Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Politique : la France insoumise a ouvert son Université d’été à (...)

< >

Politique : la France insoumise a ouvert son Université d’été à Marseille

jeudi 24 août 2017

Après une présidentielle qui a vu Jean-Luc Mélenchon obtenir 19,58 % des suffrages au premier tour ; des législatives lors desquelles La France Insoumise (LFI) a réussi à disposer d’un groupe à l’Assemblée avec 17 députés ; est venu l’été et avec lui des caravanes insoumises qui ont sillonnées le pays. L’heure se veut maintenant studieuse pour le mouvement qui tient son Université d’été (AMFis) du 24 au 27 août à Marseille, là même où Jean-Luc Mélenchon a été élu avec 59,85% des voix contre 40,15% pour la candidate de La République En Marche Corinne Versini. Patrick Mennucci, député sortant PS ayant perdu dès le premier tour.

JPEG - 138.3 ko
Jean-Luc Mélenchon (Photo Robert Poulain)

Un point d’étape important pour le mouvement qui prépare une marche nationale, le samedi 23 septembre, contre « le coup d’État social ». Cette Université d’été, qui a ouvert ses portes aujourd’hui, à la Fac Saint-Charles, est également un temps fort avant la Convention Nationale de la France insoumise qui se tiendra le week-end des 14 et 15 octobre 2017. Une convention qui aura notamment pour rôle de définir les objectifs et les axes d’action pour les mois à venir. Elle sera composée, comme la convention de Lille d’octobre 2016, d’insoumis(e)s tiré(e)s au sort et de représentants des différents espaces du mouvement (espace des luttes, espace des groupes politiques, espace des livrets thématiques, etc.). À deux mois de cette convention, LFI initie une boîte à idées ouverte à l’ensemble des signataires. Elle a pour objectif de regrouper des contributions, des propositions, des idées, des témoignages d’expérience ou des bilans. Et, dès la première journée, c’est peu dire si les débats ont été variés, puisqu’il a notamment été question de la laïcité et l’actualité de l’émancipation, des ordonnances sur le code du travail ou encore de repères historiques et politiques pour penser et agir en commun. Également au programme, la lutte contre les discriminations de genre ou encore l’introduction au matérialisme historique...
Une journée qui s’est conclue par un rassemblement à la Corderie, dans le centre ville de Marseille, pour dénoncer un projet immobilier qui doit se réaliser sur des vestiges grecs. Un dossier sur lequel Jean-Luc Mélenchon était notamment intervenu le 2 août : « J’apprends avec colère que Vinci a envoyé ce matin des tractopelles détruire les vestiges du site de la corderie, à Marseille, une carrière grecque datant du 5e siècle avant notre ère. Pourtant, le 21 juillet dernier, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, qui m’a reçu avec Sandrine Rolengo, habitante mobilisée, s’était engagée sur : le classement d’une partie du site, l’intégration d’une servitude de passage au projet, la mise en place d’une médiation culturelle pour l’accès du public au site antique ». Pour La France Insoumise : « Les pouvoirs publics, et notamment la DRAC, doivent impérativement veiller à ce que les engagements de la ministre soient respectés. La parole de l’État ne peut être violée par un groupe privé ».
Jean EYGUESIER

