Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Région Paca : un Small Business Act pour soutenir l’économie régionale

< >

Région Paca : un Small Business Act pour soutenir l’économie régionale

dimanche 6 novembre 2016

JPEG - 253.3 ko
(Photo Robert Poulain)

La plénière de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur du 3 novembre a vu le vote du Small Business Act, un document qui entend permettre aux entreprises d’avoir plus facilement accès aux appels d’offres non seulement de la région mais aussi des départements, collectivités, établissements publics de coopération intercommunales. Le Président LR de Paca , Christian Estrosi rappelant la portée des enjeux : « Notre région est riche de 440 000 entreprises dont 99% sont des TPE/PME et nous avons décidé d’agir pour elles ». Et d’énoncer un projet qui s’inscrit dans le cadre de ses engagements préélectoraux « et de ce que nous avons mis en place à la métropole de Nice voilà 3 ans  ».
Ce document s’appuie, selon le Président, sur trois principes fondamentaux : « Nous souhaitons en premier lieu insuffler aux jeunes l’esprit entrepreneurial. Nous devons d’autre part être exemplaire, dans ce cadre, alors que le délai de paiement était de 48 jours à notre arrivée, un délai que nous avons déjà réduit et que nous voulons amener à 20 jours. Il faut en effet savoir que plus de 30% des faillites sont dues à des non-respects de délais de paiement  ». Il en vient au troisième point, le plus original, la mise en place d’une centrale d’achat à laquelle pourront adhérer les collectivités qui le souhaitent : « C’est du gagnant -gagnant. Les collectivités adhérentes seront exonérées des procédures administratives, qui coûtent cher, tandis que pour les entreprises le volume des offres sera plus important sachant que, pour notre seule institution, la sommes est de 200 millions d’euros par an  ». « Les entreprises, ajoute-t-il, accompagnées par la Région seront incitées à répondre aux appels d’offres car, les volumes en jeu permettront de rentabiliser les coûts inhérents à la réponse à un marché. Ces marchés devraient ainsi sécuriser les carnets de commande et des emplois pourront être créés. Aujourd’hui, seulement 50% des marchés publics sont attribués à nos entreprises régionales, grâce à Small Business Act nous voulons passer à un taux record de 70% ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.