Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Méditerranée > Echanges > Port de Marseille Fos : CMA CGM lance "Morocco Express" une nouvelle ligne (...)

>

Port de Marseille Fos : CMA CGM lance "Morocco Express" une nouvelle ligne entre le Maroc et le sud de l’Europe

mercredi 4 octobre 2017

Le port de Marseille accueille « avec enthousiasme » l’annonce de l’ouverture du nouveau service « Morocco Express » par CMA CGM qui assurera à partir du 21 octobre (premier départ simultané Tanger et Marseille) des liaisons régulières entre le port phocéen et Tanger.

JPEG - 123.6 ko
Ouverture du nouveau service « Morocco Express » opéré par CMA CGM (Photo Robert Poulain)

Le port de Marseille Fos annonce via un communiqué avoir engagé depuis plusieurs mois « des réflexions et des échanges avec les parties prenantes visant à la mise en place d’un service qui proposerait une véritable autoroute maritime entre Tanger, porte de l’Afrique, et le grand port français de la Méditerranée et offrirait ainsi une véritable alternative au transport routier. » C’est donc CMA CGM qui introduit le premier service roulier sur cet axe Tanger-Marseille, axe sur lequel le développement RO/RO convainc par sa pertinence, tout autant en termes de flux, d’efficacité économique au service du roulier et d’excellence environnementale.
Le port de Marseille Fos se félicite « de la concrétisation de cette ambition avec trois dessertes par semaine reliant les deux ports en 36 heures. » Avec la mise en place de ce service qui relie Tanger (mais aussi Casablanca) à Marseille à raison de trois rotations par semaine, CMA CGM permet à près de 180 remorques par sens de rotation de pouvoir prendre place sur un navire. Ainsi, au-delà de l’efficience d’un service maritime dédié que Marseille Fos attendait depuis longtemps, parce qu’il est un vrai plus pour les chargeurs et logisticiens de son hinterland, « c’est bien aussi un geste environnemental structurant, qui permettra de diminuer significativement l’empreinte carbone et les émissions de CO2 par tonne de marchandise transportée », est-il assuré. L’armement basé à Marseille estime ainsi que pas moins de 64 000 tonnes de CO2 peuvent être économisées annuellement grâce au choix de cette option maritime.

Le port de Marseille Fos est particulièrement soucieux des problématiques environnementales, et après CENAQ (branchement des ferries de la Méridionale à quai) mais aussi les boucles de géothermie de Thassalia et bientôt de Massileo à Marseille, après Vasco2, Eoos ou encore le démarrage de la station-service (la toute première en Région Paca) de carburant « full gas » VGAS pour les camions de la zone industrielle, sur les bassins de Fos, le GPMM se réjouit de voir arriver dans les bassins Est ce nouveau service dédié aux remorques et aux conteneurs en mode Ro/Ro de, et vers, le Maroc.

« Une liaison moderne, performante et efficace, qui répond aux souhaits et aux objectifs commerciaux exprimés par les clients en matière de fréquence et de temps de transit, tout en intégrant pleinement la dimension environnementale, non pas comme une contrainte mais comme une opportunité de développement », indique le port de Marseille Fos qui se réjouit que : « cette alternative maritime permette de mieux structurer la part du transport routier sur le territoire européen, en accord avec son projet stratégique qui entend en diminuer cette option au bénéfice du report modal massifié, maritime, ferroviaire ou fluvial. » Avec cette nouvelle ligne à l’initiative de CMA CGM, le port de Marseille annonce « renforcer significativement son positionnement de gateway du roulier entre l’Afrique et l’Europe. »

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.