Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Provence-Alpes-Côte d’Azur : Renaud Muselier lance la saison touristique

< >

Provence-Alpes-Côte d’Azur : Renaud Muselier lance la saison touristique

samedi 30 mai 2020

Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France, était ce 29 mai sur les plages de Ramatuelle, dans le Golfe de Saint-Tropez (83), pour lancer officiellement la saison touristique, au lendemain des annonces du Premier ministre. Accompagné d’élus du territoire et de nombreux professionnels du tourisme, il a détaillé l’ensemble des outils mis à la disposition du secteur pour accompagner la relance et a présenté la campagne de communication « On a tous besoin du Sud », pour promouvoir le territoire régional.

JPEG - 96.1 ko
Lancement de la saison touristique, par Renaud Muselier accompagné d’élus du territoire et de nombreux professionnels du tourisme, sur les plages de Ramatuelle (83) encore désertées (Photo Florent Gardin)

C’est par un constat grave que Renaud Muselier ouvre son propos : « Sur 20 milliards de retombées économiques touristiques, cinq milliards sont déjà condamnés. Les impacts sont massifs, fulgurants et généralisés sur le territoire régional, pas un département, pas une ville n’est épargnée. Du thermalisme, aux stations de montagne, aux professionnels de l’événementiel, en passant par nos festivals, nos littoraux, nos prestataires de loisirs... tout l’écosystème du tourisme a été foudroyé. 98 % de nos professionnels du tourisme ont été à l’arrêt ». Mais point question d’en rester au constat : « Nous devions à ses professionnels de réagir vite et fort. Nous avons donc consacré un "Plan tourisme collectif", avec tous nos partenaires du pack tourisme régional, de 21M€, auxquels viennent s’ajouter 65M€ d’aide aux entreprises du tourisme déjà versés. Nous avons anticipé et lancé un Plan de relance dès le 30 mars de 6,6 millions d’euros ». Un plan dont un volet complet est dédié à l’acquisition d’outils numériques mutualisés pour favoriser la commercialisation des activités de loisirs sportifs et culturels par les offices de tourisme intercommunaux, du secteur événementiel ainsi que des centres et villages vacances. Un autre volet concernait la préparation à la reprise. Il a permis le déploiement de webinaires et d’initiatives de communication spécifiques vers les gîtes et chambres d’hôtes. « Cette crise sans précédent a accéléré l’innovation et la digitalisation des métiers du tourisme, précise Renaud Muselier avant d’ajouter : « Pour permettre à la profession de s’adapter la Région a mis en place une dotation exceptionnelle de notre fonds d’innovation ; la création d’un nouveau dispositif pour accélérer la digitalisation des TPE-PME du tourisme pour coller au mieux aux nouvelles exigences sanitaires, les menus numériques notamment ». Un accompagnement est prévu pour les filières les plus impactées sur la durée, il comprend : le renforcement ponctuel des aides aux congrès par l’élargissement aux manifestations d’au moins 500 participants ; un soutien au plan d’action du Contrat de Filière Tourisme de Croisière, au-delà des 30M€ déjà annoncés pour l’électrification des postes à quai, filière touristique stratégique particulièrement impactée. Enfin, poursuit-il, « Nous travaillons sur un nouveau dispositif financier complémentaire de tous ceux déjà cités pour aider les entreprises à renforcer leurs fonds propres et leur permettre de réinvestir de nouveau dès l’automne, qui sera doté de 4M€ supplémentaires ». Renaud Muselier annonce lancer "Agir -Le Frat-Terrasses", « pour que les communes exemptent les cafés, les restaurants et les bars des droits-terrasses et des redevances ». La Région souhaite ainsi que les 960 communes du territoire puissent exonérer leurs bars, leurs cafés et leurs restaurants de ces droits. Dans ce cadre, annonce-t-il encore : « Nous avons décidé d’attribuer un bonus de 10 % aux communes qui auront exonéré les cafés et restaurants des droits de terrasse, ou des redevances dues au titre de la gestion de plages communales, pour au moins 6 mois de l’année 2020. Une enveloppe de 3,5 millions d’euros est débloquée pour accompagner cet effort ». Et Renaud Muselier de préciser : « Le dispositif "Agir" c’est 495M€ pour les entreprises du territoire, dont 65 millions pour les entreprises du tourisme ». Ainsi, lance-t-il : « Nous devons à présent ouvrir, grâce notamment à la campagne de communication "On a tous besoin du Sud". Cette campagne a été confiée à une agence créative Marseillaise, mêlant la voix de Ninon de "Plus Belle la Vie" sur une musique d’Hypen Hypen groupe électro Niçois ».

