Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Région Paca : Jean-Marc Coppola, visite pour la rentrée scolaire le lycée (...)

< >

Région Paca : Jean-Marc Coppola, visite pour la rentrée scolaire le lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier, puis le lycée Saint-Exupéry

mardi 2 septembre 2014

JPEG - 174.4 ko
le Lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier (Photo Robert Poulain)
JPEG - 133.7 ko
Jean-Marc Coppola, vice-président de la région Paca et Gisèle Alcaniz, la proviseur du lycée (Photo Robert Poulain)
JPEG - 188.4 ko
Les professeurs s’activent au réaménagement du lycée (Photo Robert Poulain)
JPEG - 148.8 ko
(Photo Robert Poulain)

A l’occasion de la rentrée scolaire, Jean-Marc Coppola, vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, délégué aux lycées, au patrimoine et aux investissements régionaux, a visité deux établissements ce 2 septembre. Il était à 10h au Lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier (10e), pour une visite particulièrement forte dans cet établissement qui retrouve ses murs après deux années passées à Michelet pour cause de travaux, puis à 14h30, au Lycée Saint-Exupéry (15e).
L’élu explique : « J’ai voulu visiter un lycée professionnel et un généraliste pour bien signifier que la Région accorde la même importance à l’un comme à l’autre. Et je suis venu à Jean-Baptiste Brochier car je veux vérifier si les enseignants sont satisfaits de se retrouver dans leurs murs. Cet après-midi je me rends à Saint-Exupéry, un grand établissement de 1 600 lycéens, en Zone d’éducation prioritaire, qui s’est largement ouvert sur l’extérieur ces dernières années avec une salle polyvalente qui accueille les associations du quartier. De plus, depuis des années, nous ouvrons nos équipements sportifs, en dehors des horaires scolaires, à des clubs, nous avons décidé à partir de cette année de les ouvrir également à des jeunes non licenciés. Une initiative qui est le fruit d’un travail en commun mené par l’établissement, la Région et l’État ».
Et c’est peu dire qu’il a dû être réconforté par sa visite à Brochier tant respire là les valeurs des hussards noirs de la République, qui, dans un esprit de corps, sont unis pour réaliser le déménagement. On trouve là jusqu’à une retraitée qui entend aider afin que tout soit prêt lorsque les lycéens rentreront. Un engagement qui se traduit visiblement dans le projet pédagogique lorsque l’on entend cette enseignante en maroquinerie expliquer avec fierté : « Tous les lycéens que nous avons présentés au CAP l’ont réussi, même ceux pour lesquels nous avions le plus d’inquiétude, ceux qui eux-mêmes pensaient ne pas pouvoir réussir. Et bien voilà, ils ont su se surpasser ».

« Des travaux importants de reprise des fondations »

Jean-Marc Coppola revient à l’origine des deux années passées loin de ce bâtiment : « Le local est construit sur un sol argileux instable qui a créé d’importantes fissures. Nous avons réalisé des travaux importants de reprise des fondations. Les travaux devaient durer un an mais nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir également de l’amiante, d’où l’année supplémentaire. L’engagement de la Région a été fort puisque le coût des travaux s’élève à 3,7 millions d’euros ».
Gisèle Alcaniz, la proviseur, de préciser : « Nous étions inquiets de voir les fissures s’élargir, mais, en accord avec la région, nous avons obtenu un contrôle mensuel et un départ au moindre risque jusqu’à ce que l’opportunité se présente d’occuper le lycée Michelet. Certes, les choses n’ont pas été simples, un lycée professionnel c’est un plateau technique, et là il était dispersé sur plusieurs étages. Mais l’esprit d’équipe s’est renforcé au sein des enseignants et, plus largement, de l’ensemble du personnel ». Ajoutant :« Nous avons une équipe exceptionnelle ».
L’ambiance est excellente, malgré la masse de travail et des problèmes d’ascenseur particulièrement mal venus. Mais tous, sont persuadé que tout sera en place pour accueillir les 630 lycéens qui fréquentent les trois pôles que proposent l’établissement : tertiaire, mode et aide aux personnes.
Jean-Marc Coppola poursuit sa visite, découvre que certains ordinateurs sur lesquels travaillent les lycéens subissent les outrages du temps. Il en prend immédiatement note : « Nous sommes leaders dans ce domaine, en termes d’équipement mais aussi avec l’instauration de Support Technique Informatique en Lycées (STIL), les premiers ont vu le jour ici avant que d’autres régions ne reproduisent le système, nous sommes également pionniers dans l’installation de logiciels auxquels accèdent gratuitement enseignants et élèves...  ».
Michel CAIRE

L’offre de formation du Lycée des Métiers J.B. Brochier

- Admission Post Bac
- Métiers de la mode vêtement - BTS en 2 ans
- Petite Enfance - CAP en 2 ans
- ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) - Bac Pro en 3 ans
- Maroquinerie - CAP en 2 ans
- Métiers de la Mode et Vêtements - Bac Pro et BTS
- Dispositif PASS (Le lycée Brochier, qui accueille régulièrement des élèves sourds et malentendants, est entré depuis la rentrée 2011 dans le dispositif PASS (Pôle pour l’Accompagnement à la Scolarisation des jeunes Sourds). Dans ce cadre, des membres de l’administration et des enseignants ont suivi des formations (connaissance des handicaps auditifs et visuels, initiation à la langue des signes et à la culture sourde) et travaillent ensemble à une adaptation de leurs pratiques professionnelles afin de favoriser la réussite et l’intégration des jeunes sourds.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.