Le programme des AMFiS

Vendredi 25 août

9 heures : Formation des élus
- « Évaluer les besoins, faire émerger les attentes des citoyens et des usagers de sa collectivités dans les quartiers populaires », animé par Tifen Ducharne et Hugo Persillet (salle CH51)
9H30-11H00 : Ateliers de formation (3)
- « Macron : première rentrée. Quelle école pour la start-up Nation ? », animé par Paul Vannier (Amphi SN)
- « Écologie politique, écosocialisme et écohumanisme », animé par Mathieu Agostini (salle CH 55)
- « Écrire la loi avec les citoyens », animé par Vivien Rebière et Gabriel Amard (salle CH 50)
- « Nouvel indépendantisme et nouvelle politique de la France à l’ONU », animé par Arnaud Apffel, Theophile Malo et Djordje Kuzmanovic. (Salle PHY 51)
- « Les principes du numérique », animé par Thomas Champigny, Mathieu Faure et Louise Rouan (salle CH 57)
- « Démocratie scientifique et principe de précaution », animé par Jean-Marie Brom et Jean-Louis Bothurel (Amphi Massiani)
- « Mobiliser dans les quartiers populaires avec la méthode Alinsky : impulser l’organisation des citoyens à partir des colères », animé par Leïla Chaibi (salle CH 56)
- « Les caravanes insoumises pour l’accès aux droits », animé par Mathilde Panot (en extérieur)
- « Le plan A et le plan B en Europe », animé par Hadrien Clouet (salle CH03)
- « Handicap : quelle citoyenneté ! », animé par Marie-Laure Darrigade et Céline Boussié (salle CH 52)

11h15 – 12h45 : Ateliers de formation (4)
- « Macron : première rentrée. Quelle école pour la start-up Nation ? », animé par Paul Vannier (Amphi SN)
- « Écologie politique, écosocialisme et écohumanisme », animé par Mathieu Agostini (salle CH 55)
- « Écrire la loi avec les citoyens », animé par Vivien Rebière et Gabriel Amard (salle CH 50)
- « Lutter contre la loi travail avec la méthode Alinsky », animé par Julian Augé et Benjamin Siret (salle CH 54)
- « Nouvel indépendantisme et nouvelle politique de la France à l’ONU », animé par Arnaud Apffel, Theophile Malo et Djordje Kuzmanovic. (Salle PHY 51)
- « Les principes du numérique », animé par Thomas Champigny, Mathieu Faure et Louise Rouan (salle CH 57)
- « Enseignement supérieur et recherche : stopper la marchandisation », animé par Jean-Louis Bothurel, (Amphi Massiani)
- « Démocratie scientifique et principe de précaution », animé par Jean-Marie Brom (salle PHY 52)
- « République et révolutions », animé par Bastien Lachaud (salle CH 56)
- « Les caravanes insoumises pour l’accès aux droits », animé par Mathilde Panot (en extérieur)
- « Le plan A et le plan B en Europe », animé par Sophie Rauszer et Hadrien Clouet (salle CH03)
- « Handicap : quelle citoyenneté ! », animé par Marie-Laure Darrigade et Céline Boussié (salle CH 52)

14h00 : Formation des élus
- « Utiliser les leviers de la politique de la ville pour développer l’implication citoyenne dans les quartiers populaires », animé par Jean-Louis Berland (salle CH51)
- « Alimentation collective des régions, des départements et des communes : les grandes règles de l’équilibre alimentaire », animé par Florian Saffer (salle CH52)

14h15 - 15h45 : Conférences (1)
- « Les nouvelles stratégies climat », animé par Corinne Morel-Darleux, avec Gabriel Mazzolini (Les Amis de la terre), Lorène Bidaud (Bizi), Nicolas Haeringer (350.org) et Pauline Boyer (ANV COP21). (Amphi Charve)
- « Mécénat : en marche forcée vers la privatisation de la culture », animé par Roger Tropéano et Danièle Atala, avec Luc Chelly (sociologue), Juliette Prissard (Syndicat national des scènes publiques) et Michel Larive (député de la France insoumise) (salle CH 56)
- « Vers l’école entreprise », animé par Paul Vannier, avec Sylvain Leder (professeur de SES et collaborateur au Monde diplomatique), Frédérique Rolet (secrétaire générale du SNES-FSU) et Sabine Rubin (députée de la France insoumise). (Amphi Massiani)
- « Des médicaments au service de l’intérêt général », animé par Noam Ambrourousi (Haut fonctionnaire, co-rédacteur du livret santé de la France Insoumise) et avec Sabrina Ali Benali (Interne en médecine, co-responsable de la commission santé du Parti de Gauche), avec Jean-Claude Salomon (directeur de recherche honoraire au CNRS, membre du groupe Princeps), Antoine Vial (Administrateur à la revue Prescrire, ancien membre de la commission "qualité et diffusion de l’information" à la HAS, auteur de l’ouvrage "Notre santé menacée") et Frédéric Pierru (Chargé de recherche au CNRS, co-rédacteur du livret santé de la France insoumise) et Quentin Ravelli (Chargé de recherche au CNRS, auteur de l’ouvrage "la stratégie de la bactérie : une enquête au coeur de l’industrie pharmaceutique") (Amphi SN)
- « Mobilisation de la jeunesse », animé par Sarah Soilihi, avec David Guiraud (rédacteur livret jeune), Taha Bouafs (travailleur social et un des plus jeunes candidat FI), Adrien Quatennens (député de la France insoumise) et Cassandre Bliot (responsable Unef) (salle PHY 51)
- « Demandeurs d’asile : quelle politique migratoire », animé par Elisa Senon (coresponsable du Livret thématique "Respecter les migrants") et Jean Sicard, avec Lise Faron (responsable nationale des questions de droit au séjour au siège de la Cimade), Ariane Junca (Médecins du Monde Marseille) (salle PHY 52)

