Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Politique > Remaniement : Jean Castex de Prades à Matignon

< >

Remaniement : Jean Castex de Prades à Matignon

vendredi 3 juillet 2020

JPEG - 112.9 ko
Passation des pouvoirs à Matignon entre Edouard Philippe et Jean Castex (Photo Destimed/A.C.)

C’est Jean Castex, maire ex-LR de Prades (Pyrénées-Orientales), un énarque de 55 ans qui succède à Edouard Philippe au poste de Premier ministre. Ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy et de Xavier Bertrand, le nouveau Premier ministre s’inscrit dans la tradition du gaulliste social. La passation de pouvoir a eu lieu ce vendredi 3 juillet, dans l’après-midi et son prédécesseur n’a eu de cesse de tenir des propos élogieux à son encontre : « Je n’ai aucun doute que vous prendrez les bonnes décisions. Pas besoin de vous souhaiter du courage, vous en avez, je vous souhaite beaucoup de réussite et de succès ». Une intervention d’Édouard Philippe qui a été très longuement applaudi. Jean Castex rend hommage à son prédécesseur. « Les trois années que vous avez passées ici, à diriger l’action gouvernementale, resteront, sans nul doute, marquées dans l’histoire de notre pays, a déclaré le tout nouveau Premier ministre en s’adressant à Édouard Philippe. Vous avez été le chef du gouvernement qui a dû affronter la plus grave crise sanitaire qui ait affecté l’Europe et le monde depuis des décennies. » Jean Castex prononcera un discours de politique générale en milieu de semaine prochaine.
C’est sur Twitter qu’Emmanuel Macron remerciera son ancien Premier ministre « pour son engagement et son action pendant ces trois années » avant de saluer son successeur et d’écrire « Ensemble, nous tracerons le nouveau chemin que j’ai proposé aux Français ». Le nouveau Premier ministre devra conduire le gouvernement jusqu’à la présidentielle tandis que pour Édouard Philippe les années qui viennent ne devrait en rien être un havre de paix, puisque, outre sa mairie, il lui incomberait de réorganiser la majorité, de lui donner un second souffle avant le présidentielle. L’ancien Premier ministre considérant, avec le chef de l’État, qu’un nouveau gouvernement était nécessaire : « pour incarner une nouvelle étape du quinquennat, un nouveau chemin ». La nomination du nouveau gouvernement devrait avoir lieu d’ici le 8 juillet. D’ici là, un communiqué de Élysée précise que « le Premier ministre assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.