Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Covid-19. Renaud Muselier président de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Jean-Luc (...)

< >

Covid-19. Renaud Muselier président de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Aix-Marseille Provence craignent un reconfinement localisé

vendredi 11 septembre 2020

JPEG - 80.7 ko
Renaud Muselier et Jean-Luc Chauvin alertent sur un reconfinement localisé (Photos archives Destimed)

En attendant les mesures du gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, qui devraient être annoncées à la suite du Conseil de défense ce vendredi, on assiste à une levée de bouclier des acteurs locaux politiques et économiques qui craignent un confinement local qui serait « un vrai coup dur, une catastrophe », assurait Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Aix-Marseille-Provence, ce matin sur Europe1. « La difficulté provient en partie de l’été et du fait qu’on a accueilli beaucoup de touristes », ajoute-t-il toujours sur Europe1, en saluant les efforts réalisés dans les entreprises locales pour respecter les gestes barrières. « Il faut éviter un confinement, et notamment localisé, qui mettrait à mal l’économie des Bouches-du-Rhône par rapport au reste », insiste encore Jean-Luc Chauvin.
Plus tôt dans la semaine c’est Renaud Muselier, le président de Provence-Alpes-Côte d’Azur et président de Régions de France qui demandait au Gouvernement « de ne pas
reconfiner la région Sud !
 ». Il rappelle qu’« au printemps dernier, le Professeur Jean-François Delfraissy nous expliquait qu’il ne fallait pas porter de masques, dépister mais si c’était possible seulement, et surtout ne jamais traiter les patients avec de l’hydroxychloroquine. Aujourd’hui, il faudrait religieusement l’écouter pendant qu’il menace la région Sud de sanctions exemplaires. Il n’en est pas question ! Toute décision prise au plus haut niveau de l’État doit être juste, mesurée et équilibrée pour être acceptée et respectée. C’est la raison pour laquelle je demande au Gouvernement de ne pas reconfiner la région Sud ! ». Il avance quelques chiffres : « Aujourd’hui, il faut regarder la situation avec lucidité : Le taux de positivité des tests en région Sud est supérieur à la moyenne nationale (7,3% contre 5,2%). A Marseille, nous sommes passés de 21 patients hospitalisés et 3 en réanimation, à la mi-août, à 111 patients hospitalisés et 24 en réanimation au 9 septembre. Cette situation exige de notre part des décisions que le Gouvernement prendra ce vendredi dans le cadre du Conseil de défense et de sécurité. J’attends une grande justice dans ces décisions : aucune sanction générale, mais de véritables contrôles renforcés des lieux de vie collective. C’est le seul moyen de distinguer les bons élèves des mauvais élèves ! Et ainsi, de ne pas les punir injustement de la même manière. Les restaurants, les bars, les salles de spectacles, de cinéma, où les protocoles sanitaires sont respectés doivent pouvoir continuer d’ouvrir, et on doit pouvoir cibler et sanctionner ceux qui mettent leurs clients en danger. » En parallèle, il tient à préciser que l’appareil sanitaire de la région se met en ordre de marche. « L’Assistance Publique- Hôpitaux de Marseille va ouvrir 17 lits de réanimation supplémentaires dans les 10 jours à venir, et le Plan blanc a été réactivé sur une grande partie du territoire régional. Chacun doit protéger les personnes à risque de son entourage en respectant strictement les gestes-barrière. C’est avec justice, équilibre et lucidité que l’on parviendra à faire reculer l’épidémie en Provence-Alpes-Côte d’Azur, pas avec des expéditions punitives », déclare Renaud Muselier.
L’avenir des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur est aujourd’hui entre les mains de...
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.