Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Culture > Musique / Opéra > Quelques spectacles et rendez-vous culturels pour la semaine

< >

Quelques spectacles et rendez-vous culturels pour la semaine

lundi 19 mai 2014

A Aix-en-Provence

JPEG - 160.2 ko
(Photo Claire Besse)

Au théâtre du Jeu de Paume, rendez-vous avec Offenbach
Où sommes-nous ? En plein délire, à n’en pas douter. Deux royaumes en miroir où les amours sont contrariées : les pères sont colériques, autoritaires, radins, bêtes et méchants, les mères absentes, impuissantes, frivoles, dociles et conformistes. Accablés, les amoureux passent leur temps à essayer de se dépêtrer de "l’affreux noeud de vipères des liens du sang"… C’est « Croquefer ou le dernier des paladins » puis « L’île de Tulipatan », deux opéras bouffes en un acte d’Offenbach que fait revivre la joyeuse troupe de la Compagnie Les Brigands. Un spectacle qui a déjà séduit des salles entières.

Pratique :
Représentations du 21 au 24 mai, à 20 h 30, relâche le 23 mai.
Prix des places de 8 à 34 euros. Réservations au 08 2013 2013.


Étoiles de la danse et Berlioz au Grand Théâtre de Provence

Fin de saison au Grand Théâtre de Provence.
Dans quelques jours ce sont les équipes du Festival d’Aix qui prendront possession des lieux. Mais auparavant deux spectacles exceptionnels y auront été donnés. « Itinérances », tout d’abord, un spectacle hétéroclite conçu par Nicolas Le Riche, danseur étoile du Ballet de l’Opéra de Paris, à partir de ses propres coups de cœur pour des chorégraphies d’hier et d’aujourd’hui. Il est rejoint par Clairemarie Osta et Eléanora Abbagnato, deux autres étoiles pour interpréter des chorégraphies d’Angelin Preljocaj, Roland Petit et du Britannique Russel Maliphant. Génie des formes et surdoué du geste, ce dernier sera également présent sur scène.

Pratique :
Représentations les 20 et 21 mai à 20 h 30. Prix des places de 8 à 42 euros. Réservations au 08 2013 2013.


JPEG - 251.7 ko
Emmanuel Krivine à la tête de La Chambre Philharmonique (Photo Dall Anese)

Après l’inoubliable soirée du Festival de Pâques à laquelle il participait en tant que directeur musical, soirée ponctuée par le duo pianistique Argerich-Barenboim, Emmanuel Krivine retrouve la scène du Grand Théâtre de Provence pour une soirée « tout Berlioz ». Il sera à la direction de La Chambre Philharmonique, orchestre qu’il a créé en 2004 et qui joue sur instruments d’époque. Le chef s’attaque à trois morceaux choisis de Berlioz avec l’ouverture Béatrice et Benedict.
Viendra ensuite le superbe cycle de mélodies des Nuits d’Été, avec la mezzo-soprano Michèle Losier puis La Symphonie fantastique terminera la soirée.

Pratique :
Concert le 22 mai à 20 h 30. Prix des places de 8 à 42 euros.
Réservations au 08 2013 2013.


A Marseille

JPEG - 234 ko
(Photo Philippe Maillé)

