Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > French Tech > Premier Forum Smart City Marseille Méditerranée sur le thème "Mutation urbaine (...)

< >

Premier Forum Smart City Marseille Méditerranée sur le thème "Mutation urbaine et Révolution numérique" ce 25 septembre

jeudi 24 septembre 2015

La Tribune organise le 1er Forum Smart City Marseille Méditerranée ce vendredi 25 septembre au palais du Pharo, en partenariat avec la ville de Marseille et le think tank « Live in a living city ». Une nouvelle édition de ce forum désormais incontournable organisée par le quotidien économique et réunissant la communauté internationale de la Smart City dans différentes métropoles en France et à l’étranger. Acteurs de la ville connectée, entrepreneurs publics et privés, startuppers, ingénieurs, décideurs, intellectuels, responsables politiques (collectivités locales et régionales) se retrouveront dans le cadre de ce rendez-vous pour échanger et débattre autour des problématiques et des perspectives de la ville intelligente de demain, mises en exergue par Marseille. Premier port français, deuxième port méditerranéen, troisième métropole de France labellisée French Tech, Marseille génère plus de 40 000 emplois dans le numérique soit 55 % des emplois de ce secteur dans la région Paca. Avec le soutien des acteurs publics et privés, la ville a pour ambition de devenir une cité de l’innovation au niveau mondial, s’appuyant sur des mutations au service de ses habitants et d’un port tourné vers l’Afrique et l’Asie. Cette journée est articulée autour de 15 tables rondes, animées par les rédactions de La Tribune. Le programme des conférences a été élaboré par Max Armanet, directeur éditorial du Live Média de La Tribune, accompagné du professeur Carlos Moreno, président du Comité scientifique de ce Forum et président du think tank « Live in a living city » et du directeur de la rédaction Philippe Mabille.
Le Forum Smart City Marseille Méditerranée mettra à l’honneur le COQ 40, les start-up de la région Paca créativité dans le domaine de la Smart City. Référente sur l’information économique des territoires et le traitement de l’actualité des acteurs de l’innovation et des nouvelles technologies, La Tribune a souhaité avec la ville de Marseille donner à ces jeunes entreprises l’occasion de faire connaître leur projet et d’échanger avec la communauté présente au Forum. Les start-up du COQ 40 seront exposées dans un espace dédié au sein du Pharo. Les dirigeants de dix d’entre elles sont invités à présenter leur activité en introduction de chaque table ronde.
Le prix ERDF Méditerranée « Concours Réseaux Electriques Intelligents » sera décerné en clôture de cette journée. Il récompense les innovations qui vont permettre de ré-inventer la distribution de l’électricité, ses métiers, ses outils et ses services. Il s’agit de l’une des 8 déclinaisons régionales de ce concours lancé au niveau national, en partenariat avec SmartGrid France qui regroupe dix Pôles de Compétitivité, pour faire émerger et soutenir PME et start-up.

« Avec le numérique, nous assistons à une troisième révolution »

Pour Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille : « Avec le numérique, nous assistons à une troisième révolution qui s’avère aussi capitale que le furent, en leur temps, l’écrit et l’imprimé puis l’industrielle. L’apport de cette nouvelle technologie se révèle aujourd’hui essentiel dans la transformation de nos territoires et de la société, pour faciliter la vie quotidienne des habitants et des visiteurs. Elle nous engage directement, bien au-delà de sa seule dimension économique, importante entre toutes, dans notre quotidien même ». Raison pour laquelle il indique vouloir faire de Marseille une « Smart City », « c’est à dire une ville durable, intelligente, ouverte et résolument tournée vers l’avenir. La deuxième ville de France s’est ainsi dotée de structures capables de porter nos projets, avec l’ambition d’ancrer notre modèle de « smart city » dans une dimension sociale forte ». « Il importe, ajoute-t-il, que le citoyen, le citoyen acteur soit le dénominateur commun à toutes les définitions et tous les concepts de ville intelligente ». C’est à dire une transformation par et pour le citoyen, fidèle à « notre politique » du « mieux vivre ensemble » pour tous les Marseillais.

« En 2013 la ville-centre et les collectivités territoriales concernées ont su se mobiliser pour donner à voir leur face la plus solaire »

Jean-Christophe Tortora, Président de La Tribune avance pour sa part : « Chacun se rappelle l’immense succès de "Marseille-Provence, capitale européenne de la culture" en 2013. La ville-centre et les collectivités territoriales concernées ont su se mobiliser pour donner à voir leur face la plus solaire. Par leur volonté et efforts conjugués, elles ont su saisir ce que les Grecs de l’Antiquité -et parmi eux les Phocéens fondateurs de Massilia, au VIIe siècle avant J.-C.- appelaient le « kairos », cet instant quasi-magique qui identifie le bon moment pour agir, pour poser un acte fondateur, de ceux qui engagent le sort d’une cité ». Il évoque aussi une autre date qu’il qualifie comme étant celle du « début du commencement » de la renaissance marseillaise. « C’est 1995, l’année où fut décidée et entreprise l’opération d’intérêt national "Euroméditerranée", qui développe à Marseille la plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe, sur 480 hectares. Ce méga-chantier projette la ville dans l’avenir, notamment avec les tours de son nouveau front de mer en devenir, ainsi que les exceptionnelles signatures architecturales du Mucem et de la Villa Méditerranée. Mais il témoigne aussi du respect de la cité et de son patrimoine, avec la restauration et la revalorisation de nombreux bâtis, et par la prise en considération des attentes de la population. Une dialectique passé-présent-avenir qui est l’un des marqueurs de l’émergence d’une ville intelligente, durable, solidaire, citoyenne, plus facile à vivre ». A ses yeux : « Marseille a, en quelque sorte, pris vingt ans d’avance »
Carlos Moreno est professeur des universités, spécialiste de la ville intelligente, Président du Comité scientifique du Forum Président du Think tank « Live in a living city » : « Les décisions prises chaque jour dans nos villes concernent notre avenir et celui des générations futures. Chacune aura un impact majeur dans les problématiques qui seront à traiter dès aujourd’hui mais également en 2050, quand 70% de la population mondiale sera urbanisée. Plus que jamais, la construction d’un meilleur vivre ensemble dépend de la place prise par les villes dans nos vies, leur capacité d’attraction, la qualité des choix de gouvernance et l’épanouissement de ses habitants. La ville intelligente et humaine, est celle qui, avec le citoyen au centre se réinvente dans la triple convergence de son indispensable transformation : sociale, urbaine, technologique ».
Jean Eyguesier

Le Forum sera ouvert le vendredi matin par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille.Les conférences sont accessibles gratuitement sur inscription obligatoire sur le site : smartcitymarseille.latribune.fr

Au programme

- Métropole digitale, innovation citoyenne ?
- Quelle est l’empreinte numérique d’un port ?
- Quels atouts faut-il pour dynamiser une métropole ?
- Smart City, quelle place dans l’économie du territoire ?
- Quelles entreprises pour les villes-monde ?
- Cité numérique, porte de l’attractivité touristique ?
- L’intelligence urbaine, une chance pour la transmission des savoirs ?
- Comment vivre -la ville digitale ?
- Quelles nouvelles pratiques et usages pour urbaniser ?
- Comment bâtir la ville de demain ?
- Comment la métropole accélère l’écosystème ?
- Réseaux et datas, la nouvelle donne des entreprises ?
- De la French Tech au cluster numérique ?
- La santé en ligne, révolution humaniste ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.