Un dispositif de chéquiers vacances

Il importe aussi d’accompagner la reprise, à cet effet les chèques vacances viennent au secours du tourisme à hauteur de 10M€. « Pour participer à la relance de la consommation des prestations d’hébergement, de restauration et de loisirs, la Région Sud a pris l’initiative, en partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), d’un dispositif de chéquiers vacances "au secours du tourisme", d’une valeur unitaire de 500 euros, utilisables en région Sud d’ici fin décembre 2020, auprès de plus de 20 000 professionnels de la région inscrits au réseau de cette agence nationale ». Cette initiative, fait d’ores et déjà l’objet d’un partenariat avec cinq des six Départements de la région, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Var et Vaucluse et pourra associer ultérieurement les métropoles, les établissements publics de coopération intercommunale, les communes et les entreprises qui souhaiteront y participer. « Près de 10 M€, dont 4M€ de la Région, seront injectés d’ici la fin de l’année dans l’économie touristique », indique le président de Région. Ce chéquier numérique, utilisable individuellement ou en famille, sera attribué aux salariés du secteur privé domiciliés dans la Région, présentant un quotient familial ne dépassant pas 700 euros et ayant travaillé au contact direct du public durant la période de confinement. A ces bénéficiaires s’ajoutent des publics en situation de fragilité économique, spécifiquement ciblés par les départements. « Par cette initiative, qui représente un véritable levier de consommation auprès des acteurs du tourisme, la Région Sud et ses partenaires souhaitent également distinguer les citoyens dont la mobilisation a permis d’assurer durant la période de confinement la continuité de la vie quotidienne de la population. Le public éligible peut déposer simplement sa demande sur une plateforme informatique régionale qui sera opérationnelle à compter du 5 juin », poursuit le président de Région pour qui : « Il nous faut maintenant revivre, nous sommes prêts pour le 2 juin ». Et d’évoquer le jour d’après à travers deux mots d’ordre "respect et considération" : « Le tourisme doit être pensé, travaillé et promu comme un allié de la préservation des écosystèmes économiques, sociaux et environnementaux. Économie touristique et exigence environnementale s’accordent par nature, ils sont interdépendants et travailler autrement est un non-sens. Le tourisme participe à la préservation du patrimoine naturel en se nourrissant de la beauté des paysages, de la qualité des sites et de la richesse humaine d’un territoire » avance Renaud Muselier considérant que : « certaines tendances de consommation touristique ancrées dans des valeurs et du bon sens sont des lames de fonds, et ce que nous vivons aujourd’hui entraîne des besoins d’authenticité, de nature, d’espace, de terroir, de découverte de savoir-faire, de proximité, de cohérence. Les touristes chercheront du vrai, ils ont besoin de réassurance ! Nous avons la chance en région Provence-Alpes-Côte d’Azur de réunir grand nombre d’atouts pour répondre à ces aspirations. Aussi très bientôt nous vous dévoilerons le projet d’envergure que nous lancerons en région Sud avec "The Explorers", pour une mise en image d’exception, un inventaire de tout ce que nous avons de plus rare et de plus précieux à transmettre … pour porter encore plus loin et plus haut le message : "On a Tous Besoin du Sud"  ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.