Le MuCEM ouvre ses portes au Maroc

En écho au cycle d’expositions au fort Saint-Jean

Des artistes dans la Cité
Le temps fort « Paroles dans la Cité » ouvre portes et fenêtres sur le Maroc contemporain. Un voyage aux confins des représentations qui nous révèle quelques aspects inattendus d’un pays bien connu, et nous introduit aux mutations de la société marocaine. Où l’on découvre comment un pays se construit une image de lui-même à travers le regard de l’autre. Où l’on apprend quelles nouvelles formes d’immigrations s’effectuent en sens inverse. Où la réflexion des intellectuels d’aujourd’hui se relie à celles des fondateurs de la modernité dans les années 60. Où l’on décoiffe quelques représentations « prêt-à-porter » de la femme marocaine, et l’on découvre combien à travers l’image, le corps et la langue, les artistes (cinéastes, chorégraphes ou écrivains) sont en prise avec les questions de la Cité.
Pour apprendre finalement que dans la mouvance des soulèvements des « Printemps arabes », quelques projets sont nés autour de l’idée d’une « Orestie arabe ».
- Du jeudi 22 au dimanche 25 mai, puis les samedi 31 mai, des rencontres, débats et projections sont organisés en collaboration avec Omar Berrada, écrivain et traducteur. Les 24 et 25 mai, « L’art de la nouvelle » permettra d’entendre des textes de la nouvelle génération d’écrivains marocains. Le 22 mai, rencontres et projections cinématographiques en forme d’hommage à Ahmed Bouanani, écrivain, cinéaste et dessinateur.
- Le 23 mai, à partir de 14 heures, il y aura des conférences croisées, des rencontres, des lectures et un spectacle de danse.
- Les samedi 24 mai et dimanche 25 mai, à partir de 14h 30, rencontres, lectures, et séances de cinéma sont au programme. « Paroles dans la Cité » se terminera la semaine prochaine avec un concert le vendredi 30 mai à 21 h 30 donné par Aziz Sahmaoui et University of Gnawa.
- Le samedi 31 mai, rencontres à partir de 15 heures autour des expositions du cycle -Des artistes dans la cité et le 1er juin c’est Un moussem au MuCEM la fête marocaine de 14 à 19 heures.


Puccini et Verdi au Festival de Musique Sacrée

La Messa di Gloria de Puccini est l’une des grandes partitions « spirituelles » du répertoire. Elle n’a donc pas été choisie pour rien par le premier chef invité de l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, le maestro Carminati, pour ce rendez-vous du Festival de musique sacrée. Un programme complété par deux pièces sacrées de Verdi, le Stabat Mater et les Laudi alla vergine. Le ténor Jean-Francois Borras, le baryton Yann Toussaint et la basse Philippe Kahn sont à l’affiche tout comme les chœurs et l’orchestre de l’Opéra.

Pratique :
Concert vendredi 23 mai à 20 h 30, Église Saint-Michel, 1 place de l’Archange à Marseille (5e). Prix des places : 12 euros.
Réservations au 04 91 55 11 10.


JPEG - 280.2 ko
(Photo Anne Nordmann)

Les serments indiscrets de Marivaux au Gymnase

Cette production signée Christophe Rauck a obtenu le grand prix de la critique en 2012/2013. L’histoire de deux jeunes gens perdus entre le désir d’aimer et la peur de ne pas être amoureux. Un marivaudage furieux dont la violence dévaste les cœurs et le plateau comme une scène de chasse ou de bataille. Les acteurs feront résonner la langue ciselée de Marivaux : joutes oratoires pleines de verve, conversations feutrées truffées de sous-entendus, rhétorique brillante mais bien maladroite dans l’expression des sentiments du cœur. Un matériau réjouissant pour nous donner à voir et à entendre, comme au microscope, l’affreuse et comique noirceur des émotions humaines.

Pratique :
Représentations du 20 au 24 mai à 20 h 30 sauf le 21 mai à 19 heures au Théâtre du Gymnase, 4 rue du théâtre Français, Marseille (1er). Prix des places : de 8 à 34 euros. Réservations : 08 2013 2013.


A Toulon

JPEG - 245.6 ko
(Photo L Belhatem)

Un Don Giovanni à voir et revoir

Créée à l’Opéra de Marseille, cette production de Don Giovanni signée Frédéric Bélier-Garcia pour la mise en scène, fait l’unanimité à chacune de ses sorties. La lecture de l’œuvre livrée ici par Bélier-Garcia est des plus intéressantes, riche et dynamique. Pour les représentations toulonnaises, Don Giovanni aura les traits et la voix de Michel Partyka, Nina Bernsteiner, Jacquelyn Wagner et Anna Kasyan seront, respectivement, Anna, Elvira et Zerlina, Szabolcs Brickner, Don Ottavio, Simone de Savio, Leporello, Scott Wilde, le commandeur et Damien Pass, Masetto, complétant la distribution. Orchestre et chœur de l’Opéra de Toulon seront dirigés par Rani Calderon.

Pratique :
Représentations les 20, 23 et 27 mai à 20 heures et le 25 mai à 14 h 30. Opéra de Toulon, boulevard de Strasbourg. Prix des places de 9 euros à 71,50 euros.
Réservations : 04 94 92 70 78.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.