16h00 – 17h30 : Conférences (2)

- « 2017, année du dégagisme ? », animé par Alexis Corbière, avec Gaël Brustier (chercheur en sciences politiques) et Mathilde Larrere (historienne et chroniqueuse sur « arrêt sur images »). (Amphi SN)
- « La création culturelle comme expérimentation sociale », animé par Francis Parny, avec Christian Benedetti (metteur en scène et directeur de théâtre), Samuel Wahl (journaliste culturel) et Bérénice Hamidi Kim (maitre de conférences en art de la scène). (salle CH 56)
- « Compteurs Linky : progrès technique ou surveillance généralisée ? », animé par Danielle Simonnet, avec Loic Prud’homme (député de la France insoumise) et des représentants de collectifs anti linky. (Amphi Charve)
- « La méthode Alinsky : principes pour l’organisation des citoyens et le développement du pouvoir d’agir », animé par Leïla Chaibi, avec Adrien Roux (fondateur et organisateur de l’Alliance citoyenne) et Simon Cottin-Marx (Réseau ReAct : réseaux pour l’action collective transnationale et docteur en sociologie). (salle CH 55)
- « Hulot : un premier bilan », animé par Mathieu Agostini, avec Hervé Kempf (Directeur du site d’information « Reporterre »), François Mauduit (membre et animateur des opposants au Lyon Turin) et Mathilde Panot (députée de la France insoumise) (Grand Amphi)
- « CETA, TAFTA : ces traités contre la souveraineté », animé par Martine Billard, avec Emmanuel Maurel (député européen), Clémentine Autain (députée de la France insoumise) et Jean-Michel Coulomb (Attac) (Amphi Massiani)

16h00 : Formation des élus

- « Une histoire politique de l’alimentation du paléolithique à nos jours », avec Paul Ariès (salle CH51)

18h30 -19h30 : Conférence de Rafael Correa, ancien président de la République de l’Equateur (Grand Amphi)
- 19h45 : Conférence gesticulée : « une autre histoire du bocage : jusqu’où les ruraux se soumettront-ils aux urbanistes ? » Animé par Kévin Certenais (Amphi SN)

21h00-23H00 : Projections de films et prises de parole

  • N°1 : « L’Assemblée », de Mariana Otero (Amphi SN)
  • N°2 : « Irrintzina, le cri de la génération climat », de Sandra Blondel et Pascal Hannequin (Place du refuge au Panier)
  • N°3 : « Mélenchon, la campagne d’un insoumis », de Gilles Perret (Grand Amphi)
  • N°4 : « Le jeune Karl Marx », de Raoul Peck (Amphi Massiani)
  • N°5 : « Acharnement : poursuivis pour l’exemple », de Mourad Lafitte (Aux tables de la plaine, Place Jean Jaurès)

