Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Politique : Mouvement sur la métropole Aix-Marseille Provence

< >

Politique : Mouvement sur la métropole Aix-Marseille Provence

jeudi 22 février 2018

JPEG - 151.1 ko
Florence de Larochelambert, Hagay Sobol, Laurent Lhardit, Marie-Line Lybrecht, Michel Pezet ont présenté "Le Mouvement" (Photo F.M.V.))

« Les acteurs traditionnels du champ public constituent trop souvent une partie du problème et non de la solution », explique Laurent Lhardit, le président du conseil d’administration du "Mouvement", association qui vient de voir le jour et dont le texte fondateur est porté par « les valeurs et les principes de la République, de la laïcité, de l’écologie et de la social-démocratie. Il a vocation à rassembler les citoyens qui se reconnaissent dans ces valeurs et principes ». Un nouvel espace qui entend être, ajoute-t-il : « Un lieu de réflexion et d’élaboration de solutions politiques. Il participe sur ces bases au débat public et développe un dialogue constructif avec l’ensemble des forces politiques, syndicales et sociales qui agissent dans le respect des valeurs de la République ». Laurent Lhardit précise également que « les membres fondateurs sont à part égale des citoyens non membres de partis et des adhérents du PS, Modem, UDE, LREM, EELV  ». Le président d’honneur est Michel Pezet, la secrétaire générale Florence de Larochelambert et les vice-présidents Annie Lévy-Mozziconacci et Hagay Sobol. [1]
Explique qu’il est important « de s’indigner » mais que cela ne suffit pas. « Nous prônons une approche rationnelle et positive des enjeux politiques. Face aux problématiques sociétales, nous entendons donc dépasser la posture de l’indignation pour lui préférer la proposition et la mise en œuvre de solutions », indique-t-il, avant d’annoncer : « Nous allons nous consacrer à des questions importantes pas à un projet politique ». Le texte fondateur avance à ce propos : « "Le Mouvement "porte un regard attentif sur l’aire métropolitaine marseillaise, d’où il s’est constitué et à partir de laquelle il entend contribuer plus largement à l’apport de réflexions et de propositions dans les cadres de la métropole, de la région, de l’État, de l’Europe et de l’aire méditerranéenne ». « Nous allons proposer à des gens d’adhérer et bénéficier de contributions extérieures », avance Laurent Lhardit. Florence de Larochelambert, secrétaire générale précisant : « Nous avons des groupes de travail qui vont s’intéresser à une dizaine de dossiers, avanceront des solutions que nous mettrons en débat ». Au rang des sujets : la métropole, la mobilité, la sécurité publique, l’Europe, la laïcité, l’autorité dans l’espace public, l’élaboration d’un projet pour la filière marine dans le cadre des JO 2024. Michel Pezet, président d’honneur du Mouvement, considère pour sa part : « Il est indispensable de créer une dynamique sur la métropole. Ce qui est important dans ce Mouvement c’est qu’il rassemble des gens qui réfléchissement dans le positif. Car, notre espace est dans le négatif et c’est extrêmement dangereux pour la jeunesse. C’est un délitement de la pensée qui ne construit rien ». Hagay Sobol, vice-président du Mouvement, se réjouit de la naissance de cette structure : « car nous sommes dans le faire d’une part et, d’autre part, pour voir en relief, il faut une diversité de points de vue, c’est le cas au Mouvement puisque nous sommes dans une cohabitation des idées ». « Nous parlons de l’aire métropolitaine, poursuit-il, il faut mesurer qu’elle s’inscrit dans un contexte méditerranéen, européen qui influence la vie de l’aire métropolitaine et, au-delà, française, européenne ». Laurent Lhardit conclut : « Il faut d’autre part mesurer que la métropole doit être vu comme un corps humain. Actuellement on s’occupe de chaque organe, à savoir les villes, mais on ne prend pas en compte ce qui est vital, les flux sanguin, nerveux  ».
Michel CAIRE

thinktank.lemouvement@gmail.com

Texte fondateur
Le Mouvement est une association fondée sur les valeurs et les principes de la République, de la laïcité, de l’écologie et de la social-démocratie. Il a vocation à rassembler les citoyens qui se reconnaissent dans ces valeurs et principes ainsi que dans ceux énoncés dans le présent texte.
Le Mouvement est un lieu de réflexion et d’élaboration de solutions politiques. Il participe sur ces bases au débat public et développe un dialogue constructif avec l’ensemble des forces politiques, syndicales et sociales qui agissent dans le respect des valeurs de la République.

