinationale reste une famille pour ses collaborateurs ». Philippe Coutin soulignera pour sa part : « Philippe Savinel aime profondément les gens. C’est tellement rare aujourd’hui. C’est impressionnant de prendre sa suite. J’espère que je serai à la hauteur et que nous prendrons beaucoup de plaisir à travailler ensemble ». Philippe Coutin était jusqu’alors directeur général de Pernod-Ricard Russie-Europe de l’Est. Il a réalisé l’essentiel de sa carrière à l’international. Après un VSNE (Volontariat service national en entreprise) en Côte d’Ivoire chez Pernod Ricard, il a été ingénieur au centre de recherche du groupe en 1991, dirigeant à Trinidad en 1995 puis en Russie en 1999 avant de se charger de la filiale Havana Club International en 2004. Philippe Coutin a également piloté la filiale espagnole du groupe et le cluster Iberia de 2006 à 2013.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.