Samedi 26 août

9h30 -11h00 : Conférences (3)
- « Code du Travail, reprendre la marche en avant », animé par Charlotte Girard, avec Carole Giraudet et Julien Icard, (membres du GR-Pact - Groupe de recherche pour un autre code du travail) et Adrien Quatennens (député de la France insoumise). (Amphi SN)
- « En finir avec le tout carceral », animé par Danièle Obono (députée de la France insoumise), avec Ambroise Koubi (surveillant pénitentiaire), François-Georges Lavacquerie (membre du Centre d’Information et de Recherches Cannabiques). (salle PHY 51)
- « Comment le numérique est-il devenu le cœur d’une élection nationale ? », animé par Louise Rouan (membre du livret numérique), avec Guillaume Royer et Johan Richer (Ancien d’ETALAB, administrateur d’OGP Toolbox et spécialiste en CivicTech)(Grand Amphi)
- « Mobilisation politique dans les quartiers populaires », animé par Sarah Soilihi et Pascal Troadec, avec Assa Traoré (auteur de Lettre à Adama), Gilles Poux (maire de la Courneuve), Lucie Grimbert (présidente de l’association Arts de Rue), Eric Coquerel (député de la France insoumise) et Mohamed Bensaada ( Membre de quartiers nord quartiers forts) (Amphi Massiani)
- « Des sciences pour l’émancipation », animé par Jean-Louis Bothurel, avec Isabelle Attard (docteure en zooarchéologie, directrice de musée et ancienne députée écologiste et citoyenne du Calvados), Arnaud Saint-Martin (sociologue des sciences au CNRS et à l’EHESS et militant de l’ESR), Marie Duret-Pujol (maîtresse de conférences à Bordeaux, syndicaliste Snesup-FSU et ex-candidate FI aux législatives) et Christophe Pébarthe (maître de conférences (HDR) en histoire grecque et syndicaliste) (Amphi Charve)

9h30-11h00 : Formation des élus
- « La gratuité des services publics, un revenu universel démonétarisé », animé par Gabriel Amard, avec Paul Ariès (écrivain). (salle CH51)
11h00 – 12h00 : Émission de la Web radio
11h00 – 12h30 : Apéro des livrets thématiques

11h15 – 12H45 : Conférences (4)
- « Quand la gauche est au pouvoir : quels enseignements de l’Amérique latine ? », animé par Victor Audubert, avec Janette Habel (politologue), Renaud Lambert (journaliste au Monde Diplomatique), Guillaume Long (ancien ministre d’Equateur) et Christophe Ventura (chercheur à l’IRIS) (Amphi Massiani)
- « (Dys)fonctionnement des médias de l’oligarchie », animé par Antoine Léaument, avec Jérémie Fabre (Acrimed), Eloise Lebourg (fondatrice de Mediacoop) et Fabrice N (responsable du site l’OPIAM). (Amphi SN)
- « Le malaise de l’hôpital entreprise », animé par Frédéric Pierru et Sabrina Ali Benali, avec Roland Gori (Appel des appels), André Grimaldi (Mouvement de défense de l’hôpital public), Claude Michel (directeur d’hôpital, Edouard Toulouse), Catherine Fayet (syndicaliste) et Caroline Fiat (députée de la France insoumise). (Grand Amphi)
14H00 – 19H00 : ateliers de formation ( Discord insoumis, Comment militer au sein d’un quartier populaire : Exemples pratiques….)

