Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Provence-Alpes-Côte d’Azur : 400 raisons d’avoir la mention "Très Bien" au (...)

< >

Provence-Alpes-Côte d’Azur : 400 raisons d’avoir la mention "Très Bien" au baccalauréat

lundi 16 juillet 2018

JPEG - 349.8 ko
Plusieurs centaines de bacheliers fraîchement diplômés et ayant obtenu la mention "Très bien" reçus à l’Hôtel de Région par Renaud Muselier (Photo R.S.))
JPEG - 145 ko
(Photo R.S)

« A tous les bacheliers, avec ou sans mention, j’adresse mes plus chaleureuses félicitations. Le baccalauréat est un repère essentiel de notre système éducatif et de la société tout entière, c’est en quelque sorte un rite de passage à l’âge adulte, un tremplin vers la réussite de chaque élève », lance Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur aux jeunes qui ont obtenu leur bac. Renaud Muselier précise : « Vous avez été 54 290 à vous être présentés aux épreuves en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Vous êtes d’ores et déjà 45 511 à avoir obtenu votre précieux sésame vers l’enseignement supérieur et nous aurons cette fin de semaine les chiffres finaux avec ceux de vos camarades qui sont allés au rattrapage. Mais dès aujourd’hui, je peux vous annoncer que le millésime 2018 est un bon cru puisque le taux de réussite avoisine les 80% sur les deux académies d’Aix-Marseille et de Nice (au-dessus de la moyenne nationale qui s’établit à 78.8%). C’est une fierté de saluer la réussite dans les trois filières générale, technologique et professionnelle ». Cette année, le plus jeune bachelier de notre région a 15 ans et le plus âgé à près de 60 ans. « 44 années les séparent et une ambition les a réunis : accéder au diplôme le plus emblématique de notre pays ». Et d’en venir aux bacheliers reçus avec mention :« Vous êtes l’élite de la région : 4 278 lauréats à avoir obtenu la précieuse mention c’est-à-dire 7,8% des inscrits aux épreuves. Et parmi vous, 28 ont obtenu la mention TB avec 20/20 de moyenne ».

« Je crois au mérite et j’ai la conviction que l’École de la République doit encourager l’excellence »

En l’espèce les mots c’est bien, les actes c’est mieux, chaque titulaire de la mention "Très Bien" se voit attribuer une récompense de 400€ de la part de la Région. « Nous nous sommes engagés pendant la campagne des régionales avec Christian Estrosi à bâtir une politique volontariste ambitieuse en faveur de la jeunesse. Je crois au mérite et j’ai la conviction que l’École de la République doit encourager l’excellence », évoque-t-il avant de rappeler : « L’aide au mérite mise en place sous le premier mandat de Jacques Chirac était envisagée comme un vecteur d’ascension sociale. Elle permet à des étudiants issus de milieux modestes de s’orienter vers des formations qu’ils n’auraient pas envisagé de préparer. En 2015, le Gouvernement a pris la décision de diviser par deux la bourse des bacheliers, la réduisant de 1 800 euros à 900 euros.
J’ai donc décidé de compenser la baisse de la bourse au mérite. La baisse du montant décidée par le Gouvernement depuis 2015 sera compensée à hauteur de 1 200 € par la Région à raison d’un versement de 400 € par an pendant 3 ans
 ». Un investissement de 2M€. « En seront bénéficiaires, explique-t-il, les étudiants boursiers ayant obtenu une mention "Très bien" au baccalauréat, qui poursuivront leurs études dans le supérieur. » Ce sont ainsi près de 800 jeunes qui bénéficieront de cette aide complémentaire régionale. Et d’inviter celles et ceux qui se demandent « si cet argent leur sera utile » et préfèrent « faire œuvre de solidarité », « à faire don de cet argent à des structures qui aident les étudiants telles que les banques alimentaires et les épiceries solidaires, avec lesquelles nous avons passé un engagement », lance-t-il

« Lorsque vous êtes entrés à l’école l’iPhone n’existait pas, Facebook n’existait pas et je ne vous parle même pas de Snapchat »

Le Président de Région ne manque pas, à cette occasion, de rendre également hommage « à la qualité des équipes éducatives, des chefs d’établissements du corps enseignants et des 3 600 agents régionaux des lycées ». Il rappelle : « Pour eux, pour vous, la Région mobilise en 2018 sur son budget lycée 275M€ pour faire des lycées des démonstrateurs de l’ambition environnementale que je promeus : avoir une Cop d’avance par l’installation de panneaux photovoltaïque ou par la promotion des circuits agricoles de proximité ; améliorer les conditions d’accueil au sein des établissements ; réussir le pari de la première "Smart Région" avec Atrium, l’environnement numérique éducatif de la Région ; développer des actions éducatives financées à hauteur d’un million d’euros. ». Puis d’affirmer : « J’ai un projet pour vous, pour la jeunesse de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une vision à 20 ans : nous devons imaginer le monde tel qu’il sera dans un quart de siècle, et ne pas se contenter de celui d’aujourd’hui. Lorsque vous êtes entrés à l’école l’iPhone n’existait pas, Facebook n’existait pas et je ne vous parle même pas de Snapchat ».
Michel CAIRE

Bourse régionale : Comment ça marche ?


Les boursiers et non boursiers ayant obtenu la mention « Très bien » au baccalauréat dans un des lycées de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur peuvent bénéficier de cette bourse régionale au mérite.

- Pour les boursiers : cela se traduit par une bourse de 400 € par an pendant trois ans

- Pour les non-boursiers : cela se traduit par une gratification de 400 € l’année d’obtention du baccalauréat
Quelle démarche ?
Pour obtenir la bourse régionale au mérite, les bénéficiaires doivent de se rendre sur le portail des aides à la formation afin de créer leur compte et suivre les instructions.
Il est à noter pour les années 2 et 3 : Les boursiers titulaires de l’aide au mérite ou encore attributaire d’une bourse régionale relevant du sanitaire ou du travail social doivent à nouveau déposer une demande chaque année sur le portail.
Inscriptions :
Sur le portail aidesformation.maregionsud.fr. Allez sur "Se connecter" et créez votre compte.
Calendrier :
Date limite d’inscription : 15 septembre 2018.
Contact :
Permanence téléphonique 04 88 73 64 00 du lundi au vendredi de 13h30 à 16h30.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.