Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Echanges > PriMed : Le Festival de la Méditerranée en images c’est du 20 au 26 novembre à (...)

< >

PriMed : Le Festival de la Méditerranée en images c’est du 20 au 26 novembre à Marseille

jeudi 3 novembre 2016

Organisé depuis 1994 par le Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle (CMCA), le PriMed (Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen) retranscrit en images l’actualité, l’Histoire et la vie autour de la Méditerranée, à travers une sélection éclectique et exigeante de documentaires, reportages et web-documentaires, mais aussi des débats, des rencontres... Du 20 au 26 novembre à Marseille, le public pourra ainsi découvrir, au cours de projections entièrement gratuites, des films produits par 21 pays différents : Espagne, France, Grèce, Italie, Israël, Jordanie, Maroc, Tunisie... mais aussi Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni... Les principaux thèmes abordés pour cette édition 2016 seront : la Syrie, la condition féminine, la transformation des villes méditerranéennes, les conflits au Proche-Orient, la politique en Europe et aussi, les arts en Méditerranée, les religions, la crise économique en Espagne, la pollution de la Méditerranée et enfin l’intégration par le sport et notamment par le football…


Les 24 films présentés, sélectionnés parmi les 350 œuvres reçues par le CMCA, couvrent toute la Méditerranée. La sélection accueille des films événements tels que "Daesh, Paroles de déserteurs", qui donne pour la première fois la parole aux combattants ayant décidé de quitter Daesh ; ou encore "Aube Dorée : Une affaire personnelle", une enquête de longue haleine sur le parti néo-nazi grec, 3e force politique du pays ; ainsi que 6 films en avant-première française, dont "Les derniers nomades", une promenade tout en douceur dans le désert tunisien en compagnie d’une tribu coupée du monde.

Valérie Gerbault, Déléguée Générale du CMCA, présente les grands thèmes de cette vingtième édition du Primed

Ce sont au total une trentaine de réalisateurs qui proposent un regard sur l’actualité en Méditerranée permettant de comprendre les sociétés et les peuples qui y vivent. Un jury de professionnels de l’audiovisuel, présidé par Antoine Sfeir, journaliste et politologue, Directeur des Cahiers de l’Orient, attribuera 7 Prix et 1 mention spéciale. Des Prix à la diffusion seront remis par 3 chaînes de télévision.
Il est à noter que le Prix du Meilleur Court-métrage Méditerranéen est attribué par le public, qui aura l’occasion de voter pour son film favori à l’issue d’un après-midi spécial de projections le dimanche 20 novembre au MuCEM.
Plus de 2 000 lycéens de la Région Paca, et de l’autre coté de la Méditerranée Algérie, Turquie, Égypte, mais aussi d’Italie et de Suisse participent au PriMed à travers :
- le Prix MPM Averroès Junior. Il permet de récompenser un film parmi une sélection effectuée par le CMCA et Des Livres Comme Des Idées. Plus de 1 000 lycéens voteront tous ensemble lors de deux journées exceptionnelles les mardi 22 et jeudi 24 novembre à la Villa Méditerranée.
- 600 lycéens assisteront aux deux projections-débats autour du film "Daesh, paroles de déserteurs".
- 200 seront présents lors d’une masterclass privée avec les réalisateurs des films sélectionnés pour le Prix MPM Averroès Junior.
- 200 assisteront à la cérémonie de remise des prix.

Le Primed est sur trois lieux emblématiques de Marseille, le Mucem, la BMVR Alcazar et la Villa Méditerranée prix principal de la projection. Et ce n’est pas un hasard pour Jean-Luc Bonhême, Chef de projets pour les industries créatives à l’Avitem (Agence des Villes et territoires Méditerranéens Durables) qui gère la Villa.

Le vendredi 25 novembre plusieurs événements ouverts à tous seront programmés à la Villa Méditerranée :
- à 10h00, une projection-débat sur le thème "Daesh, sortir de l’illusion"
- à 17h30 la Cérémonie de la remise des prix, les lauréats seront annoncés lors de la grande cérémonie de remise des Prix, en présence de Moussa Maaskri, Antoine Sfeir et animée par le groupe Radio Babel.
En 2015, 6 000 personnes avaient assisté aux projections et aux événements du PriMed.

Parmi les nouveaux partenaires "Des Livres comme des Idées". Charline Pouret, chargée de l’action culturelle raconte

Les grandes thématiques du PriMed 2016

• Syrie : Témoignages de djihadistes repentis (Daesh, Paroles de déserteurs), traversée des villes sous le contrôle du gouvernement (Carnet de route dans la Syrie de Bachar Al-Assad), et gros plan sur les « casques blancs » qui viennent au secours des populations prises dans les bombardements (Casques sur le front).

