Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Record d’affluence ce week-end dans les Musées de Marseille

< >

Record d’affluence ce week-end dans les Musées de Marseille

lundi 18 septembre 2017

On a compté 9365 visiteurs pour la seule journée de samedi sans le MuCem, Regards de Provence, les galeries d’art, etc. ce qui porte à plus de 20 000 le nombre de visiteurs des lieux d’exposition pour cette première journée du Patrimoine. Un succès qui s’est prolongé ce dimanche, à 15h30 les musées enregistraient pas moins de 7 700 visiteurs dont 2 700 rien que pour la Vieille Charité qui en avait totalisé la veille 3 400. Un succès pour ces journées du Patrimoine, la gratuité des Musées a conduit des familles entières, souvent munies d’une poussette, à visiter deux expos qui plaisaient bien aux enfants, au Mucem et à la Vielle charité.

Des monstres sortis des mers

L’exposition « Aventuriers des mers » au Mucem a tout pour plaire, quel que soit l’âge des visiteurs. Les enfants qui étaient très nombreux ouvraient grand les yeux face à des créatures marines venues d’un autre monde. « Tu as vu Papa combien il avait de dents », s’emballe Juliette face à une énorme mâchoire reconstituée à l’entrée de l’expo à partir de dents de l’ancêtre de la baleine, un monstre gigantesque du même acabit que son alter égo sur terre le dinosaure. Il y a du rêve aussi dans ces représentations des univers marins. Longtemps les mythologies ont peuplé les océans de créatures fantastiques, étranges et menaçantes que l’on voit ici représentées sur des gravures. Une expo qui ouvre bien des portes aux parents pour expliquer à leur progéniture la formidable épopée des conquérants des océans, l’invention des nouvelles routes maritimes, les premières expéditions portugaises dans l’océan Indien ou encore le monde vu par les chinois au XIIIe siècle.

JPEG - 134.6 ko
Pour l’exposition "le banquet de Marseille à Rome" à la Vieille Charité c’est bien un banquet qui attendait les visiteurs (Photo C.L.)

La fascination de la mer

Deux expos de la Vielle Charité ont drainé un large public. « Jack London ou le rêve du Snark  », un voilier de 17 mètres parti de San Francisco à la conquête des mers du sud. Aucun des 6 membres d’équipage était un marin de métier et c’est quasiment un miracle qu’il soit arrivé jusqu’à Hawaï quatre semaines plus tard. Jack London a fait rêver des générations et le charme continue avec cette expo accompagnée d’objets de la collection Jack London dans différents musées américains.

Le sucré-salé des Romains

Jolie surprise à la Vielle Charité pour les visiteurs de l’exposition « le banquet de Marseille à Rome », c’est un buffet qui les attendait. Une délicate attention pour s’imprégner des saveurs et des senteurs des mets et boisons servis dans les banquets chez les grecs et les romains. L’occasion aussi de recaler certaines habitudes consistant à ne voir dans le banquet romain qu’une beuverie suivie d’une débauche de libations et d’actes sexuels par des danseuses et musiciennes censées assurer tous les plaisir des convives. Le banquet est un élément déterminant de la sociabilité grecque. Cela est très bien expliqué dans cette exposition, de même que les aliments utilisés par les Grec et les Romains sont bien répertoriés. On découvre ainsi qu’au menu grec les romains ont ajouté au rayon viandes, la langue de flamants roses, la tétine de truie, le paon et l’autruche ainsi que l’escargot ! La consommation de fruits était très importante, ils connaissaient déjà la nectarine, le brugnon, la pastèque, le melon, les dattes bien sûr et les cerises. Au menu de ce buffet qui a été très apprécié des visiteurs, du sucré-salé pour un mélange de pois-chiches et de lentilles avec une sauce à base de lait de chèvre brut, de miel et parfumé au cumin et à la coriandre. Les parents dégustaient, les enfants apprenaient sur des grandes tables à écrire leur nom en hiéroglyphes. Bref, une journée du patrimoine bien réussie.
Christine LETELLIER

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.