Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Portrait > Portrait : Corinne Amouyal, une styliste à l’écoute des patients perfusés avec (...)

>

Portrait : Corinne Amouyal, une styliste à l’écoute des patients perfusés avec Adapt-iV

mardi 8 mai 2018

Créatrice de la marque Héléna Sorel, la styliste Corinne Amouyal se consacre depuis 2016 à sa toute nouvelle entreprise. On pourrait parler d’une cause et elle lui tient à cœur : le produit qu’elle a conçu, c’est un tee-shirt adapté aux soins des personnes perfusées... Objectif : leur redonner confort et dignité.

JPEG - 64.9 ko
La styliste Corinne Amouyal met son savoir-faire au service des patients perfusés (Photo Robert Poulain)

Elle ne trouvait plus d’intérêt à « créer des robes à fleurs ». Derrière désormais, les jupes, trenchs, tops, collections printemps-été ou automne-hiver... Tout cela est devenu bien secondaire aux yeux de Corinne Amouyal. Depuis plus d’un an, c’est à la promotion d’un vêtement d’utilité sanitaire, jusqu’ici sans équivalent sur le marché que cette dernière se consacre : le premier tee-shirt adapté aux patients perfusés et aux personnes à mobilité réduite, à domicile ou en milieu hospitalier... Voilà le virage à 180 degrés que l’ancienne styliste et créatrice de la marque Héléna Sorel a adopté. Ce qui pousse à de tels changements de cap, on peut le deviner : les coups parfois rosses de l’existence. Une entreprise naît souvent du besoin que l’on a éprouvé soi-même, et auquel on n’a pu trouver de réponse sur le marché. « Avec ma famille, j’ai accompagné mon père deux ans pendant son cancer. C’est en étant au quotidien à ses côtés que j’ai réalisé qu’il n’existait aucun vêtement adapté aux soins relatifs à cette pathologie ». Effectivement, entre les tristes blouses d’hôpital laissant le corps à moitié découvert et les hauts apportés par le patient, découpés au ciseau pour les perfusions, ce dernier ne dispose d’aucune autre alternative. « Je voulais leur redonner leur dignité et en même temps faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise », explique-t-elle. La réponse à ce double objectif, elle porte donc un nom : Adapt-iV. Il fallait y penser : Corinne Amouyal conçoit donc un tee-shirt à pressionner sur l’épaule et à zipper sur un côté. De fait, il s’ouvre aisément lors des soins, perfusion ou pose de cathéter. « J’ai également pensé à privilégier des fermetures éclair sans métal, pour rendre possible des examens type IRM sans besoin de se dénuder », poursuit la dirigeante. Mais outre les facilités lors des soins, il s’agit avant tout d’un produit de confort pour le patient. « Il lui redonne une autonomie : même perfusé, il peut retirer et remettre le tee-shirt tout seul. Les femmes peuvent également exploiter le jeu de pression pour le féminiser, créer un effet d’encolure bénitier, ou des manches fendues sur les épaules, par exemple », illustre encore Corinne Amouyal. Et psychologiquement, cela fait du bien aux patients. C’est heureux : des études ont démontré récemment que le bien-être ressenti par ces derniers joue aussi un rôle dans leur rétablissement...

