Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > Bernard Bigot succède à Osamu Motojima au poste de directeur général d’ITER (...)

< >

Bernard Bigot succède à Osamu Motojima au poste de directeur général d’ITER Organization

vendredi 21 novembre 2014

L’organe exécutif d’ITER Organization et les chefs de délégation des Membres du programme se sont réunis pour la 15e fois, du 18 au 20 novembre 2014, à Saint-Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône). Sous la présidence de Robert Iotti (USA), ces réunions ont rassemblé les hauts représentants des sept membres d’ITER - la Chine, l’Union européenne, l’Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis.

JPEG - 91.1 ko
Bernard Bigot aux côtés de Eisuke Tada (Japon) lors de la 15e réunion de l’organe exécutif d’ITER Organization (Photo D.R.)

Le Conseil a choisi Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, ainsi que le haut représentant pour Iter France pour succéder à Osamu Motojima au poste de directeur général d’ITER. Il prendra ses fonctions en 2015 pour une durée de cinq ans. Devenant ainsi le premier Français à occuper ce poste, après deux Japonais.
« Je suis très heureux du choix du Conseil -souligne Osamu Motojima, l’actuel directeur général d’ITER Organization - Bernard Bigot a derrière lui une longue et prestigieuse carrière, marquée entre autres par un très fort engagement en faveur d’ITER. Il a été de ceux qui, au plus haut niveau, ont porté la candidature de la France. Il accompagne ITER depuis plusieurs années dans le cadre de ses fonctions de Haut représentant pour la réalisation d’ITER en France. Il a accumulé une précieuse expérience dans la gestion de grands programmes scientifiques et techniques ; c’est un homme de consensus et un homme de communication très respecté dans le milieu de la fusion. J’ai toute confiance en ses capacités à conduire ITER sur la voie du succès. »
Bernard Bigot de déclarer : « Au moment où ITER aborde une étape nouvelle, je suis pleinement conscient de la grande responsabilité dont je suis désormais investi. Je suis profondément honoré par la confiance dont me témoigne le Conseil ITER et je ferai tout mon possible pour répondre à ses attentes ainsi qu’à celles de tous ceux qui sont aujourd’hui engagés dans le programme ITER. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.