• Condition féminine : combat d’une politicienne pour les droits des femmes (Federica Montseny, L’indomptable), rêves des tisseuses de tapis marocaines (Tisseuses de rêves), et lutte des mères célibataires en Tunisie (Solo).

• Transformation des villes méditerranéennes : avenir du quartier de la Belle de Mai à Marseille (Murat, Le géographe), genèse du quartier gothique à Barcelone (Farselona), métamorphose de Casablanca sous l’influence des Espagnols (La fabulosa Casablanca), et bouleversement du « paysage religieux » à Naples (Napolislam).

•Conflits au Proche-Orient : retour sur la guerre du Liban (Wheels of war), sur le massacre de Sabra et Chatila (Blind justice), ainsi que sur les tensions israélo-égyptiennes à travers le prisme du cinéma (Arabic movie).

• Politique en Europe : fonctionnement d’un parti néo-nazi grec (Aube Dorée. Une affaire personnelle), liens entre le Cavaliere et Cosa Nostra (Berlusconi et la mafia. Scandales à l’italienne), et combat politique d’une anarchiste espagnole (Federica Montseny, L’indomptable).

•Et aussi : les arts en Méditerranée (Chœurs en exil, Toni Catany. Le temps et les choses, et Fayrouz, Day of glory), les religions (Chrétiens, Juifs, Musulmans : Des lieux saints en partage et Napolislam), la crise économique en Espagne (La granja del pas), la guerre de Bosnie (My own private war), le mode de
vie de la tribu Rebayaa (Les derniers nomades), l’intégration par le football (Loro di Napoli) et la pollution de la Méditerranée (Troubled Waters).

Le jury est composé de :

JPEG - 21.2 ko
Antoine Sfeir, Président du Jury du Primed (Photo Philippe Maillé)


- Antoine Sfeir - Président du Jury-, Journaliste et politologue, Directeur des Cahiers de l’Orient. Né à Beyrouth, Antoine Sfeir est le fondateur et directeur des Cahiers de l’Orient (créés en 1986). Il préside l’Institut Libre d’Étude des Relations Internationales (ILERI) depuis 2014. Il est l’auteur de nombreux essais et conférences sur le monde arabe et musulman.

- Shu Aiello- Réalisatrice - Directrice de production et Productrice exécutive
Shu Aiello a travaillé longtemps au sein de 13 Production. Elle est réalisatrice, entre autres, d’une vingtaine de documentaires consacrés aux questions d’identité et de société posées par l’histoire coloniale de la France, en outre-mer.

- Lynda Bouadma Journaliste et productrice à la Radio Algérienne (Chaîne 3). Elle est la co-fondatrice de la web-radio de l’association Femmes en Communication, « Voix de Femmes ».

- Daniel Deloit - Directeur Général de l’ESJ PRO - Après un parcours professionnel au sein de Radio France (1978-2005) en tant que journaliste, envoyé spécial permanent à Bruxelles, directeur de plusieurs radios locales (France Bleu) et Délégué du président pour la région Grand-Est, il occupe aujourd’hui la Direction Générale de l’ESJ PRO. Filiale du groupe de presse Centre France, associée à l’École Supérieure de Journalisme de Lille, ESJ-PRO est spécialisée dans la formation continue aux métiers du journalisme en France et à l’étranger.

- Magdi Ghoneim - Ex-Directeur Régional de TV5 Monde Maghreb Orient - Magdi Ghoneim participe au lancement de Radio Monte Carlo Moyen-Orient à Monaco en 1972. De 1999 à début 2016, il s’occupe du marketing, de la distribution et de la communication de la chaine TV5 Monde Maghreb Orient en tant que Directeur Régional. En parallèle, de 2009 à 2012 il a été membre de la commission d’aide à la distribution sélective au CNC.

- Parrain du Primed 2016 Moussa Maaskri - Acteur et scénariste franco-algérien né à Chelghoum Laïd, il a grandi dans le quartier marseillais des Flamants. Il fait ses
débuts sur scène au Théâtre de la Criée au début des années 1990, dans des pièces mises en scène par Marcel un pompiste dans le film Mondialito, dont il co-écrit le scénario avec le réalisateur Nicolas Wadimoff, et qui lui vaut le Prix du Meilleur Acteur au Festival de Tokyo. Depuis, il enchaîne les rôles difficiles, de durs ou de mauvais garçons, comme dans Truands de Frédéric Schoendoerffer ou encore La French de Cédric Jimenez. Il est apparu dans plusieurs coproductions internationales telles que Deux Frères de Jean-Jacques Annaud et (Malavita) de Luc Besson. Il a reçu en
2015 le Prix du Meilleur Acteur au festival de Los Angeles pour son rôle dans le court-métrage((Sur un fil) de Nicolas Lugli.
Mireille BIANCIOTTO
Plus d’info : primed.tv

Spot PriMed 2016 from CMCA on Vimeo.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.