Le Mouvement porte un regard attentif sur l’aire métropolitaine marseillaise, d’où il s’est constitué et à partir de laquelle il entend contribuer plus largement à l’apport de réflexions et de propositions dans les cadres de la Métropole, de la Région, de l’Etat, de l’Europe et de l’aire méditerranéenne.
Le Mouvement prône une approche rationnelle et positive des enjeux politiques. Face aux problématiques sociétales, il entend dépasser la posture de l’indignation pour lui préférer la proposition et la mise en œuvre de solutions.

Le Mouvement constate les insuffisances de la démocratie représentative et la défiance grandissante des citoyens à l’égard du politique. Il défend l’idée d’un renforcement de la démocratie par la démocratie participative en prônant l’association des citoyens aux décisions qui les concernent ainsi que le traitement des affaires publiques au plus près des citoyens.

Le Mouvement soutient le projet européen. A partir du renforcement de la légitimité démocratique de ses institutions, il souhaite contribuer à les doter d’un projet à la hauteur des défis que constituent la globalisation des échanges, la financiarisation de l’économie, le creusement des inégalités économiques, sociales et spatiales, l’accélération des phénomènes migratoires et la survie écologique de la planète. A
cet égard il place en préalable à la construction de toute solution politique la prise en compte de ses conséquences écologiques.

Le Mouvement se reconnaît dans les valeurs de la social-démocratie dont un des fondements est la reconnaissance du caractère incontournable de l’économie de marché pour permettre aux individus de créer les richesses qui alimentent le bien commun par l’impôt. Il adhère à la doctrine fondatrice de la social-démocratie moderne « le marché autant que possible, l’intervention publique autant que nécessaire ». Le Mouvement fait également le constat des incertitudes et des insuffisances du modèle
social-démocrate français. Il souhaite contribuer à le clarifier, l’enrichir et le dynamiser en prônant une société fondée sur la responsabilité individuelle, le plein exercice et respect de l’autorité démocratiquement établie, l’exigence de probité à l’égard des élus, des agents publics et des organisations ayant délégations et missions dans le champ de l’administration du bien commun.

Le Mouvement s’inquiète de l’influence grandissante de courants politiques tentés par l’isolationnisme, la radicalité et le populisme, qui sapent les fondements de la démocratie républicaine et portent les germes d’un autoritarisme incompatible avec les principes de liberté, d’égalité et de fraternité. Il constate par ailleurs l’obsolescence d’un schéma politique organisé autour du dogme d’un clivage indépassable entre gauche et droite politiques. Sans nier la réalité de valeurs et de projets parfois
antagoniques, il souhaite rechercher dans le champ politique les fondements de coalitions basées sur le compromis, permettant de constituer des majorités de projets.

[1Les membres fondateurs du Mouvement
- Président du Conseil d’administration : Laurent Lhardit
- Secrétaire générale : Florence de Larochelambert
Vice-Présidents
- Annie Levy-Mozziconacci
- Hagay Sobol
Trésorier
- Antony Sette
Communication
- Marie-Line Lybrecht
Président d’honneur : Michel Pezet, avocat, député honoraire, ancien président de la Région Paca
Organisation des travaux
Coordinateurs :
- Florence Bistagne
- Philippe San Marco
Contributeurs :
- Pascal Bely
- Eugène Caselli
- Eric Demech
- Marie-Hélène Escoffier
- Franck Girard
- Sophie Goy
- Laurence Hemerit
- Christophe Madrolle
- Bertrand Mas-Fraissinet
- José Matteï
- Frédéric Muhl-Valentin
- Fabien Perez
- Frédéric Pourrière
- Faustine Thibaud .

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.