Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : solidarité avec les réfugiés

< >

Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : solidarité avec les réfugiés

mardi 8 septembre 2015


« Notre Région, tout comme la France et l’Europe, a un devoir moral de solidarité. Région méditerranéenne, elle ne peut être indifférente au drame humain qui se déroule depuis des mois en Méditerranée. Devant cette situation d’une extrême gravité, j’ai réuni, en présence de la représentante du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, les associations humanitaires et caritatives de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ensemble nous allons travailler à l’organisation de l’accueil et de l’aide aux réfugiés sur notre territoire. Ces associations font un travail de terrain. Elles ont une très bonne connaissance des besoins de ces populations en souffrance en matière d’accueil » a déclaré Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans un communiqué
Le Président de la Région a convoqué une Assemblée plénière extraordinaire le lundi 14 septembre. Cette séance sera entièrement consacrée à la question de l’aide aux réfugiés et aux mesures que la Région et ses partenaires doivent mettre en œuvre rapidement. « Chacun s’exprimera pour organiser cette "solidarité de proximité" que de nombreux habitants de la région réclament », souligne Michel Vauzelle. A cette fin, la Région met en place un numéro où chacun, citoyens, associations…, pourra proposer son concours. « Je lance également un appel aux maires et aux présidents de collectivité de Provence-Alpes-Côte d’Azur. La Région les aidera s’ils acceptent d’accueillir des réfugiés ». Il sollicite de l’Union Européenne afin que les budgets non dépensés des politiques de solidarité européennes et méditerranéennes (politiques régionales et politiques de voisinage) ne soient pas renvoyés dans les États membres parce que non utilisés. « Ils doivent être dédiés à l’aide aux réfugiés et aux associations, aux collectivités locales. Cela représente des centaines de millions d’euros qu’il serait impensable de ne pas utiliser ».

Campagne de solidarité : « Nous sommes tous Méditerranéens »

Le Président de la Région a lancé le 18 mai dernier avec les Présidents des Régions méditerranéennes d’Europe la campagne de solidarité "Nous sommes tous Méditerranéens".
Les représentants des Régions méditerranéennes d’Europe se sont réunis à Palerme le 18 et 19 mai 2015 pour lancer la campagne « Nous sommes tous Méditerranéens » et pour discuter des défis liés aux tragédies migratoires en Méditerranée.
Face au scandale de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui périssent en Méditerranée, fuyant la guerre, les persécutions, la misère et l’extrémisme, cette campagne vise à rappeler les valeurs humanistes qui fondent le projet commun européen. L’Europe doit, d’une part, être un protagoniste du processus de paix en Méditerranée et lutter contre tous les réseaux du crime organisé (trafic d’armes, etc.) et, d’autre part, elle doit répondre à l’urgence humanitaire posé par les migrants, assurer leur secours en mer et leur accueil dans des conditions dignes.
Les autorités régionales et locales sont en première ligne sans pour autant disposer de moyens appropriés. Elles portent souvent la responsabilité humaine, financière et technique de sauver des vies et d’accompagner les migrants dans leur insertion économique et sociale. Elles tendent la main à ces personnes qui risquent leur vie, indépendamment de leur religion, de leur couleur de peau ou de leur origine.
Les collectivités territoriales demandent aux institutions européennes de définir une véritable politique méditerranéenne qui prenne en compte la gestion des flux migratoires et réponde aux défis de la communauté de destin qui lie les peuples de la Méditerranée. Cette politique doit comprendre le droit d’asile, la lutte conjointe contre les réseaux de passeurs criminels, un système de réinstallation des migrants fondée sur une responsabilité partagée, une gestion durable des centres d’accueil, l’aide à l’intégration, la lutte contre le terrorisme et la promotion des valeurs démocratiques. Elle doit contribuer à une Méditerranée de paix, de prospérité et de cohésion.
L’Europe doit développer sa coopération policière et judiciaire avec les pays de la zone de crise, leurs voisins immédiats et les pays de transit des flux migratoires, tout en promouvant une coopération territoriale décentralisée visant à accompagner les populations méditerranéennes dans leur quête de développement.
Plus que jamais, les Méditerranéens que nous sommes doivent exprimer leur solidarité et unir leurs voix pour faire avancer l’Europe sur le chemin de ses valeurs !
La présente campagne de sensibilisation « Nous sommes tous Méditerranéens » se fonde sur les valeurs de solidarité, de dialogue interculturel et interreligieux, d’intégration socio-économique, de participation citoyenne active et de coopération, de lutte contre les racismes, les ethnocentrismes et la xénophobie.
Signez la pétition publique : tousmediterraneens.com/

Campagne de solidarité : parlementaires signataires

Les députés signataires :
Patricia Adam, Sylviane Alaux, Pouria Amirshahi, Kader Arif, Joël Aviragnet, Jean-Paul Bacquet, Claude Bartolone, Nicolas Bays, Patrick Bloche, Christophe Borgel, Marie-Odile Bouillé, Kheira Bouziane-Laroussi, Sabine Buis, Vincent Burroni, Yann Capet, Marie-Arlette Carlotti, Christophe Castaner, Nathalie Chabanne, Jean-Paul Chanteguet, Gérard Charasse, Jean-Jacques Cottel, Jacques Cresta, Sébastien Denaja, Sophie Dessus, Jean-Louis Destans, Jeanine Dubié, Jean-Pierre Dufau, Françoise Dumas, William Dumas, Laurence Dumont, Jean-Paul Dupré, Marie-Hélène Fabre, Valérie Fourneyron, Jean Glavany, Edith Gueugneau, Elisabeth Guigou, Razzy Hammadi, Joëlle Huillier, Chaynesse Khirouni, Bernadette Laclais, Conchita Lacuey, Jean Launay, Anne-Yvonne Le Dain, Annick Le Loch, Martine Lignières-Cassou, François Loncle, Lucette Lousteau, Jacqueline Maquet, Marie-Lou Marcel, Jean-René Marsac, Martine Martinel, Patrice Martin-Lalande, Michel Ménard, Paul Molac, Michel Pajon, Germinal Peiro, Hervé Pellois, Dominique Potier, Régine Povéda, Patrice Prat, Catherine Quéré, Monique Rabin, Jean-Luc Reitzer, Frédéric Roig, Bernard Roman, Gilbert Sauvan, Jean-Louis Touraine, Alain Tourre, Michel Vauzelle, Fabrice Verdier, Michel Vergnier, Patrick Vignal.

Les sénateurs signataires :
Hélène Conway-Mouret, Roland Courteau, Marc Daunis, Michelle Demessine, Évelyne Didier, Odette Herviaux, Gisèle Jourda, Bariza Khiari, Georges Labazée, Jeanny Lorgeoux, Christian Manable, Christine Prunaud, Yannick Vaugrenard, Evelyne Yonnet.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.