14H00 – 15H30 : Conférences (5)
- « Théorie et pratique du populisme de gauche », animé par Manuel Bompard, avec Chantal Mouffe (professeure de philosophie politique) et François Ruffin (journaliste, député de la France insoumise). (Grand Amphi)
- « État d’urgence : en sortir », animé par Charlotte Girard, avec Isabelle Boucobza (maitre de conférences en droit), Vincent Sizaire (magistrat), Raphaël Kempf (avocat) et Ugo Bernalicis (député de la France insoumise). (Amphi Massiani)
- « Le nouveau gouvernement des riches », animé par Liem Hoang Ngoc, avec Dany Lang (économiste) et Muriel Ressiguier (députée de la France insoumise). (Amphi SN)
- « Pauvreté : Pourquoi 9 millions de pauvres dans la 5e puissance du monde ? », animé par Leila Chaibi, avec Claire Hédon (Présidente ATD Quart Monde), Manuel Domergue, (Directeur des études de la Fondation Abbé Pierre), Soraya Bousmaha (Association Aide aux populations et immigrés & de la CGT Chômeurs de Marseille), avec Mathilde Panot (députée de la France insoumise) et Jean-Hugues Ratenon (député de la France insoumise) (Amphi Charve)
- Expériences d’auto-organisation : « comment faire vivre la démocratie et le bien-vivre dans nos quartiers à Marseille et ailleurs ? » Animé par Sophie Camard, suppléante de Jean-Luc Mélenchon et Hazem, militant à la Plaine. (en extérieur)
- « Le sport est-il vecteur de discrimination ? La marchandisation du sport ou la nécessité d’une dé-financiarisation », animé par Sarah Soilihi, avec Bally Bagayoko (adjoint au sport), Gérard Perreau-Bezouille (président des clubs omnisports) et Eric Coquerel (député de la France insoumise). (salle CH51)

16h00 – 17h30 : Conférences (6)
- « Les lobbys contre la démocratie », animé par Clémence Guetté (secrétaire générale du groupe de la France insoumise à l’Assemblée Nationale), avec Sergio Coronado (ancien député) et Michèle Rivasi (député européenne) (Amphi Charve)
- « Mouvement ou parti, un point de vue international », animé par Djordje Kuzmanovic, avec Zoé Konstantopoulou (ancienne présidente du Parlement Grec), Bashkar Sunkara (vice-président des Démocrates Socialistes d’Amérique) et Txema Guijarro (Podemos) (Grand Amphi)
- « Luttes et discrimination syndicale : Les jours heureux, oui mais comment y arriver ? », animé par Philippe Juraver, avec Laurence Pache (secrétaire national du Parti de gauche) Céline Boussié (lanceuse d’alerte) et Guillaume Quintin (ancien cadre de direction) (Amphi Massiani)
- « La mondialisation malheureuse », animé par Thomas Guénolé, avec Sylvie Matelly (directrice adjointe de l’IRIS), Elise Ternynck (collectif Ethique sur l’étiquette), Oscar Oesterlé (association Sherpa) et Dany Lang (économiste). (Amphi SN)
- « Vers une démocratie alimentaire », animé par Dominique Paturel, avec Emmanuel Aze (Confédération Paysanne) et Yuna Chiffoleau (INRA, chaire UNESCO "Alimentation du Monde") (salle CH51)

17h30-19h00 : Conférences (7)

- « Faut-il « dégager » les médias ? Dénoncer leur système, combattre leurs effets, les contourner et créer », animé par Sophia Chikirou, avec Aude Lancelin (journaliste), Thomas Guénolé (politologue) et Olivier Berruyer (Auteur du blog les-crises.fr) (Amphi SN)
- « La Constituante, cœur de la Révolution Citoyenne », animé par Bastien Lachaud (député de la France insoumise), avec Raquel Garrido (avocate et auteure du Guide citoyen pour la 6ème République) et Mabrouka Mbarek (ancienne députée de la constituante tunisienne) (Amphi Massiani)

17h30 – 19h30 : Conférences gesticulées

- « Je sais plus où j’habite », de Julian Augé (salle CH51)
- « Des déchets et des hommes », de Tifen Ducharne (salle Phy 51)
- « Uber, les salauds et mes ovaires », de Danielle Simonet (Grand Amphi)

17h30 – 19h00 : Formation des élus
- « Le processus constituant au Venezuela : retour d’expérience », animé par Claudio Calfuquir (observateur des élections à la Constituante) (Amphi Charve)
18h30 – 20h00 : Défilé dans Marseille entre l’Université et les Docks des Sud
20h00 – 02h00 : Soirée festive aux Docks des Sud

Dimanche 27 août

10h00-11h30 : Le grand final (Place des Moulins)
11h30-13h00 : Prise de parole de Jean-Luc Mélenchon (Place du Refuge)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.