Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Provence-Alpes-Côte d’Azur : Spirou fait son festival à Monteux (84) avec un (...)

< >

Provence-Alpes-Côte d’Azur : Spirou fait son festival à Monteux (84) avec un Parc qui ouvrira ses portes le 16 juin

dimanche 3 juin 2018

A 80 ans, Spirou est toujours aussi fringuant. Celui qui vient de connaître des aventures sur grand écran et sera à l’honneur d’une nouvelle BD signée Émile Bravo à l’automne devient le thème d’un nouveau parc d’attraction : "Le Parc Spirou" qui vient d’être inauguré à Monteux (84) -et ouvrira ses portes le 16 juin prochain- par Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, de Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, député européen, Christian Gros, maire de Monteux, Daniel Bulliard, Président de Parc Spirou et de Vincent Montagne, Président de Média-participations.

JPEG - 128.5 ko
Le Parc Spirou inauguré à Monteux dans le Vaucluse (Photo Franck Pennant)

La Région a soutenu « cet investissement majeur pour l’économie touristique régionale » dans le cadre de son Opération d’Intérêt Régional (OIR)« tourisme et industries créatives », rappelle Renaud Muselier. Après plusieurs étapes nécessaires à la consolidation du projet, la première pierre de ce parc a été posée en juillet 2017 pour une inauguration ce 1er juin 2018. Christian Gros de saluer ce tour de force : « Il y a moins d’un an, le 3 juillet, ici, au milieu des broussailles, nous posions la première pierre. Les entreprises, pour la plupart locales, ont su suivre le rythme infernal du chantier et ces derniers jours avec les trombes d’eau qu’elles ont subies, ce n’était pas le rêve pour les enduits et les enrobés, mais elles ont réussi à tout finir » Dès son ouverture, le Parc Spirou Provence propose trois Roller Coasters, versions modernes des montagnes russes, qui vont crescendo en termes de sensations afin de répondre à tous les goûts, six attractions familiales et trois simulateurs numériques dynamiques invitent tour à tour le public à visiter les univers conjugués de Spirou, Lucky Luke, Marsupilami, Gaston Lagaffe mais également l’univers de Zombillenium et d’un Parc de dinosaures. Dans un premier temps étendu sur 4 hectares, le Parc se veut volontairement compact afin que ses visiteurs vivent intensément l’immersion qui leur est proposée et qu’elle soit pour eux une bulle de joies et de sensations et au final un souvenir précieux qui leur donne envie de revenir au plus vite. A terme, il s’étendra sur 8 hectares. Une nouvelle attraction sera lancée par an dès 2019.

« Je suis ravi que Spirou pose ses valises en Provence-Alpes-Côte d’Azur »

Renaud Muselier ne cache pas sa satisfaction : « C’est une fierté de voir un parc dédié à ce fleuron mondialement connu ouvrir en Provence-Alpes-Côte d’Azur ». Puis en direction du président du Parc, Daniel Builliard, il souligne : « Vous avez dirigé pendant près de 14 ans le Futuroscope d’une main de maître, je souhaite à notre Région autant de réussite et sait pouvoir compter sur vous pour faire du Parc Spirou un parc d’une grande qualité ». Il rappelle que, depuis 10 ans, aucun parc à thème n’a vu le jour en France. Après Disneyland à Paris et Asterix à Plailly « dont on connait les succès », le Président de Région avance : « Je suis ravi que Spirou pose ses valises en Provence-Alpes-Côte d’Azur ». En ce qui concerne la politique économique de la Région, Renaud Muselier précise : « La loi nous donne désormais les clefs de l’économique régionale, c’est un privilège incroyable. Je veux que l’on passe du temps des bricoleurs au temps des architectes. C’est le seul moyen de gagner la bataille pour l’emploi. Je veux une Région avec une identité économique forte. Autour de filières d’excellence là où nous pouvons être les meilleurs. Je n’ai eu de cesse également depuis 2 ans de donner du sens à chaque euro investi. Notre enjeu, c’est de créer de la valeur ajoutée, de développer l’emploi privé pour faire reculer le chômage, d’innover et de renforcer l’attractivité de notre territoire ».

« La création de plus de 200 emplois en CDI à terme »

Il en vient aux enjeux économiques du Parc Spirou dans lequel il voit un projet ambitieux pour le territoire et pour la Région. « Un parc familial, avec un emplacement stratégique au sein d’une zone parmi les plus touristiques d’Europe et très accessible.
Un parc qui permettra, avec près de 500 000 visiteurs attendus la première année, 1 million à terme, de partager une expérience nouvelle avec vos enfants, 12 attractions dès cette première année, 3 restaurants qui seront alimentés en produits "made in Provence-Alpes-Côte d’Azur" ; je salue cette démarche qui est pour moi majeure.
 » Parlant à ce propos d’une région exemplaire en matière d’environnement « pour avoir une "Cop d’avance" ». Il ne manque pas de signaler que cet axe constitue le fil rouge de son mandat. « Les circuits courts sont une mesure phare du plan climat voté le 15 décembre avec l’ensemble de ma majorité ». Pour Renaud Muselier les restaurants implantés sur le Parc « sont l’illustration parfaite de ce nouveau mode de production et de consommation : des produits locaux qui permettent de valoriser notre terroir, des créations d’emplois sur notre territoire, et la montée en gamme de nombreuses filières économiques. Huit boutiques qui emploieront des habitants formés, de notre territoire. C’est au total la création de plus de 200 emplois en CDI à terme, dont une cinquantaine la première année, ainsi que de plus de 170 emplois saisonniers Ce sont de emplois locaux et non délocalisables ».
Pour lui cet engagement est déterminant pour le bassin d’emploi de Monteux et pour le Vaucluse fortement touché par le chômage : « 11.6 % au dernier trimestre 2017, près d’un point au-dessus de notre moyenne régionale et 3 de la moyenne nationale, malgré une baisse sur l’année, ces chiffres restent hauts, trop hauts. Mais c’est également un projet déterminant pour les entreprises vauclusiennes, nombreuses à être intervenues dès la phase chantier ».Pour le Président de région « Spirou doit permettre de redynamiser ce territoire avec la création d’hôtels, d’activités pour lui donner une identité touristique et gagner en attractivité  ». L’investissement du Parc représente un investissement de 85M€ dont 600 000€ de la Région.
Michel CAIRE
La billetterie est ouverte -Tarifs : 32 euros par adulte, 25 par enfant- sur parc-spirou.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.