Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Popfinance : les 3e Rencontres euroméditerranéennes du Crowdfunding c’est le (...)

< >

Popfinance : les 3e Rencontres euroméditerranéennes du Crowdfunding c’est le 4 novembre à Marseille

jeudi 20 octobre 2016

JPEG - 128.7 ko
Popfinance a présenté à la Boate à Marseille les 3e rencontres euroméditerranéennes du crowdfunding qui se tiendront le 4 novembre à la Villa Méditerranée (Photo Robert Poulain)

C’est dans le cadre de la semaine économique de la Méditerranée, qui se déroulera du 2 au 5 novembre, que se tiendront le 4 novembre, à la Villa Méditerranée, les 3e rencontres euroméditerranéennes du crowdfunding initiées par Popfinance. Rencontres qui se déclineront en trois temps : des ateliers le matin, des conférences et tables-rondes l’après-midi et, de 19h30 à 22 heures une manifestation grand public, "finance fiction : 2030, la finance remastérisée", en présence, notamment, de l’humoriste Christophe Alévêque. Muriel Vilain, fondatrice de Provence Booster, explique : « Popfinance évolue, après deux rencontres réussies nous voyons les acteurs de crowfunding se développer. Il s’agit donc pour nous d’évoluer en nous appuyant sur nos compétences, notre maillage du territoire, qui nous permet d’être au plus près des acteurs ». Patrick Le Camus, co-fondateur de Popfinance précise : « Cette année, nous sommes en effet passés de réalisateur d’un événement à réseau de référence régionale expert de la finance participative et créateur d’intelligence collective euro-méditerranéenne sur le sujet ». Et les Rencontres s’enrichissent : « L’atelier pédagogique manquait la première année, il a rencontré du succès en 2015. Il est reconduit. Les témoignages ont fait défaut jusque là, voici les success stories programmés lors de cette 3e édition ». Et, toujours, au cœur, ce colloque international « sur des sujets à la pointe de l’expérimentation des transformations numériques : le crowfunding et le blokchain ». Rappelons à ce propos que crowdfunding est un terme anglais pour désigner un « financement participatif » tandis que la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. « Être le carrefour des idées et des avancées pratiques sur des sujets comme cela, sans attendre les retombées de haute sphère, c’est un enjeu pour la place qu’occupe la métropole marseillaise dans l’économie globalisée. C’est aussi un enjeu pour l’accélération du crowfunding en région », avance Patrick Le Camus. Les collectivités territoriales soutiennent cette manifestation. Le Département des Bouches-du-Rhône a choisi de soutenir cet événement « parce qu’il contribue à apporter une réponse aux enjeux de création de richesses qui se posent en Méditerranée ». La Région indique pour sa part : « la collectivité soutient Popfinance car nous sommes là sur un secteur, le crowfunding, qui peut mobiliser, dans les 10 ans qui viennent, plusieurs centaines de milliards. Il importe donc d’accompagner ce mouvement auquel les banques s’intéressent de plus en plus ». Ajoutant : « Nous avons mis en place un guichet unique avec la volonté d’aller vers un portail web fédérateur de l’éco-système régional, un mécanisme que nous souhaitons voir Popofinance intégré ». Il est à noter qu’après les ateliers, conférences et tables-rondes, il sera question de « conférences courtes imaginatives et inspirantes sur le futur de la finance » avec les "finance-fiction"qui ont la volonté de remettre au cœur du débat l’imagination dans le discours économique en intégrant des visions de possibles pour construire le réel de demain.
Michel CAIRE

Marc Thiercelin : un marin embarque pour Popfinance

JPEG - 60.2 ko
Marc Thiercelin : un marin embarque pour Popfinance (Photo Robert Poulain)

Popfinance comptera, parmi ses invités le navigateur Marc Thiercelin. L’homme a un parcours atypique. Il a vécu, vit, 3 vies en un ½ siècle avec quatre décennies de mer et de voile. Le tout lui a donné une expérience en matière de gestion et de concrétisations considérables en tant que : compétiteur fort de ses 5 tours du monde en solitaire, 22 transats et 260 compétitions de l’Optimist au Maxi yacht, soit quelques 700 000 km parcourus sur tous les océans. Il expliquera une autre course, celle du financement. Marc Thiercelin participera à finance Fiction.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.