1 500 premières pièces vendues

L’entreprise Adapt-iV naît donc à l’automne 2016, après un an de gestation. Corinne Amouyal pose un jalon après l’autre, dépôt de la marque, mise en ligne du site marchand, qui sera optimisé un an plus tard, en novembre 2017. Puisque dans un premier temps, c’est on-line que les fameux tee-shirts se vendent... Question industrialisation, une première vague de fabrication de 1 500 pièces est lancée en Turquie. Reste donc à s’attaquer au marché... Pour cela, outre l’e-shop, la fondatrice d’Adapt-iV entend rapidement multiplier les canaux de distribution. Elle entre donc en contact avec des groupes pharmaceutiques, des pharmacies, des boutiques attenantes aux hôpitaux, des distributeurs de matériel médical… Peu à peu, le réseau se dessine. Les tee-shirts sont aussi disponibles aujourd’hui sur d’autres sites internet dédiés à la distribution de produits et matériels médicaux, ainsi que dans des magasins spécialisés. « Nous avons conclu en 2017 plusieurs accords avec des réseaux et des centrales ». On compte parmi ceux-ci le groupe Gaillard, la Centrale Médicale, 1001 Pharmacies, Biomad... Stratégie gagnante, d’autant que le tee-shirt à pressionner semble trouver son public. Pour preuve, les 1 500 premières pièces « ont toutes été vendues. Nous en avons recommandé 5000 pour 2018 », avance Pierre Garbay, directeur du développement, qui préfère maitriser la croissance et augmenter de façon progressive la capacité de production. Fait intéressant observé sur l’e-shop, le consommateur adhère au produit : « Le taux de transformation lié à la fréquentation du site marchand est supérieur à la moyenne, les ventes en ligne augmentent d’un mois sur l’autre de façon conséquente, le panier moyen croît aussi. Désormais les commandes se composent plus souvent de lots et non pas d’une seule pièce ». Car le tarif est dégressif en fonction du nombre de tee-shirts achetés : 29€ l’unité, 54€ les deux, 75€ les trois. Pour poursuivre dans la voie de la croissance, il est nécessaire de faire encore et toujours de la pédagogie et de sensibiliser le public au produit, histoire de le convaincre de sa valeur ajoutée. C’est le lot de toute solution venant générer un nouveau marché... Puisque rien n’existait pour le confort des patients avant AdaptiV. Corinne Amouyal investit donc les salons, à l’instar de l’Allemand Medica, organisé à Düsseldorf, auquel elle a participé fin 2016... Le prix Esthétique et cancer, qu’elle a reçu à la même période des mains d’une sommité en matière de cancérologie, Alain Tolédano, lui a également apporté un surcroît de visibilité. Enfin, outre les événements professionnels, la fondatrice et styliste multiplie les démonstrations au sein des établissements hospitaliers du territoire. Les retours sont positifs, là encore. « Depuis que l’on présente le tee-shirt, nous n’avons rencontré encore personne qui émette une critique, même constructive. Le message passe ».

Le BtoB aussi

Depuis, Corinne Amouyal et Pierre Garbay n’en finissent pas d’identifier de nouveaux leviers de croissance, puisque le marché ne se limite pas en définitive aux personnes perfusées. Le tee-shirt peut en effet se révéler utile pour les quelque 1,2 million de personnes âgées dépendantes, 21 000 invalides, 850 000 à mobilité réduite recensées en France... En outre, la démocratisation du produit au sein des structures de soin a eu un autre avantage. En discutant avec les professionnels de santé, Corinne Amouyal s’est en effet rendu compte de l’intérêt de cette innovation pour le quotidien du personnel soignant. « Nous avons échangé en début d’année avec les collaborateurs d’un service de chirurgie thoracique, et ils nous disaient qu’ils gagneraient du temps si les patients portaient ce tee-shirt. Il apporte notamment une réponse aux infirmières qui, bien souvent, doivent se mettre à deux pour lever un patient et réaliser ses soins. Grâce à notre vêtement, une seule suffirait à l’affaire, du fait de ses pressions et de sa fermeture éclair sur un côté. Pour les mêmes raisons, on peut contribuer à prévenir les troubles musculo-squelettiques chez le personnel soignant. Et puis, il est avéré que plus on diminue les manipulations, plus on diminue les risques d’infection ». Autant d’atouts pour le tee-shirt Adapt-iV, qui permettrait aux cadres de santé d’optimiser l’organisation d’un service et de ménager leur personnel. Bref, une autre voie à la base insoupçonnée vers la croissance. Reste à savoir comment collaborer avec les hôpitaux du territoire. Car les structures de soins françaises n’ont pas dans leurs prérogatives le devoir de financer des vêtements à destination des patients. Elles fournissent uniquement le linge de lit... « Cela va nécessiter une révolution dans les usages, au sein du monde hospitalier  », observe Pierre Garbay. Pour autant, le directeur du développement avance peu à peu les pions de sa stratégie de commercialisation. L’équipe prend en effet contact depuis le début 2018 avec les hôpitaux et cliniques, privé et public confondus. Ce en envisageant un déploiement de la prospection à l’échelle nationale, mais aussi européenne.

Étoffer la gamme

Il appartiendra enfin de dynamiser la marque, en multipliant les modèles et en étoffant la gamme. « Pour l’heure, nous ne vendons qu’un basique de couleur blanche, je voudrais le décliner en liquette, un modèle plus long pour la nuit, à la demande des patients. Nous allons également introduire dans les prochains modèles une poche secrète intérieure pour le biberonnage. Et décliner les tee-shirts en les agrémentant de sérigraphies  », envisage Corinne Amouyal, dévoilant de premiers graphismes sur son écran. Une diversification de l’offre qui n’attend que la vente des 5 000 nouvelles unités pour être lancée. Et le succès des offensives sur le BtoB... A suivre, donc.
Carole PAYRAU

Plus d’info : adapt-iv.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.