Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Rive Sud > Réaction de Michel Vauzelle à la suite de l’assassinat d’Hervé (...)

< >

Réaction de Michel Vauzelle à la suite de l’assassinat d’Hervé Gourdel

mercredi 24 septembre 2014

JPEG - 136 ko
(Photo Robert Poulain)

Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Vice-président de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale, a déclaré à propos de l’assassinat d’Hervé Gourdel :
« Notre compatriote Hervé Gourdel a été assassiné. Les mots de type traditionnel de "lâche assassinat d’un innocent" sont désormais déplacés. Nous devons d’abord penser à cette personne tuée parce qu’elle aimait cette terre d’Algérie où elle venait en promeneur pacifique. Nous devons ensuite penser à sa famille et aux siens pour lesquels l’image ou seulement l’idée du meurtre d’un être cher est insupportable et leur dire notre respect et notre affection. Nous devons enfin penser à ceux de notre peuple qui maintenant ont peur.
Nous devons nous défendre. C’est ce que fait le Président de la République et l’armée française en Irak et au Sahel. C’est ce que fait le gouvernement avec la police, la gendarmerie et les magistrats contre le terrorisme chez nous.
Mais, si cette politique immédiate est nécessaire, elle n’est pas suffisante. Il faut aussi avoir une politique pour notre avenir en Méditerranée. On me demande à quoi sert la Villa Méditerranée à Marseille ? Elle sert et va servir à réduire deux déséquilibres maintenant insupportables sous peine de livrer l’Europe à l’extrême droite et les pays du sud à l’intégrisme.
Déséquilibre entre la guerre en Orient, la caricature de l’Islam et des peuples arabes colportée en Europe, et tout le travail de coopération positive actuellement réalisé en méditerranée, notamment par notre Région. Déséquilibre entre un monde européen écrasé par la logique financière et des jeunesses méditerranéennes, du nord et du sud, qui sont révoltées parce qu’elles ont le sentiment d’être abandonnées sans défense au mal-être et au mal-vivre.
Pour la France en danger de racisme et de violence, Marseille doit prendre la parole. Elle en a l’opportunité. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.